Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Indices des prix de la construction de bâtiments, troisième trimestre de 2021

Diffusion : 2021-10-28

La croissance des prix de la construction de bâtiments résidentiels a ralenti au troisième trimestre; elle s'est chiffrée à 3,7 %, après avoir augmenté de 7,6 % au deuxième trimestre. De même, la hausse des prix de la construction de bâtiments non résidentiels s'est atténuée; elle s'est établie à 2,8 % après avoir atteint 3,9 % au dernier trimestre, le niveau le plus élevé en 13 ans.

Graphique 1  Graphique 1: Indices des prix de la construction de bâtiments, variation trimestrielle
Indices des prix de la construction de bâtiments, variation trimestrielle

Les hausses des coûts de construction ont ralenti au troisième trimestre, après le sommet atteint au deuxième trimestre

La baisse de prix du bois d'œuvre au troisième trimestre, comparativement à la période de référence du deuxième trimestre (15 mai 2021) où les prix avaient atteint un sommet récent, n'a pas donné lieu à des baisses de prix comparables de l'Indice des prix de la construction de bâtiments au troisième trimestre. Le recul des ventes de bois d'œuvre dans les secteurs de la fabrication, du commerce de gros et du commerce de détail ainsi que la baisse de la valeur des permis de bâtir pour la construction de bâtiments résidentiels ont fourni une indication du ralentissement de la hausse des prix motivée par la demande de bois d'œuvre au troisième trimestre.

Ce sont le bois, le plastique et les composites qui ont continué de contribuer le plus à la variation des prix de la construction de bâtiments résidentiels dans l'agrégat des 11 villes. Les hausses des prix des résines plastiques tels qu'ils sont mesurés par l'Indice des prix des produits industriels attribuables aux problèmes de capacité de fabrication découlant d'événements climatiques extrêmes plus tôt en 2021, ont aussi contribué à l'augmentation des coûts de construction de bâtiments résidentiels. Les résines plastiques sont utilisées dans divers matériaux de construction, qu'il s'agisse de fils électriques, de bois d'ingénierie ou de tuyaux en PVC. Les entrepreneurs ont aussi indiqué une hausse des prix des produits en bois non structuraux, comme les fenêtres et les portes, en dépit de la baisse globale du prix du bois d'œuvre.

La deuxième contribution en importance à la variation des prix de la construction de bâtiments résidentiels est venue de l'augmentation du prix du béton et de ses composantes connexes, y compris l'acier d'armature. C'est la hausse des prix du béton qui a le plus contribué au coût plus élevé de la construction des tours d'habitation, le béton étant l'un des principaux matériaux servant à la construction de ce type de bâtiment. Les entrepreneurs ont indiqué que la hausse des prix du carburant et de l'acier d'armature ainsi que les pénuries de chauffeurs de camion étaient à l'origine de l'augmentation du prix des produits du béton.

Tout comme au trimestre précédent, c'est le béton, suivi par les produits métalliques fabriqués, qui a contribué le plus à la variation du coût de construction des bâtiments non résidentiels dans l'agrégat des 11 villes. Les entrepreneurs ont indiqué que, pour ces deux types de produits, les hausses récentes des prix de l'acier brut étaient attribuables à des contraintes d'approvisionnement, y compris des délais de livraison plus longs et des garanties de prix plus limitées dans le temps. Les hausses des coûts de la main-d'œuvre, attribuables aux pénuries d'employés qualifiés dans l'ensemble du secteur, ont aussi été mentionnées par les entrepreneurs. Les pressions sur les prix découlant de la demande ont également contribué à la vigueur soutenue de la croissance des prix des produits en béton et des produits métalliques fabriqués dans le secteur non résidentiel.

La croissance des prix au niveau des villes dans le secteur résidentiel est principalement attribuable aux prix des maisons individuelles non attenantes et des maisons en rangée

Les hausses trimestrielles les plus marquées des coûts de construction de bâtiments résidentiels ont été enregistrées à Calgary (+5,4 %), à Edmonton (+4,9 %) et à Toronto (+4,5 %); ces hausses dans les trois villes étaient principalement attribuables aux maisons individuelles non attenantes et aux maisons en rangée. À Calgary, les entrepreneurs ont indiqué que le coût et la disponibilité des matériaux, les hausses du coût de la main-d'œuvre, et la pénurie de main-d'œuvre qualifiée ont eu des répercussions sur le marché de la construction.

Les augmentations enregistrées dans le secteur de la construction de bâtiments non résidentiels étaient principalement attribuables aux coûts plus élevés de construction à Toronto (+4,2 %), à Ottawa (+4,1 %) et à Moncton (+3,3 %).

Les coûts de la construction d'une année à l'autre au niveau des villes dépassent les sommets précédents

Les coûts de la construction de bâtiments résidentiels ont augmenté de 20,3 % d'une année à l'autre au troisième trimestre pour l'agrégat des 11 villes. Il s'agit de la hausse la plus forte enregistrée d'une année à l'autre depuis 2018. Les villes qui ont affiché les variations les plus importantes d'une année à l'autre ce trimestre sont Calgary (+34,4 %), Ottawa (+28,8 %) et Edmonton (+24,7 %).

Les coûts de construction de bâtiments non résidentiels se sont accrus de 8,3 % d'une année à l'autre; ils ont affiché leur hausse la plus marquée depuis le troisième trimestre de 2008. Les variations les plus prononcées d'une année à l'autre ont été observées à Ottawa (+13,6 %), à Toronto (+11,6 %) et à Montréal (+9,7 %).


  Note aux lecteurs

Les indices des prix de la construction de bâtiments sont des séries trimestrielles qui permettent de mesurer l'évolution au fil du temps des prix demandés par les entrepreneurs pour construire une gamme de nouveaux bâtiments à caractère commercial, institutionnel, industriel et résidentiel dans 11 régions métropolitaines de recensement : St. John's, Halifax, Moncton, Montréal, Ottawa–Gatineau (partie de l'Ontario), Toronto, Winnipeg, Saskatoon, Calgary, Edmonton et Vancouver.

Ces bâtiments comportent six structures non résidentielles : un immeuble de bureaux, un entrepôt, un centre commercial, une usine, une école et une gare d'autobus dotée d'installations d'entretien et de réparation. De plus, des indices sont produits pour cinq structures résidentielles : une maison de plain-pied, une maison à deux étages, une maison en rangée, une tour d'habitation (cinq étages ou plus) et un immeuble à hauteur restreinte (moins de cinq étages).

Le prix demandé par l'entrepreneur tient compte de la valeur de l'ensemble des matériaux, de la main-d'œuvre, de l'équipement, des coûts indirects et des bénéfices qui doivent être pris en considération pour construire un nouvel immeuble. Le coût du terrain, du regroupement de terrains, de la conception et de l'aménagement ainsi que les taxes sur la valeur ajoutée et les commissions immobilières sont exclus.

À chaque diffusion, les données du trimestre précédent pourraient avoir été révisées. L'indice n'est pas désaisonnalisé.

Produits

Statistique Canada a lancé le Portail des indices des prix à la production, lequel fait partie d'une série de portails relatifs aux prix et aux indices des prix. Ce portail offre à la population canadienne un point d'accès unique à une grande variété de statistiques et de mesures relatives aux prix à la production.

La vidéo intitulée « Indices des prix à la production » est accessible sur la page Web de l'Institut de formation de Statistique Canada. Elle se veut une introduction aux indices de prix à la production de Statistique Canada et fournit des renseignements sur leur définition, leur production et leur utilisation.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :