Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Indicateurs des ressources naturelles, deuxième trimestre de 2022

Diffusion : 2022-09-22

Augmentation du produit intérieur brut réel du secteur des ressources naturelles au deuxième trimestre

Le produit intérieur brut (PIB) réel du secteur des ressources naturelles a augmenté de 1,8 % au deuxième trimestre, après avoir progressé de 0,3 % au premier trimestre de 2022.

En revanche, le PIB réel de l'ensemble de l'économie s'est accru de 0,8 % au deuxième trimestre.

Graphique 1  Graphique 1: Produit intérieur brut réel des ressources naturelles
Produit intérieur brut réel des ressources naturelles

L'augmentation du PIB réel au deuxième trimestre est principalement attribuable aux hausses enregistrées dans les sous-secteurs de l'énergie (+2,2 %) et des minéraux et de l'exploitation minière (+0,7 %), auxquelles est venue s'ajouter l'augmentation du taux d'utilisation de la capacité industrielle dans le secteur de l'extraction minière, de l'exploitation en carrière et de l'extraction de pétrole et de gaz, qui a crû pour atteindre 82,6 %. Le PIB réel du secteur des ressources naturelles et le taux d'utilisation de la capacité industrielle dans le secteur de l'extraction minière, de l'exploitation en carrière et de l'extraction de pétrole et de gaz ont tous deux atteint un sommet inégalé depuis le début de la pandémie de COVID-19. Le PIB réel de la chasse, de la pêche et de l'eau a aussi contribué à l'augmentation, en hausse de 3,9 %. Ces hausses ont été partiellement contrebalancées par le repli du PIB réel dans le sous-secteur de la foresterie (-0,4 %), lequel s'explique principalement par la baisse du prix du bois d'œuvre et de la demande de bois d'œuvre en provenance des États-Unis.

Hausse des volumes des exportations et des importations trimestrielles

Les volumes des exportations de ressources naturelles ont progressé (+1,0 %) au deuxième trimestre. Les exportations du sous-secteur des minéraux et de l'exploitation minière ont augmenté (+10,1 %) sous l'effet des hausses des exportations de charbon (+13,9 %) et de minéraux non métalliques (+9,7 %). La hausse des exportations de charbon est principalement attribuable à la hausse du volume des exportations vers l'Asie, qui ont augmenté en réponse à la demande croissante d'électricité. Par ailleurs, dans le contexte du conflit en Ukraine, la demande de produits fertilisants provenant de pays autres que la Russie, qui est normalement le plus grand exportateur d'engrais au monde, a augmenté, ce qui s'est traduit par des exportations record de potasse canadienne, qui ont contribué à l'augmentation des exportations de minéraux non métalliques.

Les exportations du sous-secteur de la foresterie ont progressé de 2,7 %, principalement sous l'effet d'une hausse de 6,2 % des exportations de pâtes et papiers primaires. En Europe, les sanctions imposées à la Russie ont donné lieu à une diminution de la quantité de bois disponible pour les producteurs de pâte, laquelle a fait croître la demande et les prix, ce qui s'est traduit par une hausse des exportations canadiennes.

Les exportations du sous-secteur de l'énergie ont diminué (-3,2 %) sous l'effet des faibles volumes des exportations de pétrole brut (-6,3 %). Cette baisse des volumes est en grande partie le résultat d'arrêts planifiés pour l'exécution de travaux d'entretien en avril dans l'industrie des sables bitumineux de l'Alberta, particulièrement aux installations de valorisation qui produisent le pétrole brut synthétique. La baisse des exportations de pétrole brut a toutefois été partiellement contrebalancée par une hausse de 13,0 % des exportations de gaz naturel.

Par ailleurs, les volumes des importations ont augmenté (+6,8 %) au deuxième trimestre. Le sous-secteur de la foresterie (+9,5 %) a affiché la hausse la plus marquée, suivi de celles enregistrées dans les sous-secteurs des minéraux et de l'exploitation minière (+6,9 %) et de l'énergie (+6,4 %).

L'augmentation des importations dans le sous-secteur de l'énergie est principalement attribuable aux importations de produits pétroliers raffinés (+19,7 %), qui ont progressé en raison d'une hausse marquée des importations d'essence à moteur (y compris les composants de mélange à essence et le carburant à l'éthanol) en provenance des États-Unis en réponse à l'augmentation de la demande.

L'augmentation marquée des prix des ressources naturelles se poursuit

Dans l'ensemble, les prix des ressources naturelles se sont accrus de 10,1 % au deuxième trimestre, surtout en raison de la hausse des prix de l'énergie (+13,4 %). Les prix des produits pétroliers raffinés (+26,5 %) ont augmenté considérablement sous l'effet de la faiblesse des stocks de carburant aux États-Unis et de la vigueur de la demande intérieure.

Les prix du pétrole brut (+18,0 %) et du gaz naturel (+24,5 %) ont continué d'augmenter de façon marquée au deuxième trimestre. L'entrée en vigueur de nouvelles sanctions de l'Union européenne sur les produits énergétiques russes en réponse au conflit en Ukraine a suscité une incertitude quant à l'approvisionnement. De plus, les restrictions imposées par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole plus, combinées à la baisse observée chez les producteurs de produits énergétiques aux États-Unis, ont accentué la pression à la hausse sur les prix. Cette tendance à la hausse se poursuit depuis un an; les prix du pétrole brut ont augmenté de 86,7 % par rapport au deuxième trimestre de 2021.

Graphique 2  Graphique 2: La croissance des prix du pétrole brut et des produits pétroliers raffinés dépasse celle des prix de l'ensemble des produits énergétiques, deuxième trimestre de 2021 au deuxième trimestre de 2022
La croissance des prix du pétrole brut et des produits pétroliers raffinés dépasse celle des prix de l'ensemble des produits énergétiques, deuxième trimestre de 2021 au deuxième trimestre de 2022

Les prix des minéraux et des produits de l'exploitation minière (+7,7 %) ont augmenté au deuxième trimestre. Les prix des produits primaires de métaux ferreux ont augmenté, principalement sous l'effet de la hausse des prix des formes primaires et des produits semi-ouvrés de fer ou d'acier. Cette augmentation est en partie attribuable à la production limitée d'acier en Chine en raison des mesures de confinement liées à la pandémie. Les prix de l'acier ont également augmenté du fait de la hausse des coûts de l'énergie pour les producteurs.

Les prix des produits forestiers ont reculé de 1,8 %, principalement sous l'effet de la baisse des prix des produits de scieries primaires (-10,8 %). La diminution des prix du bois d'œuvre s'explique en partie par le ralentissement de la demande de bois d'œuvre destiné à la construction. La baisse de prix de juin a fait suite à une baisse de 14,4 % des mises en chantier mensuelles aux États-Unis en mai, ce qui représente la plus forte diminution mensuelle depuis avril 2020. La hausse des taux d'intérêt et des coûts d'autres intrants a également contribué à la baisse des prix dans le sous-secteur de la foresterie. La baisse des prix du bois d'œuvre de résineux a été partiellement contrebalancée par une hausse des prix des produits primaires de pâtes et papiers (+8,6 %) dans la foulée des perturbations de la chaîne d'approvisionnement et de l'augmentation de la demande.

Graphique 3  Graphique 3: Prix des ressources naturelles
Prix des ressources naturelles

Produit intérieur brut nominal

La forte hausse des prix a contribué à la croissance de 12,1 % du PIB nominal des ressources naturelles enregistrée au deuxième trimestre. Exprimé en taux annuel, le PIB nominal des ressources naturelles s'est chiffré à 380 milliards de dollars au deuxième trimestre, ce qui représente 14,4 % de l'économie canadienne.

Croissance de l'emploi

L'emploi dans le secteur des ressources naturelles a progressé de 1,5 %, au deuxième trimestre après avoir affiché une hausse de 0,6 % au premier trimestre de 2022. L'emploi a augmenté dans les sous-secteurs de l'énergie (+6 900 emplois), des minéraux et de l'exploitation minière (+1 700 emplois) et de la chasse, de la pêche et de l'eau (+1 000 emplois) en réponse à la hausse des prix. L'emploi dans le sous-secteur de la foresterie (-500 emplois) a quant à lui diminué en raison de la baisse des prix.

Graphique 4  Graphique 4: Variations de l'emploi, deuxième trimestre de 2022
Variations de l'emploi, deuxième trimestre de 2022

Activités en aval

Aux fins de l'analyse, les activités secondaires et tertiaires de transformation du sous-secteur de la foresterie et de celui des minéraux et de l'exploitation minière sont présentées séparément. Le PIB nominal des activités en aval a atteint 10,9 milliards de dollars au deuxième trimestre, en hausse de 5,3 %. Les prix ont progressé de 8,7 %, après avoir augmenté de 7,1 % au premier trimestre de 2022.

  Note aux lecteurs

Les données sur les ressources naturelles pour le deuxième trimestre de 2022 ont été diffusées en même temps que les données révisées du premier trimestre. Les indicateurs des ressources naturelles fournissent des indicateurs trimestriels pour les principaux agrégats du Compte satellite des ressources naturelles (CSRN), c'est-à-dire le produit intérieur brut, les extrants, les exportations, les importations et l'emploi. Les estimations tirées de ce compte sont directement comparables avec les estimations se trouvant dans le Système canadien des comptes macroéconomiques.

Ressources naturelles de base : Le CSRN définit les activités liées aux ressources naturelles comme celles qui produisent des biens et des services provenant d'actifs d'origine naturelle utilisés dans l'activité économique, ainsi que la première transformation de ces biens (fabrication primaire).

Activités en aval : Bien qu'elles ne fassent pas partie du compte de base, les ressources naturelles exercent d'importants effets en aval sur d'autres secteurs. En général, dans le cadre de cette production, on utilise une grande partie des produits issus de la fabrication primaire comme intrants.

Les estimations des emplois présentées dans ce communiqué correspondent aux définitions des sous-secteurs des ressources naturelles. Par conséquent, elles peuvent être différentes de celles qui seront diffusées dans le cadre du programme de la productivité du travail.

Prochaine diffusion

Les données des indicateurs des ressources naturelles du troisième trimestre de 2022 seront diffusées le 13 janvier 2023.

Produits

Pour obtenir plus de renseignements sur l'énergie au Canada, y compris la production, la consommation, le commerce international et bien plus encore, veuillez consulter le site Web du Centre canadien d'information sur l'énergie et suivre #infoénergie sur les médias sociaux.

Le portail Statistiques des comptes économiques, accessible sous l'onglet Sujets du site Web de Statistique Canada, offre un portrait à jour des économies nationale et provinciales et de leur structure.

Il est possible de trouver des renseignements supplémentaires dans les articles intitulés « Compte satellite des ressources naturelles : Étude de faisabilité » et « Compte satellite des ressources naturelles - Sources et méthodes », qui font partie de la publication Compte des revenus et dépenses, série technique (Numéro au catalogue13-604-M).

La publication Les nouveautés en matière de comptes économiques canadiens (Numéro au catalogue13-605-X) est accessible.

Le Guide de l'utilisateur : Système canadien des comptes macroéconomiques (Numéro au catalogue13-606-G) est accessible.

Le Guide méthodologique : Système canadien des comptes macroéconomiques (Numéro au catalogue13-607-X) est accessible.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (infostats@statcan.gc.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias (statcan.mediahotline-ligneinfomedias.statcan@statcan.gc.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :