Infographie 6
La proportion d'enfants vivant avec leur père dans une famille monoparentale augmente légèrement

008&8211;Infographie6, 008

Description de l'infographie

Le titre de l'infographie est « La proportion d'enfants vivant avec leur père dans une famille monoparentale augmente légèrement »

Il s'agit d'une image comportant deux graphiques à barres verticales.

L'axe vertical du plus grand graphique est présenté sous forme de pourcentage et indique la répartition. Il commence à 0 % et se termine à 80 %, et il augmente par tranches de 10 %.

L'axe horizontal de ce plus grand graphique présente différentes caractéristiques familiales des enfants âgés de 0 à 14 ans en ménages privés pour les années 2016 (en bleu pâle) et 2021 (en bleu foncé) : dans une famille biparentale n'étant pas recomposée (69,7 % en 2016 et 70,2 % en 2021); dans une famille biparentale recomposée (9,8 % en 2016 et 9,2 % en 2021); dans une famille monoparentale (19,2 % en 2016 et 19,1 % en 2021); avec un ou des grands-parents sans la présence de leurs parents (0,6 % en 2016 et 0,6 % en 2021); et personnes qui ne sont pas dans des familles de recensement (enfants en famille d'accueil ou vivant avec d'autres personnes apparentées) (0,9 % en 2016 et 0,9 % en 2021).

L'axe vertical du plus petit graphique est présenté sous forme de pourcentage et indique des proportions. Il commence à 0 % et se termine à 20 %, et il augmente par tranches de 5 %.

L'axe horizontal de ce plus petit graphique présente deux situations selon le genre du parent pour les années 2016 (en bleu pâle) et 2021 (en bleu foncé) : dans laquelle le parent est une femme+ (15,6 % en 2016 et 15,1 % en 2021) et dans laquelle le parent est un homme+ (3,6 % en 2016 et 4,0 % en 2021).

Note(s) : La variable « sexe » dans les années de recensement antérieures à 2021 et la variable sur le genre à deux catégories dans le Recensement de 2021 sont incluses ensemble dans ce graphique. Bien que le sexe et le genre soient deux concepts différents, l'introduction du genre ne devrait pas avoir d'incidence importante sur l'analyse de données et la comparabilité historique, étant donné la petite taille des populations transgenre et non binaire. Pour obtenir plus de renseignements sur les changements de concepts au fil du temps, veuillez consulter le Guide de référence sur l'âge, le sexe à la naissance et le genre. Étant donné que la taille de la population non binaire est petite, il est parfois nécessaire d'agréger les données dans une variable sur le genre à deux catégories pour protéger la confidentialité des réponses fournies. Dans ces cas, les personnes dans la catégorie « personnes non binaires » sont réparties dans les deux autres catégories de genre et sont désignées par le signe « + ». Avant le Recensement de 2021, la catégorie « Homme+ » fait référence au sexe masculin et la catégorie « Femme+ » fait référence au sexe féminin. À compter de 2021, la catégorie « Homme+ » comprend les hommes de même que certaines personnes non binaires et la catégorie « Femme+ » comprend les femmes de même que certaines personnes non binaires.

Source(s) : Recensement de la population, 2016 et 2021 (3901).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :