Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Indices des prix des produits industriels et des matières brutes, mars 2021

Diffusion : 2021-04-30

En mars, l'Indice des prix des produits industriels (IPPI) a augmenté de 1,6 % d'un mois à l'autre et de 10,0 % d'une année à l'autre. L'Indice des prix des matières brutes (IPMB) s'est accru de 2,3 % d'un mois à l'autre et de 34,7 % d'une année à l'autre.

Graphique 1  Graphique 1: Les prix des produits industriels augmentent
Les prix des produits industriels augmentent

Indice des prix des produits industriels

En mars, l'IPPI a augmenté de 1,6 %, ce qui représente une quatrième hausse mensuelle consécutive. L'IPPI excluant les produits énergétiques et du pétrole s'est accru de 1,3 %. Parmi les 21 principaux groupes de produits, 14 ont affiché une hausse, 6 ont enregistré une baisse et 1 n'a affiché aucune variation.

Parmi les principaux groupes de produits, la catégorie du bois d'œuvre et des autres produits du bois, dont les prix ont augmenté de 10,2 % par rapport à février et de 68,2 % par rapport à mars 2020, est celle qui a contribué le plus à l'augmentation de l'IPPI. Les prix du bois d'œuvre de résineux ont augmenté de 11,9 %, ceux des placages et des contreplaqués de 20,1 %, et ceux des produits de bois reconstitué (y compris les panneaux de fibres à densité moyenne) de 11,6 %. La demande de logements aux États-Unis a une grande influence sur les prix du bois d'œuvre canadien. Aux États-Unis, les mises en chantier résidentielles désaisonnalisées ont augmenté de 19,4 % en mars par rapport à février. Au Canada, les mises en chantier désaisonnalisées ont enregistré une hausse de 21,6 % en mars.

Le groupe des produits énergétiques et du pétrole (+4,6 %) est arrivé au deuxième rang de la contribution à la hausse de l'IPPI. L'augmentation était principalement attribuable à la hausse des prix de l'essence à moteur (y compris les composants de mélange à essence et le carburant à l'éthanol; +6,8 %) et des carburants diesel et biodiesel (+3,5 %). Ces augmentations de prix s'expliquaient surtout par la hausse des prix du pétrole brut.

Les prix des produits chimiques ont augmenté de 4,1 %, principalement en raison de la hausse des prix des produits pétrochimiques (+14,1 %), des résines plastiques (+9,9 %) ainsi que de l'ammoniac et des engrais chimiques (+6,6 %). Les conditions météorologiques extrêmes qui ont sévi dans la région pétrochimique du sud des États-Unis en février ont continué d'affecter la chaîne d'approvisionnement, ce qui réduit l'offre et fait grimper les prix des produits en aval. Les prix des engrais sont également influencés par les prix élevés des cultures, ce qui favorise une production accrue et, de ce fait, nécessite une plus grande quantité d'engrais.

Les prix des fruits, des légumes, des aliments pour animaux et des autres produits alimentaires ont augmenté de 1,7 %, principalement en raison de l'augmentation des prix des produits de céréales et d'oléagineux, n.c.a. (+5,9 %; cette catégorie comprend l'huile de canola), ainsi que de la margarine et des huiles de cuisson (+4,8 %).

Les prix des produits primaires de métaux non ferreux ont reculé de 1,3 %, surtout en raison de la baisse des prix des métaux du groupe de l'or, de l'argent et du platine sous forme brute, et de leurs alliages (-6,0 %). La hausse des rendements des obligations aux États-Unis pourrait avoir eu une incidence sur la baisse des prix de l'or et de l'argent.

D'une année à l'autre, l'IPPI a augmenté de 10,0 %, ce qui correspond à sa plus forte augmentation depuis janvier 1995 (+10,4 %). Si l'on exclut les produits énergétiques et du pétrole, l'IPPI a augmenté de 8,1 %. La variation d'une année à l'autre de l'IPPI s'explique en grande partie par la hausse des prix du bois d'œuvre et des autres produits du bois (+68,2 %), des produits énergétiques et du pétrole (+32,4 %) ainsi que des produits primaires de métaux non ferreux (+29,3 %).

Indice des prix des matières brutes

L'IPMB a augmenté de 2,3 % en mars, ce qui représente une sixième hausse d'affilée. L'IPMB excluant les produits énergétiques bruts a affiché une hausse de 0,5 %. Parmi les six principaux groupes de produits, cinq ont affiché une hausse et un a enregistré une baisse.

Les prix du pétrole brut et du bitume ont augmenté de 7,0 %, tandis que ceux du gaz naturel ont diminué de 11,1 %, après avoir atteint un pic de 12,4 % en février. La limitation continue de la production par les pays de l'OPEP+ (Organisation des pays exportateurs de pétrole plus) a fait grimper les prix du pétrole brut. Les préoccupations au sujet de la COVID-19 et de la distribution des vaccins, ainsi que le blocage du canal de Suez, ont également contribué à la volatilité des prix du pétrole en mars.

Les prix des minerais et concentrés de métaux et des rebuts de métal ont diminué de 2,3 % en mars. Cela s'explique principalement par un recul marqué des prix des métaux précieux, dont l'or et l'argent.

Les prix des produits végétaux ont augmenté de 4,0 %, principalement en raison de la hausse de 9,7 % des prix du canola. Il s'agit d'une 13e augmentation mensuelle consécutive des prix du canola. Fait notable, les prix du canola ont augmenté de 74,4 % d'une année à l'autre. Les prix ont notamment été influencés par l'offre, qui a été limitée par un rendement plus faible que prévu en 2020, ainsi que par la forte demande mondiale.

Les prix des animaux et des produits d'origine animale ont augmenté de 2,3 %, principalement en raison de la hausse des prix des porcs (+10,6 %).

D'une année à l'autre, l'IPMB a enregistré une hausse de 34,7 %, ce qui représente la plus forte augmentation observée depuis le début de la série en janvier 1981. Si l'on exclut les produits énergétiques bruts, l'IPMB a augmenté de 16,0 %. La variation d'une année à l'autre s'explique surtout par la hausse des prix des produits énergétiques bruts (+91,7 %). La hausse des prix des minerais et concentrés de métaux et des rebuts de métal (+19,7 %) ainsi que des produits végétaux (+31,5 %) a également contribué à la variation.

Graphique 2  Graphique 2: Les prix des matières brutes augmentent
Les prix des matières brutes augmentent



  Note aux lecteurs

L'Indice des prix des produits industriels (IPPI) et l'Indice des prix des matières brutes (IPMB) sont offerts à l'échelle du Canada uniquement. Certains groupes de produits de l'IPPI sont aussi offerts selon la région.

Chaque diffusion, les données des six mois précédents pourraient avoir été révisées. Les indices ne sont pas désaisonnalisés.

L'Indice des prix des produits industriels est représentatif des prix payés aux producteurs canadiens au moment où les produits quittent l'usine. L'IPPI ne représente pas ce que le consommateur paie. Contrairement à l'Indice des prix à la consommation, l'IPPI exclut les taxes indirectes et tous les coûts qui s'ajoutent entre le moment où un produit sort de l'usine et le moment où l'utilisateur final en prend possession, y compris les coûts de transport ainsi que les coûts du commerce de gros et de détail.

Les producteurs canadiens exportent de nombreux produits. Ils affichent souvent leurs prix en devises étrangères, particulièrement en dollars américains, et les prix sont par la suite convertis en dollars canadiens. C'est surtout le cas pour les véhicules automobiles, la pâte de bois et les produits de papier ainsi que les produits du bois. Par conséquent, les fluctuations du dollar canadien par rapport à la devise américaine ont une incidence sur l'IPPI. Toutefois, la conversion en dollars canadiens tient compte uniquement de la façon dont les répondants transmettent leurs prix. Il ne s'agit pas d'une mesure qui tient compte du plein effet des taux de change.

La conversion des prix reçus en dollars américains est fondée sur le taux de change moyen mensuel établi par la Banque du Canada et est présentée dans le tableau 33-10-0163-01 (série v111666275). Les variations mensuelles et annuelles du taux de change, dont fait état le communiqué, sont calculées d'après la cotation indirecte du taux de change (par exemple, 1 $CAN = X $US).

L'Indice des prix des matières brutes est représentatif des prix que paient les fabricants canadiens pour les principales matières brutes. Un grand nombre de ces prix sont fixés sur le marché mondial. Cependant, comme peu de prix sont libellés en devises étrangères, leur conversion en dollars canadiens a une incidence mineure sur le calcul de l'IPMB.

Mise à jour du panier et changements de méthodologie

Depuis la période de référence d'octobre 2020, un panier et une méthodologie mis à jour sont utilisés pour produire l'IPPI et l'IPMB. Les indices ont été convertis de 2010 = 100 à janvier 2020 = 100 et ils ont également été mis à jour pour permettre l'utilisation d'un modèle de pondération fondé sur les valeurs de production des fabricants canadiens en 2016.

Parallèlement, l'IPPI et l'IPMB ont été modernisés grâce à l'adoption d'une formule géométrique pondérée (Jevons) et à l'intégration de l'imputation parentale comme méthode d'imputation par défaut pour les relevés de prix manquants.

La version 2.0 du Système de classification des produits de l'Amérique du Nord Canada 2017 et la version 3.0 du Système de classification des industries de l'Amérique du Nord Canada 2017 sont maintenant utilisées pour produire l'IPPI et l'IPMB.

Produits

Statistique Canada a lancé le Portail des indices des prix à la production, lequel fait partie d'une série de portails relatifs aux prix et aux indices des prix. Ce portail offre à la population canadienne un point d'accès unique à un éventail de statistiques et de mesures relatives aux prix à la production.

La vidéo intitulée « Indices des prix à la production » est accessible sur la page Web de l'Institut de formation de Statistique Canada. Elle se veut une introduction aux indices des prix à la production de Statistique Canada et fournit des renseignements sur leur définition, leur production et leur utilisation.

Prochaine diffusion

Les données d'avril sur les indices des prix des produits industriels et des matières brutes seront diffusées le 31 mai.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca) ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :