Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Le trafic aérien de passagers suivait une tendance à la hausse sur une période de 10 ans avant la pandémie de COVID-19

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2020-12-14

Passagers embarqués et débarqués au Canada

162,2 millions

2019

1,0 % hausse

(variation d'une année à l'autre)

Faits saillants

Le nombre de passagers embarqués et débarqués dans les aéroports canadiens a atteint 162 millions en 2019, ce qui représente une hausse de 1,0 % par rapport à l'année précédente.

Il s'agit de la dixième augmentation annuelle consécutive du trafic aérien de passagers depuis le ralentissement économique de 2009. Cependant, 2020 marquera la fin abrupte de cette tendance en raison de la pandémie de COVID-19.

En 2019, le trafic de passagers s'est accru dans les plus grands aéroports du pays, en hausse de 1,4 % à l'aéroport international de Toronto/Lester B. Pearson, de 0,9 % à l'aéroport international de Vancouver, de 4,0 % à l'aéroport international de Montréal/Pierre-Elliott-Trudeau, et de 2,6 % à l'aéroport international de Calgary.

Graphique 1  Graphique 1: Passagers embarqués et débarqués aux cinq principaux aéroports canadiens
Passagers embarqués et débarqués aux cinq principaux aéroports canadiens

Les vols internationaux stimulent la croissance

Pour la première fois en dix ans, le volume de passagers dans le secteur des vols intérieurs a diminué, en baisse de 0,7 % (-0,6 million) en 2019 par rapport à l'année précédente. Ce recul a été plus que contrebalancé par la croissance du volume de passagers dans le secteur des vols transfrontaliers (entre le Canada et les États-Unis), en hausse de 2,3 % (+0,7 million), et dans le secteur des vols internationaux, où il a augmenté de 4,0 % (+1,5 million).

La divergence observée concorde avec les constatations faites sur les comportements des voyageurs. Selon les données de l'Enquête nationale sur les voyages, les Canadiens ont effectué moins de voyages intérieurs (-1,0 %) en 2019, tandis que le nombre de voyages vers des pays d'outre-mer a augmenté de 4,0 %.

Graphique 2  Graphique 2: Trafic aérien de passagers selon le secteur
Trafic aérien de passagers selon le secteur

Pour une sixième année consécutive, la croissance du secteur des vols internationaux autres que transfrontaliers a surpassé celle des deux autres secteurs, principalement sous l'effet des hausses enregistrées dans les trois plus grandes plaques tournantes internationales, à savoir les aéroports internationaux de Toronto/Lester B. Pearson (+3,1 %), de Montréal/Pierre Elliott Trudeau (+7,2 %) et de Vancouver (+2,2 %). Ces trois aéroports ont été à l'origine de 89 % des 37,3 millions d'embarquements et de débarquements de passagers de vols internationaux au Canada.

Diminution du trafic de marchandises

En 2019, le poids du fret chargé et déchargé aux aéroports canadiens a diminué de 5,6 % par rapport à l'année précédente. Le fret intérieur a baissé de 4,0 % pour se situer à 581 000 tonnes, le fret international autre que transfrontalier a reculé de 8,5 % pour s'établir à 545 000 tonnes, et le fret transfrontalier a diminué de 2,3 % pour se chiffrer à 239 000 tonnes.

Le portrait de l'activité aéroportuaire sera bien différent en 2020

Compte tenu de la pandémie, il est probable que nous observions un renversement de la situation du fret aérien par rapport au trafic de passagers en 2020, en particulier à l'échelle internationale. Par conséquent, les données de 2019 sur le trafic aérien serviront de point de repère important pour mesurer toute l'ampleur des répercussions de la pandémie de COVID-19 sur les aéroports canadiens.


  Note aux lecteurs

La présente enquête permet de recueillir des données sur les embarquements et les débarquements de passagers et sur les chargements et déchargements de fret dans les aéroports canadiens.

À chaque diffusion, les données de l'année précédente peuvent avoir été révisées.

Données sur les marchandises : Il est important de noter que les données sur les marchandises ne représentent pas la totalité des marchandises chargées et déchargées au Canada. Des données exhaustives sur les marchandises transportées ne sont pas recueillies pour les raisons suivantes : 1) les transporteurs réguliers régionaux et locaux ne déclarent pas de données sur les marchandises transportées dans le cadre de l'Enquête sur l'activité aéroportuaire et 2) l'enquête sur les principaux services d'affrètement ne permet pas de recueillir des données sur les vols intérieurs de messageries aériennes et de transport de marchandises, sans participation.

Produits

De l'information analytique supplémentaire est maintenant offerte dans « Activité aéroportuaire : trafic des transporteurs aériens aux aéroports canadiens, 2019 », qui fait partie du bulletin de service Aviation (Numéro au catalogue51-004-X).

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :