Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Enquête auprès des prêteurs hypothécaires non bancaires, troisième trimestre de 2020

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2021-03-03

Le marché du logement a continué de croître au troisième trimestre, sous l'effet des faibles taux d'intérêt hypothécaires et de l'augmentation du produit intérieur brut du pays. Comparativement au même trimestre de l'année précédente, le nombre de prêts hypothécaires résidentiels accordés par les prêteurs non bancaires a augmenté de 40,7 % au troisième trimestre de 2020. En revanche, le nombre de prêts hypothécaires résidentiels reportés et ceux en souffrance depuis plus de 90 jours ont tous deux diminué au troisième trimestre relativement au deuxième trimestre.

Les prêteurs non bancaires enregistrent une croissance continue du nombre de prêts hypothécaires résidentiels accordés et de leur valeur au troisième trimestre

Après avoir diminué au cours des deux trimestres précédents, le produit intérieur brut du Canada a repris de la vigueur de façon marquée au troisième trimestre. Le marché du logement a continué de croître au troisième trimestre, sous l'effet de la hausse sans précédent de l'investissement dans le logement et de la plus forte augmentation des prix des logements neufs enregistrée en 14 ans.

La valeur totale des prêts hypothécaires résidentiels accordés par les prêteurs non bancaires s'est accrue de 17,2 % pour atteindre 56,2 milliards de dollars au troisième trimestre. Le nombre total de prêts hypothécaires accordés a également augmenté pour s'établir à 230 513 (+18,9 %); il s'agit d'une hausse de 40,7 % par rapport au troisième trimestre de 2019.

L'augmentation du nombre de prêts hypothécaires accordés découle possiblement de multiples facteurs, comme les faibles taux hypothécaires, l'amélioration des conditions sur le marché de l'emploi au troisième trimestre et la reprise des activités de revente des maisons.

Les prêts hypothécaires accordés au troisième trimestre de 2020 ont représenté 16,6 % de la valeur totale des encours de prêts hypothécaires et 13,4 % du nombre total de ces prêts à la fin du troisième trimestre. La valeur moyenne des prêts hypothécaires assurés accordés était stable et s'est établie à 267 698 $ au troisième trimestre, tandis que la valeur moyenne des prêts hypothécaires non assurés a diminué de 4 806 $ pour s'établir à 229 545 $.

La majorité (63,1 %) des prêts hypothécaires accordés n'étaient pas assurés. La valeur des prêts hypothécaires assurés accordés a progressé de 12,2 % pour atteindre 22,8 milliards de dollars, tandis que la valeur des prêts hypothécaires non assurés accordés s'est accrue de 20,9 % pour s'élever à 33,4 milliards de dollars. Le nombre de prêts hypothécaires non assurés (+23,5 %) a également augmenté plus rapidement que le nombre de prêts hypothécaires assurés (+11,9 %).

Graphique 1  Graphique 1: Valeur des prêts hypothécaires accordés, selon le trimestre, prêts assurés et non assurés
Valeur des prêts hypothécaires accordés, selon le trimestre, prêts assurés et non assurés

Les prêteurs non bancaires reportent moins de paiements de prêts hypothécaires au troisième trimestre

Pour le deuxième trimestre consécutif, de nombreux prêteurs non bancaires ont continué d'offrir à leurs clients la possibilité de reporter leurs paiements hypothécaires en raison de la pandémie de COVID-19. Les prêteurs non bancaires ont déclaré avoir reporté les paiements de 59 799 prêts hypothécaires au troisième trimestre, en baisse de 40,4 % par rapport au trimestre précédent. La valeur totale des prêts hypothécaires reportés a également diminué de 36,8 % pour s'établir à 16,1 milliards de dollars, comparativement à 25,4 milliards de dollars au deuxième trimestre. Cependant, la valeur moyenne des prêts hypothécaires reportés était de 268 812 $, en hausse de 15 338 $ par rapport au trimestre précédent.

Les deux tiers (67,8 %) des prêts hypothécaires reportés n'étaient pas assurés et étaient évalués à 11,0 milliards de dollars, en baisse de 34,5 % par rapport au deuxième trimestre. Le nombre de prêts hypothécaires non assurés, dont les paiements ont été reportés, a diminué de 37,9 % pour s'établir à 40 559. Un tiers des prêts hypothécaires reportés était constitué de prêts assurés. La valeur de ces prêts hypothécaires a diminué de 41,5 % pour se chiffrer à 5,0 milliards de dollars, tandis que le nombre de prêts hypothécaires assurés, dont les paiements ont été reportés, a diminué de 45,1 % pour s'établir à 19 240 au troisième trimestre.

Graphique 2  Graphique 2: Valeur des prêts hypothécaires résidentiels reportés, prêts assurés et non assurés
Valeur des prêts hypothécaires résidentiels reportés, prêts assurés et non assurés

Le nombre de prêts hypothécaires en souffrance depuis plus de 90 jours et leur valeur diminuent

On comptait 4 069 prêts hypothécaires résidentiels non bancaires en souffrance depuis plus de 90 jours au troisième trimestre (une diminution de 7,4 %), et la valeur de ces prêts a diminué de 12,9 % pour s'établir à 939,6 millions de dollars. La valeur moyenne de ces prêts hypothécaires était de 230 917 $, en baisse par rapport à 245 517 $ au trimestre précédent.

La majorité (55,5 %) des prêts hypothécaires non bancaires en souffrance depuis plus de 90 jours n'étaient pas assurés, et leur nombre a diminué de 9,7 % par rapport au trimestre précédent pour s'établir à 2 258 prêts hypothécaires. Leur valeur a également diminué, en baisse de 16,8 % pour s'établir à 584,6 millions de dollars.

Près de la moitié (44,5 %) des prêts hypothécaires en souffrance depuis 90 jours ou plus étaient assurés. Leur nombre a reculé de 4,3 % pour s'établir à 1 811 prêts hypothécaires, tandis que leur valeur a diminué de 5,5 % pour se chiffrer à 355,0 millions de dollars. Ces prêts hypothécaires représentaient 0,28 % de la valeur totale et 0,24 % du nombre total des encours de prêts hypothécaires non bancaires à la fin du troisième trimestre.

Les mesures de distanciation physique et les mesures d'allégement du gouvernement étant toujours en place au moment de la publication du présent communiqué, on s'attend à ce que les effets économiques de la pandémie sur les prêts hypothécaires se poursuivent au cours du prochain trimestre de 2020 et jusqu'en 2021.

La valeur totale des encours de prêts hypothécaires résidentiels augmente légèrement

La valeur totale des encours de prêts hypothécaires résidentiels détenus par les prêteurs non bancaires a progressé de 2,1 % par rapport au deuxième trimestre pour atteindre 338,1 milliards de dollars au troisième trimestre. Le nombre total d'encours de prêts hypothécaires a également augmenté pour se chiffrer à 1 724 136 (+1,5 %). En comparaison, la valeur totale des encours de prêts hypothécaires résidentiels détenus par les banques à charte s'est établie à 1,4 billion de dollars au troisième trimestre, en hausse de 2,4 % par rapport au trimestre précédent.

La valeur moyenne des encours de prêts hypothécaires non bancaires s'est chiffrée à 196 077 $; il s'agit d'une légère hausse par rapport à la valeur moyenne de 194 806 $ enregistrée au trimestre précédent.

Les prêts hypothécaires non assurés, qui représentaient 65,7 % de la valeur totale des encours de prêts hypothécaires non bancaires, ont augmenté en valeur (en hausse de 3,0 % pour atteindre 202,1 milliards de dollars) et en nombre (en hausse de 2,3 % pour se chiffrer à 1 133 142) au troisième trimestre. La valeur des encours de prêts hypothécaires assurés a enregistré une croissance moins rapide, en hausse de 0,9 % pour s'établir à 136,0 milliards de dollars, tandis que leur nombre a diminué de 0,1 % pour se chiffrer à 590 994. Les banques à charte ont déclaré des augmentations trimestrielles semblables : la valeur des encours de prêts hypothécaires non assurés a augmenté de 3,3 % pour atteindre 811,2 milliards de dollars, tandis que la valeur des encours de prêts hypothécaires assurés s'est accrue de 1,1 % pour se chiffrer à 482,0 milliards de dollars.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les statistiques sur le logement, veuillez visiter le Portail des statistiques sur le logement.



  Note aux lecteurs

L'Enquête auprès des prêteurs hypothécaires non bancaires est une initiative récente visant à recueillir des renseignements à l'échelon national. Elle contribuera à dresser un portrait plus complet du marché des prêts hypothécaires résidentiels au Canada. Jusqu'à tout récemment, les données sur les prêts hypothécaires résidentiels des prêteurs non bancaires étaient uniquement recueillies par certaines organisations à l'échelon provincial, pour certaines industries, et à des niveaux de détail variables.

L'enquête vise les prêteurs de prêts hypothécaires résidentiels non bancaires, comme les coopératives de crédit locales, les sociétés de crédit hypothécaire, les fiducies, les sociétés d'assurances, les sociétés de placement hypothécaire et les prêteurs privés. L'enquête ne vise pas seulement les entités qui octroient des prêts hypothécaires résidentiels, mais également celles qui en achètent.

Veuillez consulter le communiqué Enquête auprès des prêteurs hypothécaires non bancaires, deuxième trimestre de 2020 pour comparer les trimestres.

Les chiffres ayant été arrondis, leur somme peut ne pas correspondre à 100 %.

Les données ne sont pas désaisonnalisées.

Veuillez noter qu'aucune imputation n'a été appliquée aux données du tableau 2. Cette information doit être associée au tableau 1 avec réserve.

Définitions :

Par encours de prêts hypothécaires, on entend le solde des prêts hypothécaires apparaissant encore sur le bilan du prêteur à la fin du trimestre.

Par prêt hypothécaire accordé, on entend un prêt hypothécaire qui a été approuvé, octroyé et ajouté au bilan pendant le trimestre.

Par prêt hypothécaire en souffrance, on entend un prêt hypothécaire en retard à la fin du trimestre.

Le prêt hypothécaire reporté est un prêt hypothécaire visé par une entente conclue entre le prêteur et l'emprunteur pour interrompre ou suspendre les paiements hypothécaires de l'emprunteur pendant une période déterminée. L'entente peut comprendre d'autres mesures.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca) ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :