Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Près du tiers des prêts du Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes ont servi à couvrir les dépenses salariales au deuxième trimestre

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2020-11-19

Près du tiers des prêts du Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) reçus par les entreprises au printemps ont servi à couvrir les dépenses salariales, tandis que les trois quarts des entreprises ont déclaré que le financement du CUEC était essentiel à la poursuite de leurs activités.

Le Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) est une composante du Plan d'intervention économique du Canada pour répondre à la COVID-19. Le CUEC a été lancé le 9 avril pour offrir aux petites et moyennes entreprises des prêts sans intérêt assortis d'une radiation partielle afin de financer les dépenses qui ne pouvaient pas être évitées ou reportées des entreprises cherchant à traverser sans heurt la période d'arrêt du printemps, en vue de les aider à repartir du bon pied lors de la reprise économique. Les résultats dont fait état le présent communiqué sont les conclusions tirées d'un échantillon d'entreprises dont les demandes de prêts du CUEC ont été approuvées en avril et en mai 2020.

Approbations de prêts par secteur

Le secteur de la construction (14,1 %) a reçu le plus grand nombre d'approbations de prêts, suivi des services professionnels, scientifiques et techniques (12,5 %) et du commerce de détail (11,0 %).

Graphique 1  Graphique 1: Répartition des fonds retirés du Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes
Répartition des fonds retirés du Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes

Près du tiers des prêts du Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes ont été retirés pour payer la rémunération des employés

La plus grande part des fonds a été retirée pour couvrir les dépenses salariales (29,4 %); venaient ensuite les paiements aux fournisseurs (19,0 %). Combinés, les coûts liés à l'emplacement (16,0 %), les services publics et autres services (6,8 %) et l'impôt foncier (3,0 %) représentaient plus du quart des catégories auxquelles les entreprises ont alloué des fonds provenant de prêts du CUEC.

Ventes déclarées

Un peu plus des trois quarts des entreprises (75,7 %) qui ont reçu un prêt ont déclaré une baisse des ventes de biens et services du 1er avril au 30 juin comparativement à la même période en 2019. Les entreprises du secteur des services d'hébergement et de restauration (83,8 %) étaient les plus susceptibles d'avoir enregistré une diminution des ventes. Les deux cinquièmes (40,5 %) des entreprises ayant enregistré des baisses ont déclaré un recul de plus de 50 %.

Les entreprises indiquent que le financement du Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes est essentiel à la poursuite de leurs activités

Plus de la moitié (53,7 %) des entreprises ont déclaré que le CUEC était nécessaire et suffisant pour prolonger leurs activités, tandis qu'un cinquième (20,6 %) ont déclaré que d'autres types d'aide gouvernementale étaient nécessaires en plus du CUEC. Un peu plus de 1 entreprise sur 10 (12,7 %) a indiqué qu'elle aurait pu maintenir ses activités sans le CUEC et tandis qu'un autre 1 sur 10 (11,9 %) a déclaré ne pas le savoir.

Bien que les entreprises aient été en mesure de participer à plus d'un programme de soutien gouvernemental, près de la moitié (45,5 %) ont compté uniquement sur le CUEC pour obtenir de l'aide pendant la pandémie. Près de la moitié (47,8 %) des entreprises qui ont reçu du financement du CUEC ont déclaré avoir également reçu la Subvention salariale d'urgence du Canada, la subvention salariale temporaire ou les deux.

Près du tiers (30,4 %) des entreprises ont également déclaré avoir accès à un financement non gouvernemental. L'option de financement la plus courante était le prélèvement sur une ligne de crédit existante (13,0 %); venait ensuite le recours à une épargne personnelle ou à un prêt d'amis ou de membres de la famille (11,9 %).

Plus de petites entreprises que de grandes entreprises ont été autorisées à obtenir un prêt du Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes

Les entreprises comptant de 1 à 9 employés étaient à l'origine de plus des trois quarts (77,4 %) des prêts approuvés du CUEC, tandis que celles comptant 10 employés ou plus représentaient près du quart (22,6 %) de toutes les approbations de prêts.

  Note aux lecteurs

L'Enquête sur le Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes de 2020 a été menée en partenariat avec un consortium d'organismes fédéraux dirigé par Innovation, Sciences et Développement économique Canada. L'enquête a permis de suivre la façon dont les fonds du CUEC ont été utilisés, ainsi que l'incidence de ces fonds sur les entreprises pendant la pandémie.

Les résultats de cette enquête sont fondés sur un échantillon d'entreprises dont les demandes de prêts ont été approuvées en avril et en mai 2020, selon les critères d'admissibilité initiale. Les critères d'admissibilité au programme du CUEC ont par la suite été élargis en juin et en octobre. Le programme a également été prolongé et demeurera ouvert aux nouveaux demandeurs jusqu'au 31 décembre 2020. Une enquête de suivi pourrait être menée ultérieurement en vue d'évaluer davantage le programme.

Statistique Canada tient à remercier les participants qui ont pris le temps de répondre aux questions en cette période difficile.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca) ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :