Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Indice des prix à la consommation, octobre 2021

Diffusion : 2021-11-17

Indice des prix à la consommation

Octobre 2021

4,7 % hausse

(variation sur 12 mois)

L'Indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 4,7 % d'une année à l'autre en octobre, après avoir affiché une hausse de 4,4 % en septembre. Il s'agit de la hausse la plus marquée depuis février 2003. Sans l'énergie, l'IPC s'est accru de 3,3 % d'une année à l'autre, ce qui représente une hausse identique à celle observée en septembre.

D'un mois à l'autre, l'IPC a augmenté de 0,7 % en octobre, ce qui représente la hausse la plus marquée depuis juin 2020 (+0,8 %), lorsque les prix de l'énergie ont commencé à se redresser après des baisses marquées pendant les premiers mois de la pandémie. Sur une base mensuelle désaisonnalisée, l'IPC a augmenté de 0,5 %.

L'inflation est souvent due à la hausse des prix des éléments de base de la vie quotidienne, comme le fait d'avoir un toit, d'acheter des aliments et de se déplacer. Ces trois éléments de base représentent à eux seuls, à l'échelle nationale, 62,5 % de notre « panier » mensuel de dépenses. Les prix augmentent actuellement pour ces trois éléments et nous touchent donc tous à un degré plus ou moins élevé, selon l'endroit où nous vivons, nos choix de style de vie et notre situation personnelle.

Pour aider les Canadiens à mieux comprendre de quelle façon les variations de prix les touchent individuellement, Statistique Canada a mis au point un Calculateur de taux d'inflation personnel, qui vous permet d'estimer votre taux d'inflation personnel en fonction des dépenses de votre ménage.

Faites-en l'essai pour voir comment votre taux d'inflation personnel se compare à celui de l'ensemble du pays.

Graphique 1  Graphique 1: Variation sur 12 mois de l'Indice des prix à la consommation (IPC) et de l'IPC sans l'énergie
Variation sur 12 mois de l'Indice des prix à la consommation (IPC) et de l'IPC sans l'énergie

Le mois de novembre est le Mois de la littératie financière

Participez à notre prochain webinaire « L'Indice des prix à la consommation : Comprendre l'inflation, comment elle est mesurée et ce qu'elle signifie pour vous » qui aura lieu le 30 novembre, de 14 h 30 à 15 h 30, heure de l'Est. Nous présenterons comment nous mesurons l'inflation des prix et comment elle peut avoir une incidence sur vos décisions financières. Cliquez sur le lien suivant pour vous inscrire : Base de données canadienne sur la littératie financière — Canada.ca (fcac-acfc.gc.ca)

Explorez les ressources de l'Indice des prix à la consommation qui peuvent vous aider à prendre des décisions financières éclairées

Consultez le portail de l'Indice des prix à la consommation afin d'accéder, en un seul endroit pratique, à l'ensemble des données de l'Indice des prix à la consommation (IPC), des publications, des outils interactifs et des annonces relatives aux nouveaux produits et aux changements qui seront apportés à l'IPC.

Explorez l'Outil de visualisation des données de l'Indice des prix à la consommation pour accéder aux données actuelles et historiques de l'IPC dans un format visuel personnalisable.

Faits saillants

Les prix ont augmenté d'une année à l'autre dans les huit composantes principales en octobre. Les prix des transports (+10,1 %), qui ont enregistré leur hausse la plus prononcée depuis mars 2003, ont contribué le plus à l'augmentation de l'indice d'ensemble. La croissance des prix de l'énergie (+25,5 %) a été principalement à l'origine de l'augmentation des prix à la consommation pour les transports.

Graphique 2  Graphique 2: Les prix augmentent dans chacune des huit composantes principales
Les prix augmentent dans chacune des huit composantes principales

Les prix de l'énergie progressent en octobre

D'une année à l'autre, les prix de l'énergie ont progressé de 25,5 % en octobre, principalement en raison de l'augmentation des prix de l'essence. Comparativement à octobre l'année précédente, les consommateurs ont payé 41,7 % de plus pour l'essence, les pénuries d'autres sources d'énergie, comme le charbon et le gaz naturel, ayant poussé les principales économies du monde à utiliser plus de pétrole pour la production d'électricité, ce qui a entraîné une augmentation des prix à la pompe.

De façon similaire à l'essence, le mazout et autres combustibles (+48,1 %) sont assujettis à la dynamique des prix du secteur du pétrole, et les prix sont demeurés élevés par rapport à octobre 2020. Les prix du gaz naturel ont augmenté de 18,7 % d'une année à l'autre.

Graphique 3  Graphique 3: Les consommateurs déboursent plus pour l'énergie
Les consommateurs déboursent plus pour l'énergie

Graphique 4  Graphique 4: Les prix de l'essence augmentent d'une année à l'autre en octobre
Les prix de l'essence augmentent d'une année à l'autre en octobre

Les prix des véhicules automobiles augmentent d'une année à l'autre

Les prix des véhicules automobiles sont restés élevés comparativement à octobre 2020, ayant augmenté de 6,1 % d'une année à l'autre dans le contexte d'une pénurie mondiale de puces à semi-conducteurs. En outre, les prix des pièces, accessoires et articles pour véhicules automobiles ont progressé de 3,6 % d'une année à l'autre.

Les consommateurs paient davantage pour la viande

Les prix des produits de la viande (+9,9 %) ont continué d'augmenter en octobre, les prix du bœuf frais ou surgelé (+14,0 %) et ceux de la viande transformée (+8,5 %), qui comprend le bacon (+20,2 %), ayant exercé une pression à la hausse sur les prix. La pénurie de main-d'œuvre qui a nui à la production, les défis persistants liés à la chaîne d'approvisionnement et les augmentations des prix des aliments pour le bétail continuent de contribuer à la hausse des prix de la viande.

Graphique 5  Graphique 5: Les prix des produits de la viande continuent d'augmenter d'une année à l'autre en octobre
Les prix des produits de la viande continuent d'augmenter d'une année à l'autre en octobre

Pleins feux sur l'impôt foncier dans l'Indice des prix à la consommation

L'impôt foncier fait partie des coûts continus des propriétaires au Canada et constitue la principale source de revenus d'un grand nombre de municipalités. L'impôt foncier est perçu par les municipalités pour couvrir les coûts de divers services.

L'impôt foncier et les autres frais spéciaux, qui sont mis à jour chaque année dans l'Indice des prix à la consommation (IPC) d'octobre, sont déterminés par quatre facteurs : la valeur de l'évaluation du logement; les taux d'imposition municipaux et provinciaux; les frais prélevés par les municipalités pour des services précis comme la collecte des ordures; et les remises d'impôt aux propriétaires.

En 2021, les consommateurs ont déboursé plus pour l'impôt foncier et autres frais spéciaux (+1,5 %). Des 13 provinces et territoires, 9 ont enregistré une augmentation des frais cette année, tandis que 4 ont enregistré une diminution. Les augmentations de l'impôt foncier en Colombie-Britannique (+5,6 %) et en Ontario (+2,1 %) ont contribué à la hausse, qui a été partiellement contrebalancée par les baisses de l'impôt foncier payé au Manitoba (-6,7 %) et en Alberta (-1,1 %).

En Colombie-Britannique, la hausse de la valeur d'évaluation explique en partie l'augmentation de l'impôt foncier.

En Ontario, l'augmentation des taxes et des redevances d'égout pour couvrir les frais accrus des services existants et des projets d'infrastructure a contribué à la hausse.

La baisse de l'impôt foncier au Manitoba, qui est la plus forte baisse à ce jour pour cette province, est principalement attribuable à la mise en œuvre d'un nouveau remboursement de l'impôt foncier pour l'éducation.

En Alberta, la diminution de la valeur d'évaluation a contribué à la baisse de l'impôt foncier.

L'impôt foncier s'est accru en Nouvelle-Écosse (+2,7 %) et au Nouveau-Brunswick (+2,4 %), après avoir enregistré des augmentations de 1,1 % et de 0,5 %, respectivement, en 2020. L'accroissement s'explique entre autres par la hausse de la valeur d'évaluation, qui est attribuable à la vigueur de la demande de maisons dans les provinces de l'Atlantique, un plus grand nombre de Canadiens ayant déménagé dans la région. Le coût de remplacement par le propriétaire, lequel est associé à l'entretien d'une propriété et lié aux prix des nouveaux logements, s'est accru en Nouvelle-Écosse (+11,9 %) et au Nouveau-Brunswick (+9,6 %) en octobre.

Faits saillants régionaux

D'une année à l'autre, le taux de croissance des prix en octobre était supérieur au taux observé en septembre dans huit provinces.

Graphique 6  Graphique 6: L'Indice des prix à la consommation augmente à un taux plus élevé dans huit provinces en octobre
L'Indice des prix à la consommation augmente à un taux plus élevé dans huit provinces en octobre

Les prix du loyer s'accroissent à l'Île-du-Prince-Édouard, en Nouvelle-Écosse et au Nouveau-Brunswick

Dans les provinces de l'Est, les prix du loyer ont augmenté d'une année à l'autre à l'Île-du-Prince-Édouard (+7,6 %) en octobre. La demande accrue découlant de la migration de Canadiens vers les provinces de l'Est peut avoir contribué à l'augmentation des prix. Les prix du loyer ont aussi augmenté en Nouvelle-Écosse (+7,1 %) et au Nouveau-Brunswick (+9,4 %). Toutefois, les prix du loyer à Terre-Neuve-et-Labrador ont diminué de 2,3 % d'une année à l'autre.






  Note aux lecteurs

La COVID-19 et l'Indice des prix à la consommation

Depuis avril 2020, les biens et les services de l'Indice des prix à la consommation (IPC) qui n'étaient pas offerts aux consommateurs en raison des restrictions liées à la COVID-19 ont fait l'objet de traitements spéciaux, ce qui a permis d'éliminer leurs effets sur l'IPC mensuel. Lorsqu'un bien ou un service pouvait de nouveau être consommé, un facteur d'ajustement était calculé pour effacer l'incidence des imputations et ainsi permettre aux indices de rendre compte uniquement des variations de prix observées. De plus amples renseignements sur ces ajustements se trouvent dans le Supplément technique pour l'Indice des prix à la consommation de mars 2021.

En raison des ajustements apportés, les utilisateurs des données devront faire preuve de prudence dans l'interprétation de la variation annuelle pour les 10 prochains mois pour l'indice des prix des voyages organisés et l'indice des prix du transport aérien qui ont été réintroduits dans l'IPC d'août 2021.

En octobre 2021, des traitements spéciaux ont été appliqués uniquement aux voyages organisés en croisière, qui représentent 0,03 % du panier de l'IPC de 2020. Statistique Canada continue de surveiller cette composante et mettra fin aux traitements spéciaux lorsqu'elle sera largement accessible à la consommation.

Les précisions relatives aux traitements qui ont été effectués d'avril 2020 à mars 2021 sont fournies dans les suppléments techniques diffusés dans le cadre de la Série analytique des prix. Les précisions et d'autres renseignements sur les traitements qui ont été effectués d'avril 2021 à octobre 2021 sont fournis sur demande.

Statistique Canada continue de collaborer avec des experts en prix, d'autres organismes nationaux de statistique et d'autres intervenants pour s'assurer que les données et les méthodes utilisées pour le calcul de l'IPC officiel sont conformes aux normes internationales.

Prix moyens par rapport à l'Indice des prix à la consommation

Statistique Canada produit également les tableaux Prix de détail moyens mensuels pour les aliments et autres produits sélectionnés et Prix de détail moyens mensuels pour certains produits, par province. La liste des produits inclus dans les tableaux de prix moyens représente un petit sous-ensemble de produits alimentant l'IPC; par conséquent, la variation de ces prix moyens peut ne pas être la même que celle de l'IPC. Pour connaître la liste élargie des produits compris dans l'IPC, consultez la liste des produits représentatifs.

Les tableaux sur les prix moyens ne permettent pas de mesurer la fluctuation pure des prix alors que l'IPC est la mesure de la fluctuation pure des prix. Même si les prix moyens peuvent servir à l'évaluation du niveau des prix d'un mois donné, il est recommandé d'utiliser l'IPC et ses sous-indices (table 18-10-0004-01) pour mesurer la fluctuation pure des prix au fil du temps.

Pour obtenir des précisions sur les prix des aliments dans l'IPC, consultez le communiqué du mois dernier.

Tableaux de données en temps réel

Le tableau de données en temps réel 18-10-0259-01 sera mis à jour le 29 novembre 2021. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez consulter le document « Tableaux de données CANSIM en temps réel ».

Prochaine diffusion

L'Indice des prix à la consommation de novembre sera diffusé le 15 décembre 2021.

Une nouvelle étude intitulée « L'Indice des prix à la consommation et les perceptions de l'inflation au Canada : Est-ce que les méthodes de mesure ou les comportements peuvent expliquer l'écart? » sera publiée en décembre 2021 dans la Série analytique des prix.

Produits

Vous pouvez consulter l'« Outil de visualisation des données de l'Indice des prix à la consommation » sur le site Web de Statistique Canada.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les concepts et l'utilisation de l'Indice des prix à la consommation (IPC), veuillez consulter la publication Le document de référence de l'Indice des prix à la consommation canadien (Numéro au catalogue62-553-X).

Pour obtenir des renseignements sur l'histoire de l'IPC au Canada, veuillez consulter la publication Survol du premier siècle de l'indice des prix à la consommation au Canada (Numéro au catalogue62-604-X).

Deux vidéos, « Vue d'ensemble de l'Indice des prix à la consommation (IPC) du Canada » et « L'Indice des prix à la consommation et votre expérience de la variation des prix », sont accessibles sur la chaîne YouTube de Statistique Canada.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :