Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Étude : Travail à domicile : productivité et préférences

Diffusion : 2021-04-01

Répercussions du télétravail sur la productivité et les préférences des travailleurs

Il y a un peu plus d'un an, le Canada a connu une interruption des activités économiques qui a changé considérablement les conditions de travail de milliers de travailleurs. Au début de 2021, 32 % des employés canadiens âgés de 15 à 69 ans effectuaient la plupart de leurs heures de travail à partir de la maison, comparativement à 4 % en 2016.

Comme l'indique la diffusion la plus récente de l'Enquête sur la population active, 3,1 millions de Canadiens travaillaient temporairement à la maison en réponse à la pandémie de COVID-19 en février 2021.

Étant donné que les travailleurs canadiens et leurs employeurs utilisent le télétravail de façon intensive depuis plusieurs mois, quelques questions méritent d'être étudiées : dans quelle mesure les télétravailleurs sont-ils plus ou moins productifs; quels sont les principaux obstacles à la productivité; et combien de Canadiens préféreraient travailler à domicile une fois la pandémie de COVID-19 terminée?

Une nouvelle étude diffusée aujourd'hui fait la lumière sur ces questions en utilisant des questions supplémentaires ajoutées à l'Enquête sur la population active de février 2021. L'accent est mis sur les nouveaux télétravailleurs, c'est-à-dire les employés qui travaillaient habituellement à l'extérieur de leur domicile avant la pandémie de COVID-19, mais qui ont travaillé la plupart de leurs heures à la maison pendant la semaine du 14 au 20 février 2021.

Afin de s'assurer que ces nouveaux télétravailleurs puissent fournir une évaluation valide de leur productivité actuelle, à la maison, par rapport à leur lieu habituel de travail, l'analyse est limitée à ceux qui travaillent pour le même employeur depuis au moins mars 2019, c'est-à-dire au moins un an avant l'interruption des activités économiques de la mi-mars 2020.

La grande majorité des nouveaux télétravailleurs déclarent être au moins aussi productifs à la maison que sur leur lieu de travail habituel

Parmi tous les nouveaux télétravailleurs, 90 % ont déclaré être au moins aussi productifs, c'est-à-dire accomplir au moins autant de travail à l'heure à la maison qu'auparavant sur leur lieu habituel de travail.

Plus de la moitié (58 %) ont déclaré accomplir à peu près la même quantité de travail à l'heure, tandis qu'environ le tiers (32 %) ont déclaré accomplir plus de travail à l'heure. Les 10 % restants ont mentionné qu'ils accomplissaient moins de travail à l'heure lorsqu'ils travaillaient à la maison qu'auparavant sur leur lieu de travail habituel.

La probabilité d'accomplir plus de travail par heure travaillée variait selon les industries. Par exemple, le pourcentage de nouveaux télétravailleurs qui ont déclaré effectuer plus de travail par heure travaillée était relativement élevé dans les administrations publiques (41 %) ainsi que dans les soins de santé et l'assistance sociale (45 %). En revanche, le pourcentage correspondant s'élevait à 31 % dans les industries productrices de biens.

Peu importe l'âge, le niveau de scolarité, l'état matrimonial, l'industrie, la profession et le fait qu'ils aient ou non des enfants, les hommes et les femmes avaient tendance à déclarer de façon comparable être au moins aussi productifs à la maison qu'ils l'étaient par le passé sur leur lieu de travail habituel.

Ces résultats sont conformes à ceux d'une étude américaine récente (Barrero, Bloom et Davis, 2020), qui montre que 85 % des travailleurs américains déclarent être au moins aussi efficaces à la maison pendant la pandémie de COVID-19 qu'ils l'étaient dans les locaux commerciaux avant la pandémie.

On ignore actuellement si les évaluations de la productivité faites par les travailleurs canadiens au sujet du télétravail correspondent à celles de leurs employeurs.

Près de la moitié des nouveaux télétravailleurs qui déclarent accomplir plus de travail à l'heure font aussi de plus longues heures par jour

Alors que la grande majorité des nouveaux télétravailleurs ont déclaré être au moins aussi productifs à la maison que par le passé, plusieurs d'entre eux ont fini par y travailler plus d'heures par jour que sur leur lieu de travail habituel.

Une grande proportion de personnes qui accomplissent plus de travail à l'heure (48 %) et de personnes qui font moins de travail à l'heure (44 %) ont déclaré travailler plus d'heures par jour que par le passé.

En outre, pratiquement aucun des travailleurs qui accomplissent au moins autant de travail à l'heure à la maison qu'auparavant travaillent maintenant moins d'heures par jour.

Dans l'ensemble, 35 % de tous les nouveaux télétravailleurs ont déclaré travailler un plus grand nombre d'heures par jour, les gestionnaires dans de plus grandes proportions (51 %). En revanche, 3 % de tous les nouveaux télétravailleurs ont déclaré travailler des heures plus courtes.

Il reste à voir dans quelle mesure ces heures plus longues auront une incidence sur l'équilibre entre le travail et la famille et dans quelle mesure elles persisteront une fois la pandémie de COVID-19 terminée.

Données préliminaires concernant les obstacles à la productivité

Les employés qui ont déclaré accomplir moins de travail à l'heure à la maison ont mentionné différents obstacles à la productivité.

Environ un cinquième des employés ayant déclaré être moins productifs qu'avant la pandémie ont déclaré que le manque d'interaction avec leurs collègues était la principale raison pour laquelle ils accomplissaient moins de travail à l'heure. Près de 20 % ont déclaré devoir s'occuper d'enfants ou d'autres membres de la famille. Les autres ont fait face à différents défis, comme l'accès à des renseignements ou à des appareils liés au travail (11 %), l'obligation de travailler davantage pour obtenir des résultats (13 %), le fait d'avoir un espace de travail inapproprié (10 %) ou encore le fait d'éprouver des difficultés avec la vitesse d'Internet (5 %).

Étant donné que ces chiffres sont fondés sur un échantillon relativement petit, ils sont mieux interprétés comme des données préliminaires plutôt que définitives en ce qui concerne les obstacles à la productivité que doivent surmonter les nouveaux télétravailleurs.

Les préférences en matière de télétravail sont diverses

On a aussi demandé aux nouveaux télétravailleurs dans quelle mesure ils préféreraient travailler à la maison ou à l'extérieur une fois la pandémie de COVID-19 terminée. Leurs préférences en matière de télétravail étaient diverses.

Dans l'ensemble, 80 % des nouveaux télétravailleurs ont indiqué qu'ils aimeraient travailler au moins la moitié de leurs heures à la maison une fois la pandémie terminée.

En fait, 41 % ont indiqué qu'ils préféreraient travailler environ la moitié de leurs heures à la maison et l'autre moitié en dehors de la maison, tandis que 39 % préféreraient travailler la plupart (24 %) ou la totalité (15 %) de leurs heures à la maison. Les 20 % restants préféreraient travailler la plupart (11 %) ou la totalité (9 %) de leurs heures à l'extérieur du domicile.

Les hommes et les femmes ont mentionné qu'ils aimeraient travailler au moins la moitié de leurs heures à la maison dans des proportions assez semblables.

La diversité des préférences observées en matière de télétravail au niveau agrégé a également été observée partout, peu importe le groupe socioéconomique considéré.

Par exemple, 43 % des nouveaux télétravailleurs employés dans de grandes entreprises du secteur commercial, c'est-à-dire dans des secteurs autres que l'administration publique, les services éducatifs, les soins de santé et l'assistance sociale, ont indiqué qu'ils aimeraient travailler la plupart ou la totalité de leurs heures à la maison, une fois la pandémie terminée. En outre, 40 % préféreraient travailler la moitié de leurs heures à la maison et l'autre moitié ailleurs. Les 17 % restants préféreraient travailler la plupart ou la totalité de leurs heures à l'extérieur du domicile.

La productivité à la maison est un puissant prédicteur des préférences en matière de télétravail

Les travailleurs qui ont déclaré avoir accompli plus de travail à l'heure à la maison ont indiqué qu'ils préféreraient travailler la plupart ou toutes leurs heures à la maison beaucoup plus souvent (57 %) que tous les autres travailleurs (30 %).

La grande différence observée entre les deux groupes mentionnés ci-dessus subsistait dans les analyses multivariées, ce qui confirme que la productivité à la maison est un puissant prédicteur des préférences pour le télétravail.

À l'inverse, 54 % des enseignants ont déclaré préférer travailler la plupart ou la totalité de leurs heures à l'extérieur du domicile. C'est trois fois le pourcentage observé pour les autres travailleurs (18 %).

Conformément à l'idée que des heures de travail plus longues pourraient rendre le télétravail moins attrayant, les employés qui ont déclaré travailler plus d'heures par jour étaient, même après avoir tenu compte de plusieurs caractéristiques personnelles et professionnelles, moins susceptibles que d'autres de préférer travailler la plupart ou la totalité de leurs heures à la maison.




  Note aux lecteurs

L'étude diffusée aujourd'hui, « Travail à domicile : productivité et préférences », repose sur les données provenant des questions supplémentaires suivantes ajoutées à l'Enquête sur la population active (EPA) de février 2021 :

Q1. Il se peut qu'une personne soit plus ou moins productive maintenant qu'elle travaille principalement à domicile. Pensez à votre journée de travail normale depuis que vous avez commencé à travailler principalement à domicile, par rapport au temps où vous travailliez principalement à l'extérieur du domicile.

Est-ce que vous :

  Travaillez plus d'heures

  Travaillez moins d'heures

  Travaillez à peu près le même nombre d'heures

  Accomplissez plus de travail par heure

  Accomplissez moins de travail par heure

  Accomplissez à peu près la même quantité de travail par heure

Q2. (Posée seulement aux nouveaux télétravailleurs qui déclarent accomplir moins de travail par heure)

Quelle est la raison principale pour laquelle vous accomplissez généralement moins de travail par heure en travaillant à domicile?

Diriez-vous que vous :

a) Éprouvez des difficultés avec la vitesse Internet

b) Éprouvez des difficultés à accéder à de l'information liée à votre travail ou à accéder à des appareils (p. ex. accéder à certains documents, à des logiciels, à des bases de données, à des plateformes de vidéoconférence)

c) Devez effectuer du travail additionnel (administratif ou autre) afin de faire avancer les choses

d) Devez prendre soin des enfants ou d'autres membres du ménage durant vos heures de travail (p. ex. aider avec l'apprentissage à distance, s'occuper des enfants en bas âge, prendre soin des membres âgés du ménage)

e) Avez un espace de travail à domicile qui est inadéquat (p. ex. aucun espace silencieux, équipement de bureau inadéquat)

f) Avez un manque d'interactions avec vos collègues de travail

g) Avez des problèmes de santé en lien avec le confinement (p. ex. anxiété, dépression, douleurs physiques)

h) Autre

i) Ne savez pas

Q3. Si vous aviez le choix, quel type d'arrangement de travail préféreriez-vous une fois la pandémie terminée?

Diriez-vous que vous préféreriez travailler :

  Toutes vous heures à l'extérieur du domicile

  La plupart de vos heures à l'extérieur du domicile

  Environ la moitié à domicile et l'autre moitié à l'extérieur du domicile

  La plupart de vos heures à domicile

  Toutes vos heures à domicile

Référence : Barrero, J.M., N.Bloom et S.J. Davis. 2020. « Why Working from Home Will Stick », Becker Friedman Institute for Economics à l'Université de Chicago, document de travail no 2020-174.

Produits

L'étude « Travail à domicile : productivité et préférences » qui fait partie de la série StatCan et la COVID-19 : Des données aux connaissances, pour bâtir un Canada meilleur (Numéro au catalogue45280001), est maintenant accessible.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec René Morissette à rene.morissette@canada.ca

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :