Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Les millénariaux maintenant plus nombreux que les baby-boomers au Canada

Diffusion : 2024-02-21

Bien que le vieillissement démographique se poursuive au pays, il a été ralenti par la hausse de l'immigration permanente et temporaire observée en 2022 et 2023. Les nombreux immigrants récents étant en moyenne plus jeunes que le reste de la population canadienne, l'âge moyen de la population canadienne a diminué légèrement du 1er juillet 2022 au 1er juillet 2023, une première depuis 1958.

Le nombre et la proportion de personnes âgées de 65 ans et plus ont cependant continué d'augmenter, surtout sous l'effet de l'avancée en âge des grandes cohortes de baby-boomers.

Le poids démographique des millénariaux et de la génération Z augmente alors que celui des baby-boomers et de la génération X diminue

Au 1er juillet 2023, pour la première fois, la génération des millénariaux (nés entre 1981 et 1996) comporte un plus grand nombre de personnes au sein de la population que la génération des baby-boomers (nés entre 1946 et 1965).

La génération des baby-boomers était devenue la plus grande génération de la population en 1958, sept ans avant même que le dernier baby-boomer ne soit né. Elle est demeurée pendant 65 ans la génération comptant le plus grand nombre de personnes au sein de la population canadienne. Les baby-boomers représentaient environ 40 % de la population du milieu des années 1960 au début des années 1970. À titre comparatif, le poids démographique des millénariaux ne devrait jamais atteindre le niveau de celui des baby-boomers, et devrait plafonner à son niveau actuel de 23 %, selon les plus récentes projections démographiques.

Les millénariaux ne sont pas la seule génération à avoir accru leur poids démographique du 1er juillet 2022 au 1er juillet 2023. La génération Z (nés entre 1997 et 2012) est devenue la troisième génération la plus importante en nombres au Canada, dépassant maintenant la génération X (nés entre 1966 et 1980).

Fait notable, la génération X, dont les membres sont nés pendant une période où la fécondité était en forte baisse, n'aura jamais été la génération la plus nombreuse au Canada.

La génération Z pourrait dépasser en nombres les millénariaux entre 2038 et 2053 selon les plus récentes projections démographiques.

L'ascension démographique des millénariaux et de la génération Z est en grande partie due à l'arrivée récente d'un nombre record d'immigrants permanents et temporaires, dont beaucoup sont des millénariaux ou des membres de la génération Z. Du 1er juillet 2022 au 1er juillet 2023, la population des millénariaux a augmenté de 457 354 personnes, ce qui était exclusivement dû à l'accueil d'immigrants permanents et temporaires. Cette hausse dépasse même la croissance annuelle de la jeune génération Alpha (+454 133) — dont les membres sont nés à partir de 2013 —, qui croît surtout grâce aux naissances.

Dans une moindre mesure, ces changements dans la composition générationnelle de la population sont aussi attribuables au vieillissement des générations plus âgées. Le nombre de baby-boomers diminue d'une année à l'autre depuis 2006, puisque, au sein de cette génération, les décès excèdent les arrivées d'immigrants, lesquels sont en majeure partie de jeunes adultes âgés de moins de 40 ans.

Définir les générations

Cette analyse se fonde sur les définitions des générations telles que présentées dans l'article « Portrait générationnel de la population vieillissante du Canada selon le Recensement de 2021 ».

Les générations utilisées dans cet article sont les suivantes :

Génération grandiose : personnes nées avant 1928 (âgées de 95 ans ou plus au 1er juillet 2023)

Génération de l'entre-deux-guerres : personnes nées entre 1928 et 1945 (âgées de 77 à 95 ans au 1er juillet 2023)

Baby-boomers : personnes nées entre 1946 et 1965 (âgées de 57 à 77 ans au 1er juillet 2023)

Génération X : personnes nées entre 1966 et 1980 (âgées de 42 à 57 ans au 1er juillet 2023)

Millénariaux (parfois aussi appelée Génération Y) : personnes nées entre 1981 et 1996 (âgées de 26 à 42 ans au 1er juillet 2023)

Génération Z : personnes nées entre 1997 et 2012 (âgées de 10 à 26 ans au 1er juillet 2023)

Génération Alpha : personnes nées depuis 2013 (âgées de 10 ans ou moins au 1er juillet 2023)

Note : Les générations sont fondées sur le concept d'année civile. Comme la date de référence des estimations démographiques est à la mi-année (1er juillet), il est donc normal que certains âges se retrouvent cités dans deux générations. La population aux âges chevauchant deux générations a été distribuée également entre celles-ci.

Les vagues récentes de nombreux immigrants ralentissent le vieillissement démographique

De façon générale, la structure par âge d'une population change peu d'une année à l'autre, en raison de la force d'inertie des effectifs considérables qui composent déjà la population de départ. Il est donc plutôt rare que l'immigration ou l'émigration occasionne un changement soudain des indicateurs mesurant la structure par âge d'une population. Or, du 1er juillet 2022 au 1er juillet 2023, le pays a accueilli un nombre d'immigrants suffisamment élevé pour que cela ait une incidence significative.

L'accueil récent d'un grand nombre d'immigrants permanents et temporaires est nettement perceptible dans la pyramide des âges de la population (voir l'infographie 1). Les effectifs nombreux âgés de 20 à 40 ans résultent de plusieurs années successives de forte immigration. En particulier, l'arrivée récente de nombreux résidents non permanents (RNP) a fait augmenter les effectifs de Canadiens âgés de 20 à 24 ans, si bien que plus de 1 personne sur 5 (22 %) faisant partie de ce groupe d'âge était un RNP au 1er juillet 2023.

Infographie 1  Vignette de l'infographie 1: Pyramide des âges et du genre, au 1er juillet, 2003 et 2023, Canada
Pyramide des âges et du genre, au 1er juillet, 2003 et 2023, Canada

De plus, un ralentissement du vieillissement démographique a été constaté par la diminution de l'âge moyen de la population, lequel est passé de 41,7 à 41,6 ans du 1er juillet 2022 au 1er juillet 2023.

L'âge médian, qui permet de partager la population en deux groupes de taille égale, a également diminué, passant de 40,9 à 40,6 ans au cours de la même période. C'est la première fois en 65 ans que l'âge moyen et l'âge médian de la population diminuent tous les deux la même année. La dernière fois que cela s'est produit était entre 1957 et 1958, surtout sous l'effet de la naissance des cohortes nombreuses des baby-boomers. Du 1er juillet 2022 au 1er juillet 2023, ces baisses s'expliquent par l'arrivée de plus d'un million d'immigrants permanents et temporaires, lesquels sont souvent des adultes plus jeunes que l'âge moyen ou médian de la population.

Toutefois, l'effet de l'accueil d'un nombre élevé d'immigrants en 2022 et en 2023 sur la baisse de l'âge moyen et de l'âge médian est ponctuel, le vieillissement démographique étant inéluctable.

La population en âge de travailler s'accroît

La proportion de la population âgée de 15 à 64 ans a par ailleurs augmenté du 1er juillet 2022 au 1er juillet 2023, un fait qui n'a pas été observé dans le passé récent, alors que les nombreuses cohortes de baby-boomers quittent actuellement ce groupe en atteignant l'âge de 65 ans.

Après avoir culminé à 69,5 % en 2007, la proportion des personnes âgées de 15 à 64 ans a diminué de façon ininterrompue jusqu'en 2022, pour se situer à 65,5 %, avant de s'accroître à nouveau et se situer à 65,7 % en 2023. Ce changement peut avoir des bénéfices pour la société canadienne en augmentant le bassin de la population en âge de travailler, contribuant ainsi possiblement à alléger les pressions liées aux pénuries de main-d'œuvre sectorielles. Cependant, le nombre élevé de nouveaux Canadiens en âge de travailler peut également exercer des pressions en lien avec la prestation de services à la population, le logement, les transports et les infrastructures.

Parmi l'ensemble des groupes d'âge de cinq ans, la population a crû le plus rapidement chez les personnes âgées de 30 à 34 ans du 1er juillet 2022 au 1er juillet 2023. Il s'agit d'un autre constat inédit, lié à l'arrivée de nombreux immigrants au cours de cette période.

Depuis le début des années 2000, les groupes d'âge affichant la croissance la plus prononcée étaient presque toujours ceux composés de personnes très âgées. Cela résulte des progrès de la médecine ayant permis de réduire la mortalité à tous les âges au cours du siècle dernier.

La croissance des personnes âgées de 30 à 34 ans (+6,4 %) de 2022 à 2023 était plus de deux fois plus forte comparativement à celle de l'ensemble de la population (+2,9 %) au cours de la même période. Suivaient ensuite, à égalité au deuxième rang, la croissance des personnes âgées de 25 à 29 ans (+6,1 %), également liée à l'immigration récente, ainsi que la croissance des personnes âgées de 75 à 79 ans (+6,1 %), laquelle est alimentée par les premières cohortes de baby-boomers qui atteignent ces âges.

Bien que plus lent, le vieillissement démographique se poursuit

Au 1er juillet 2023, pour la première fois de l'histoire au Canada, il y avait davantage de personnes âgées de 65 ans et plus (7 568 308) que de personnes de moins de 18 ans (7 497 048). Le nombre de personnes de 65 ans et plus avait déjà dépassé celui des enfants âgés de 0 à 14 ans au cours de la période du 1er juillet 2015 au 1er juillet 2016.

La proportion des personnes âgées de 65 ans et plus a continué d'augmenter, atteignant 18,9 % le 1er juillet 2023 (+0,1 point de pourcentage par rapport à un an plus tôt). Cela est attribuable au fait que la croissance démographique des personnes âgées de 65 ans et plus (+3,6 %) était supérieure à celle de l'ensemble de la population (+2,9 %) durant cette période, en dépit de l'immigration permanente et temporaire soutenue.

Le vieillissement démographique du Canada est principalement alimenté par les baby-boomers, dont les plus jeunes cohortes nombreuses continueront de franchir l'âge de 65 ans jusqu'en 2030. Au 1er juillet 2023, plus des deux tiers (67,6 %) des personnes âgées de 65 ans et plus faisaient partie de la génération du baby-boom. Le tiers restant était constitué de membres de la génération de l'entre-deux-guerres, nés entre 1928 et 1945 et de la génération grandiose, nés avant 1928.

Une population plus âgée dans les provinces de l'Atlantique et plus jeune dans les Prairies et dans les territoires

Terre-Neuve-et-Labrador a continué d'être la province affichant l'âge moyen le plus élevé (45,7 ans) et ayant la plus grande proportion de personnes âgées de 65 ans et plus (24,4 %). Le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse étaient dans l'ordre les deux autres provinces ayant les populations les plus âgées, que ce soit selon l'âge moyen (44,4 ans au Nouveau-Brunswick et 43,8 ans en Nouvelle-Écosse) ou selon la proportion de personnes âgées de 65 ans et plus (23,0 % au Nouveau-Brunswick et 22,1 % en Nouvelle-Écosse).

Parmi les provinces, c'est la population des Prairies qui est la plus jeune. L'Alberta présente l'âge moyen le plus jeune (39,1 ans) et la plus faible proportion de personnes âgées de 65 ans et plus (15,1 %). Le Manitoba et la Saskatchewan sont respectivement les deuxième et troisième provinces les plus jeunes, que ce soit selon l'âge moyen (39,3 ans au Manitoba et 39,7 ans en Saskatchewan) ou selon la proportion de personnes âgées de 65 ans et plus (16,8 % au Manitoba et 17,5 % en Saskatchewan).

Le Nunavut était quant à lui le territoire ayant la population la plus jeune au Canada : l'âge moyen y était de 29,1 ans et la proportion de personnes âgées de 65 ans et plus, de 4,6 %.

Le portrait générationnel diffère également d'est en ouest et du nord au sud

Dans les provinces de l'Atlantique et au Québec, les baby-boomers sont demeurés la génération ayant les effectifs les plus nombreux. L'Ontario et la Colombie-Britannique sont les deux provinces où les millénariaux ont surpassé les baby-boomers du 1er juillet 2022 au 1er juillet 2023, comme pour le Canada dans son ensemble.

Dans les provinces des Prairies, ce changement s'était déjà produit avant. L'Alberta a été la première province où le nombre de millénariaux a dépassé celui des baby-boomers, en 2014. Au Yukon et dans les Territoires du Nord-Ouest, les millénariaux sont également la génération la plus nombreuse depuis quelques années. Enfin, le Nunavut se distingue des autres provinces et territoires, car c'est la génération Z qui compte les effectifs les plus nombreux, et ce, depuis 2011. Cette situation découle surtout d'un taux de fécondité plus élevé au Nunavut que dans le reste du Canada, faisant en sorte que la population y est particulièrement jeune.

L'écart entre les provinces affichant les populations les plus jeunes et les plus âgées tend à s'accroître au fil du temps. Cela résulte d'un vieillissement démographique plus rapide dans les provinces qui sont déjà les plus âgées. En particulier, ces provinces ont généralement des taux de fécondité plus faibles et, de surcroît, ont été marquées par des pertes migratoires interprovinciales répétées de jeunes adultes de la fin des années 1970 au début des années 2010.

Les estimations démographiques reposent maintenant sur le concept du genre

Les estimations démographiques intègrent désormais le concept de genre, qui a été introduit pour la première fois dans le Recensement de la population de 2021. Le genre réfère à l'identité personnelle et sociale d'un individu en tant qu'homme, que femme ou que personne non binaire (une personne qui n'est pas exclusivement homme ni femme). Les estimations démographiques sont offertes pour la catégorie de genre « hommes+ », qui comprend les hommes (et/ou les garçons), de même que certaines personnes non binaires, et pour la catégorie de genre « femmes+ », qui comprend les femmes (et/ou les filles), de même que certaines personnes non binaires. Par souci d'uniformité, tous les produits de données du Programme des estimations démographiques adopteront désormais le terme « genre » pour toutes les années et toutes les périodes. Avant 2021, les estimations démographiques sont fondées sur le concept de sexe à la naissance. Bien que le genre et le sexe à la naissance soient deux concepts différents, ce changement n'occasionne pas de bris de tendance significatif, car les deux concepts produisent des distributions très similaires. Les estimations de la population selon l'âge et le sexe à la naissance continueront d'être offertes sur demande.

Presque autant d'hommes+ que de femmes+

La population du Canada est presque paritaire en ce qui concerne le nombre de femmes+ (20 084 054) et le nombre d'hommes+ (20 013 707) au 1er juillet 2023. Le ratio du nombre d'hommes+ pour 100 femmes+ a peu varié depuis la fin des années 1980 jusqu'en 2016, oscillant de 98,0 à 98,5. Ce ratio a légèrement augmenté au cours des dernières années pour atteindre 99,6 au 1er juillet 2023.

Un ratio inférieur à 100 témoigne d'un nombre plus élevé de femmes+ que d'hommes+, en raison de leur espérance de vie plus longue que celle des hommes+.

La légère hausse récemment constatée pour ce ratio est due à l'accueil d'un nombre important de RNP depuis 2016. En effet, parmi les RNP, on a dénombré 128,9 hommes+ pour 100 femmes+ au 1er juillet 2023. Cette situation pourrait entre autres s'expliquer par la nature des emplois des détenteurs de permis de travail, dont certains sont traditionnellement plus souvent occupés par des hommes, par exemple dans le milieu agricole.

Saviez-vous que nous avons une application mobile?

Accédez rapidement aux données du bout des doigts en téléchargeant l'application StatsCAN, accessible gratuitement à partir des boutiques d'applications App Store et Google Play.

  Note aux lecteurs

Les estimations démographiques selon l'âge et le genre diffusées aujourd'hui sont les premières à être fondées sur les comptes de population du Recensement de 2021. Ces estimations tiennent également compte du sous-dénombrement net du recensement, des réserves et établissements partiellement dénombrés, ainsi que des ajustements démographiques. Enfin, elles englobent l'accroissement démographique pour la période allant du 11 mai 2021 à la date de l'estimation.

Les estimations démographiques de la population totale fondées sur les comptes du Recensement de 2021 ont précédemment été diffusées le 27 septembre 2023.

Le processus de remaniement (ou changement de base) fait partie des procédures normales effectuées après chaque recensement afin d'assurer la précision la plus élevée possible de ces estimations démographiques produites par Statistique Canada. Il est attendu que les estimations démographiques selon l'âge et le genre diffusées aujourd'hui diffèrent légèrement de celles qui ont été publiées lors des diffusions précédentes et qui étaient fondées sur le Recensement de 2016. L'ampleur des mises à jour mesurées pour le cycle du Recensement de 2021 est comparable à ce qui a été observé lors des cycles censitaires quinquennaux précédents.

Les estimations démographiques diffusées aujourd'hui sont considérées provisoires et seront revues selon le processus usuel utilisé par Statistique Canada depuis des décennies.

Définitions

Aux fins du calcul des taux, le dénominateur est la population moyenne au cours de la période (soit la moyenne de la population entre le début et la fin de la période). Afin d'alléger le texte, les termes croissance, accroissement démographique et taux d'accroissement démographique prennent le même sens.

L'âge médian est l'âge « x » tel qu'il divise une population en deux groupes d'effectifs égaux, l'un composé uniquement des personnes d'âge supérieur à « x », l'autre des personnes d'âge inférieur à « x ».

Un immigrant désigne une personne qui est un résident permanent ou un immigrant reçu. Il s'agit d'une personne à qui les autorités de l'immigration ont accordé le droit de résider au Canada en permanence. Les personnes nées à l'étranger d'un parent canadien ne sont pas des immigrants et sont plutôt incluses dans la composante de l'émigration de retour. Pour le Centre de démographie, les termes immigrant, immigrant reçu et résident permanent font référence au même concept.

Un résident non permanent (RNP) désigne une personne d'un autre pays dont le lieu de résidence habituel est le Canada et qui est titulaire d'un permis de travail ou d'un permis d'études ou qui a demandé le statut de réfugié (demandeur d'asile). Les membres de la famille vivant avec des titulaires de permis de travail ou d'études sont également inclus, sauf si ces membres de la famille sont déjà citoyens canadiens, immigrants reçus (ou résidents permanents) ou RNP eux-mêmes. Pour le Centre de démographie, les termes résident non permanent et immigrant temporaire font référence au même concept.

Remerciements

Le Programme des estimations démographiques de Statistique Canada est reconnaissant du partenariat continu avec Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC), qui contribue grandement à l'obtention d'une estimation précise des immigrants permanents et temporaires, de même que du soutien permanent qu'il reçoit de la part d'IRCC.

Produits

La publication Estimations démographiques annuelles : Canada, provinces et territoires, 2023 (Numéro au catalogue91-215-X) est maintenant accessible.

Il est également possible de consulter le produit Estimations démographiques par âge et genre, provinces et territoires : tableau de bord interactif (Numéro au catalogue71-607-X).

Il est également possible de consulter le produit Indicateurs de la migration interprovinciale, provinces et territoires : tableau de bord interactif (Numéro au catalogue71-607-X).

Il est également possible de consulter les portails Statistiques sur la démographie et la population et Statistiques sur les adultes âgés et le vieillissement démographique.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (infostats@statcan.gc.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias (statcan.mediahotline-ligneinfomedias.statcan@statcan.gc.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :