Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Produit intérieur brut, revenus et dépenses, troisième trimestre de 2021

Diffusion : 2021-11-30

Le produit intérieur brut (PIB) réel s'est accru de 1,3 % au troisième trimestre, porté principalement par les dépenses des ménages et les exportations. Au fur et à mesure que les restrictions liées à la pandémie ont été levées, les ménages et les entreprises au Canada ainsi qu'ailleurs dans le monde ont repris leurs activités normales, ce qui s'est traduit par une augmentation des dépenses des ménages et par une croissance de la demande au chapitre des exportations.

Graphique 1  Graphique 1: Produit intérieur brut réel et demande intérieure finale
Produit intérieur brut réel et demande intérieure finale

Ces hausses ont été modérées par la baisse marquée de l'investissement en logements et par l'augmentation des sorties de stocks au cours du trimestre.

Graphique 2  Graphique 2: Contribution à la variation en pourcentage du produit intérieur brut réel, troisième trimestre de 2021
Contribution à la variation en pourcentage du produit intérieur brut réel, troisième trimestre de 2021

Les dépenses des ménages augmentent

Stimulées principalement par la croissance des revenus et de la demande, les dépenses des ménages en biens semi-durables (+14,0 %) et en services (+6,3 %) ont affiché une forte hausse.

Graphique 3  Graphique 3: Consommation finale des ménages en biens semi-durables et en services
Consommation finale des ménages en biens semi-durables et en services

Parallèlement à l'assouplissement des restrictions sanitaires, les activités se déroulant à l'extérieur du domicile ont affiché une hausse, et les dépenses en biens semi-durables et en services se sont accrues. Les dépenses en vêtements (+26,8 %) et en chaussures (+30,3 %) ont été supérieures aux niveaux enregistrés avant la pandémie. Les dépenses en services ont fortement augmenté, tout particulièrement celles en services de transports (+40,3 %), en services récréatifs et culturels (+26,1 %), en services de restauration et d'hébergement (+29,0 %) et en services de soins corporels (+35,8 %).

Les dépenses réelles en biens durables (-1,4 %) ont fléchi au cours du trimestre. L'augmentation des prix, partiellement attribuable aux perturbations des chaînes d'approvisionnent, a eu pour effet de limiter la demande ainsi que les dépenses.

Les exportations rebondissent

Après avoir fléchi au deuxième trimestre, les exportations (+1,9 %) se sont accrues au troisième trimestre, stimulées notamment par les exportations de pétrole brut. Les importations ont affiché une baisse, attribuable en grande partie aux produits pharmaceutiques, aux jeux et jouets, et aux petits appareils électroménagers. Les termes de l'échange ont diminué, la croissance des prix à l'importation ayant dépassé celle des prix à l'exportation, ce qui a renversé les augmentations marquées enregistrées au cours des quatre trimestres précédents.

L'investissement en logements diminue

Après avoir enregistré quatre trimestres consécutifs de croissance vigoureuse, l'investissement en nouvelles constructions et en rénovations a diminué au troisième trimestre. Les investissements au chapitre de la construction de logements neufs ont reculé de 5,2 %; il s'agit de leur plus forte baisse enregistrée depuis le deuxième trimestre de 2009. La diminution des investissements observée dans la construction de logements unifamiliaux et d'immeubles à logements multiples neufs a été prononcée, surtout à Terre-Neuve-et-Labrador et à l'Île-du-Prince-Édouard. Dans l'ensemble, les ajouts au stock de logements au Canada se sont chiffrés à 96,3 milliards de dollars au troisième trimestre.

Graphique 4  Graphique 4: Investissement immobilier en nouvelles constructions et rénovations
Investissement immobilier en nouvelles constructions et rénovations

Les coûts de transfert de propriété (-10,0 %) se sont repliés pour un deuxième trimestre consécutif, sous l'effet du ralentissement de l'activité sur le marché de la revente. La diminution a été généralisée, et Terre-Neuve-et-Labrador ainsi que le Yukon sont les seuls à avoir enregistré une augmentation des coûts de transfert de propriété.

L'accumulation considérable de la dette hypothécaire résidentielle observée au deuxième trimestre s'est poursuivie, et les ménages y ont ajouté 38 milliards de dollars au troisième trimestre, un montant plus de deux supérieur à celui enregistré deux ans plus tôt.

La rémunération des salariés augmente

La croissance du PIB nominal (+2,1 %) s'explique en grande partie par la rémunération des salariés.

Graphique 5  Graphique 5: Rémunération des salariés, principales industries, troisième trimestre de 2021
Rémunération des salariés, principales industries, troisième trimestre de 2021

La rémunération des salariés a progressé de 2,9 %, et elle a affiché sa plus forte croissance depuis le deuxième trimestre de 2000, exception faite de l'important rebond enregistré au troisième trimestre de 2020. L'augmentation observée dans les services professionnels et personnels, principalement attribuable aux services d'hébergement et de restauration, est à l'origine de près de la moitié de la croissance totale de la rémunération. Les industries du commerce, de la santé et de l'enseignement ont aussi contribué, dans une grande mesure, à l'augmentation. Les estimations de la rémunération des salariés rendent aussi compte des salaires associés à l'élection fédérale et au recensement, ainsi que de la mise en œuvre de diverses conventions collectives.

C'est en Colombie-Britannique (+3,8 %) que la croissance de la rémunération a été la plus prononcée, suivie de l'Alberta (+3,2 %), de l'Ontario (+3,1 %) et du Québec (+2,2 %).

L'épargne des ménages se situe toujours dans les deux chiffres

La croissance des dépenses des ménages (+5,4 %, en valeur nominale) a dépassé l'augmentation de leur revenu disponible (+1,7 %). Par conséquent, le taux d'épargne des ménages a fléchi pour passer de 14,0 % au deuxième trimestre à 11,0 % au troisième trimestre. Bien que les dépenses aient excédé le revenu au cours de ce trimestre, le taux d'épargne s'est situé dans les deux chiffres pour un sixième trimestre consécutif, et il était encore supérieur à son niveau d'avant la pandémie. Le taux d'épargne des ménages est agrégé sur l'ensemble des classes de revenu; en général, les taux d'épargne sont plus élevés dans les quintiles de revenu supérieurs.







Objectifs liés au développement durable

Le 1er janvier 2016, des pays du monde entier ont officiellement commencé à mettre en œuvre le Programme de développement durable à l'horizon 2030, le plan d'action des Nations Unies axé sur la transformation qui vise à relever des défis mondiaux urgents au cours des 15 années suivantes. Ce plan est fondé sur 17 objectifs précis liés au développement durable.

Les données sur le produit intérieur brut selon les revenus et les dépenses sont un exemple de la manière dont Statistique Canada appuie le suivi des progrès relatifs aux objectifs mondiaux liés au développement durable. Le présent communiqué contribuera à mesurer les objectifs suivants :

  Note aux lecteurs

Révisions du PIB

Dans la présente diffusion, les nouvelles données repères tirées des tableaux des ressources et des emplois pour l'année de référence 2018 ont été intégrées aux comptes du produit intérieur brut (PIB) selon les revenus et les dépenses. Les révisions pour les années de référence 2019 et 2020 rendent compte de l'intégration, aux comptes, de renseignements à jour provenant de l'Enquête annuelle sur les industries manufacturières et de l'exploitation forestière, de l'Enquête annuelle sur la recherche et le développement dans l'industrie canadienne, du Recensement annuel des mines, des carrières et des sablières des comptes des administrations publiques, de sources de données administratives et de données sur les cultures. Ces révisions rendent aussi compte de l'intégration des données des feuillets T4 de 2019 et des estimations provisoires pour les feuillets T4 de 2020. Des révisions ont aussi été effectuées en raison de la désaisonnalisation.

Par conséquent, le taux de croissance du PIB réel de 2018 a été révisé à la hausse pour passer de 2,43 % à 2,78 %; celui de 2019 a été révisé à la hausse pour passer de 1,86 % à 1,88 %; et celui de 2020 a été révisé à la hausse pour passer de -5,31 % à -5,23 %. La présente diffusion fournit aussi des données révisées pour les premier et deuxième trimestres de 2021, et de nouvelles données pour le troisième trimestre de 2021.

Les estimations des premier et deuxième trimestres de 2021 ont été révisées pour rendre compte des révisions découlant d'enquêtes infra-annuelles. Les révisions provenant du Relevé trimestriel des états financiers, de l'Enquête mensuelle sur les industries manufacturières, de l'Enquête sur l'emploi, la rémunération et les heures de travail et de l'Enquête mensuelle sur le commerce de détail ont eu une incidence sur les données utilisées pour produire ces estimations. Des données à jour des composantes des recettes et dépenses des administrations publiques (y compris les mesures gouvernementales de soutien liées à la pandémie de COVID-19) ainsi que du commerce international ont aussi été incorporées, de même que des données à jour sur les prévisions du rendement des cultures.

Les données désaisonnalisées des trimestres précédents changeront à la suite de l'ajout des estimations du troisième trimestre. Compte tenu de la volatilité observée dans certaines séries tout au long de la pandémie et de la période de reprise en cours, on peut s'attendre à ce que certaines données fassent l'objet de révisions plus importantes que d'habitude en raison de la désaisonnalisation.

La croissance du PIB réel du premier trimestre de 2021 a été révisée à la baisse pour passer de 1,4 % à 1,2 %; et celle du deuxième trimestre de 2021 a été révisée à la baisse pour passer de -0,3 % à -0,8 %.

Les estimations des comptes du PIB selon les revenus et les dépenses peuvent faire l'objet de différents types de révisions, lesquelles sont effectuées à chaque diffusion trimestrielle selon la disponibilité des données et la faisabilité de leur mise en œuvre. Les révisions de 2018 à 2020 des comptes des revenus et dépenses présentent un sommaire de celles-ci et permettent de suivre les révisions d'un cycle à l'autre. Pour obtenir plus de renseignements sur le cycle de révisions du PIB, veuillez consulter la page Cycle de révisions du PIB.

Mesures de soutien prises par les gouvernements

Pour atténuer les répercussions économiques de la pandémie, les gouvernements ont mis en œuvre un certain nombre de programmes, dont la Subvention salariale d'urgence du Canada, la Subvention d'urgence du Canada pour le loyer et la Prestation canadienne de la relance économique, ces deux derniers ayant pris fin récemment. Pour obtenir une explication détaillée de la façon dont ces mesures de soutien ont été traitées dans la compilation des estimations, veuillez consulter les rapports « Saisie des mesures liées à la COVID-19 dans les comptes nationaux » et « Saisie de nouvelles mesures liées à la COVID-19 dans les comptes nationaux ».

Des précisions sur certaines des principales mesures prises par le gouvernement peuvent être consultées à la page Dépenses du gouvernement fédéral pour les mesures liées à la COVID-19.

Pour obtenir des renseignements sur la désaisonnalisation, veuillez consulter la page Données désaisonnalisées — Foire aux questions.

Pour obtenir plus de renseignements sur le PIB, veuillez visionner la vidéo intitulée « Qu'est-ce que le produit intérieur brut (PIB)? ».

Général

Les variations en pourcentage des statistiques relatives aux dépenses (comme les dépenses des ménages, l'investissement et les exportations) sont calculées à partir de mesures en volume qui sont corrigées en fonction des variations de prix. Les variations en pourcentage des statistiques relatives aux revenus (comme la rémunération des salariés et l'excédent d'exploitation) sont calculées à partir de valeurs nominales, c'est-à-dire qu'elles ne sont pas corrigées en fonction des variations de prix.

À moins d'indication contraire, les taux de croissance représentent la variation en pourcentage dans la série d'un trimestre à l'autre, par exemple du deuxième trimestre de 2021 au troisième trimestre de 2021.

Dans le cadre de cette diffusion, les données du premier trimestre de 1961 au quatrième trimestre de 1980 ont fait l'objet d'une nouvelle estimation pour assurer l'harmonisation complète aux catégories de dépense et au détail sectoriel des dépenses de consommation finale des administrations publiques, de sorte à produire une série chronologique cohérente qui remonte jusqu'à 1961.

Tableaux de données en temps réel

Les tableaux de données en temps réel 36-10-0430-01 et 36-10-0431-01 seront mis à jour le 6 décembre.

Prochaine diffusion

Les données sur le PIB selon les revenus et dépenses du quatrième trimestre de 2021 seront diffusées le 1er mars 2022.

Produits

Le produit de visualisation « Produit intérieur brut selon les revenus et les dépenses : outil interactif », qui fait partie de Statistique Canada – Produits de visualisation des données (Numéro au catalogue71-607-X), est maintenant accessible.

Le document « Les révisions de 2018 à 2020 des comptes des revenus et dépenses », qui fait partie de la collection Les nouveautés en matière de comptes économiques canadiens (Numéro au catalogue13-605-X), est maintenant accessible.

Le produit de visualisation « Centre de statistiques sur l'infrastructure », qui fait partie de Statistique Canada – Produits de visualisation des données (Numéro au catalogue71-607-X), est maintenant accessible.

Le produit de visualisation « Aperçu du stock et de consommation de capital fixe : outil interactif », qui fait partie de Statistique Canada – Produits de visualisation des données (Numéro au catalogue71-607-X), est maintenant accessible.

Le document « Saisie de nouvelles mesures liées à la COVID-19 dans les comptes nationaux », qui fait partie de la collection Les nouveautés en matière de comptes économiques canadiens (Numéro au catalogue13-605-X), est accessible.

Le portail Statistiques des comptes économiques, accessible sous l'onglet Sujets du site Web de Statistique Canada, offre un portrait à jour des économies nationale et provinciales et de leur structure.

Le Guide de l'utilisateur : Système canadien des comptes macroéconomiques (Numéro au catalogue13-606-G) est accessible.

Le Guide méthodologique : Système canadien des comptes macroéconomiques (Numéro au catalogue13-607-X) est accessible.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :