De la mesure de la qualité des estimations régionales indirectes - ARCHIVÉ

Articles et rapports : 11-522-X20010016246

Description :

Cette publication comporte une description détaillée des questions techniques entourant la conception et la réalisation d'enquêtes et s'adresse surtout à des méthodologistes.

En général, la taille des échantillons régionaux est très petite, si bien que les estimateurs directs habituels de la moyenne régionale pour une région précise produisent des estimations de qualité inacceptables si l'on en juge par l'erreur quadratique moyenne (EQM). Par conséquent, à l'heure actuelle, on a largement recours à des estimateurs indirects dont l'efficacité est renforcée au moyen de données empruntées à des régions connexes grâce à des modèles de liaison fondés sur des données auxiliaires semblables. Ces modèles de liaison peuvent être implicites (comme dans le cas des estimateurs synthétiques) ou explicites (comme dans le cas des estimateurs modélisés). En théorie fréquentiste, on mesure la qualité d'un estimateur indirect par estimation de son EQM, tandis qu'en théorie bayésienne, on s'appuie sur la variance a posteriori de la moyenne régionale. Le présent article a pour but de passer en revue certains travaux récents sur l'estimation de l'EQM et sur l'évaluation de la variance a posteriori.

Numéro d'exemplaire : 2001001
Auteur(s) : Rao, J.N.K.
FormatDate de sortieInformations supplémentaires
CD-ROM12 septembre 2002
PDF12 septembre 2002