Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

La vaccination pendant la grossesse, 2019

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2020-11-10

Partout dans le monde, la vaccination prénatale est généralement recommandée pour protéger les mères et les bébés. La vaccination des mères contre la coqueluche protège les nourrissons pendant les premiers mois de leur vie, lorsqu'ils ne peuvent pas se faire vacciner et qu'ils sont plus vulnérables à cette maladie. La vaccination contre la grippe protège les mères contre cette infection et contribue à prévenir les complications liées à la grippe durant leur grossesse.

La pandémie de COVID-19 a entraîné des changements importants dans les comportements des Canadiens en matière de santé. De nombreuses personnes, y compris les femmes enceintes, ont pu annuler ou reporter leurs rendez-vous avec des professionnels de la santé afin de limiter leur exposition au virus COVID-19 et de prévenir l'infection. Les nouvelles données de 2019 sur les vaccins reçus pendant la grossesse fournissent d'importants renseignements de référence qui peuvent être utilisés pour mesurer l'incidence de la pandémie sur les comportements et croyances des mères à l'égard de la vaccination prénatale, par rapport aux résultats des prochains cycles de l'enquête.

Pour la première fois, l'Enquête nationale sur la couverture vaccinale des enfants comprenait un volet sur la vaccination prénatale intitulé l'Enquête sur la vaccination pendant la grossesse. En ce qui concerne ce volet, des mères de partout au Canada qui ont accouché entre le 2 septembre 2018 et le 1er mars 2019 ont répondu à des questions au sujet des vaccins qu'elles ont reçus au cours de leur grossesse. L'enquête comportait également des questions portant sur leurs connaissances et croyances à l'égard de la vaccination prénatale.

Moins de la moitié des Canadiennes reçoivent les vaccins prénataux recommandés

Le Comité consultatif national de l'immunisation du Canada a recommandé que, lors de chaque grossesse, les femmes reçoivent le vaccin contre la grippe (depuis 2011) et le vaccin DCaT pour protéger le bébé contre la coqueluche (depuis 2018). À l'heure actuelle, la majorité des provinces et des territoires offrent gratuitement ces vaccins aux femmes enceintes.

Les résultats montrent que 44 % des femmes ont été vaccinées contre la coqueluche pendant leur grossesse. De plus, la couverture vaccinale contre la grippe était de 45 % chez les femmes enceintes au moment où le vaccin contre la grippe était offert.

Les conseils reçus des professionnels de soins de maternité primaires contribuent à l'augmentation du taux de vaccination

La moitié des femmes (49 %) qui ont reçu des soins de maternité ont déclaré s'être fait conseiller de se faire vacciner contre la coqueluche par leur professionnel de soins de maternité primaires. Parmi les femmes qui étaient enceintes au moment où le vaccin contre la grippe était offert, 61 % ont déclaré avoir été conseillées de se faire vacciner contre la grippe.

Les femmes qui ont déclaré s'être fait conseiller de se faire vacciner contre la coqueluche ou la grippe par leur professionnel de soins de maternité primaires étaient plus susceptibles d'avoir été vaccinées que celles qui ont déclaré ne pas avoir reçu de tels conseils. Plus précisément, parmi les femmes qui ont déclaré avoir reçu ces conseils, la couverture vaccinale contre la coqueluche s'est établie à 78 %, et celle contre la grippe, à 64 %. En revanche, la prise de ces vaccins a été nettement inférieure chez les femmes qui ont déclaré ne pas s'être fait conseiller de les recevoir (5 % des femmes ont reçu le vaccin contre la coqueluche et 12 % des femmes ont reçu celui contre la grippe).

Les recherches montrent que la recommandation d'un professionnel de la santé et l'échange d'information sont des facteurs favorisant la vaccination. Cette constatation est illustrée plus en détail dans les résultats d'enquête relatifs aux raisons pour lesquelles les mères n'ont pas reçu les vaccins prénataux recommandés. En effet, les principales raisons invoquées par les mères pour ne pas recevoir ces vaccins étaient les suivantes : elles ignoraient que les vaccins étaient recommandés pendant la grossesse (60 % pour ce qui est de la coqueluche et 23 % en ce qui concerne la grippe) et elles ne voulaient pas recevoir les vaccins pendant leur grossesse (16 % pour ce qui est de la coqueluche et 46 % en ce qui concerne la grippe).

La majorité des mères croit que les vaccins prénataux recommandés sont sécuritaires

En plus de recueillir des données sur les vaccins reçus pendant la grossesse, on a également interrogé les mères sur leurs connaissances et croyances à l'égard de la vaccination. Près des trois quarts (73 %) des mères étaient d'accord pour dire que la coqueluche est une maladie grave pour les bébés. De plus, 6 femmes sur 10 (60 %) ont répondu que le vaccin contre la coqueluche était sans danger pour la mère lorsqu'il est administré pendant la grossesse, tandis que 10 % d'entre elles croyaient que le vaccin pourrait nuire au fœtus.

La majorité des femmes (84 %) croyaient que la vaccination contre la grippe pendant la grossesse aide à protéger la mère contre la grippe. En outre, la plupart des femmes croyaient que la vaccination contre la grippe pendant la grossesse est sans danger pour la mère (83 %) et pour le fœtus (77 %).


  Note aux lecteurs

L'Enquête nationale sur la couverture vaccinale des enfants (ENCVE) est parrainée par l'Agence de la santé publique du Canada et est menée par Statistique Canada tous les deux ans depuis 2011. Les données sur la vaccination pendant la grossesse proviennent d'un nouveau volet de l'ENCVE, intitulé l'Enquête sur la vaccination pendant la grossesse.

L'ENCVE de 2019 comporte deux volets. Le premier volet comprend les renseignements recueillis sur les vaccins administrés aux enfants de 2, 7, 14 et 17 ans à l'échelle nationale; les résultats de ce volet seront diffusés au printemps 2021. Le deuxième volet porte sur les vaccins reçus pendant la grossesse et vise à recueillir des renseignements à l'échelle nationale, provinciale et territoriale sur les vaccins administrés aux femmes enceintes, plus particulièrement sur ceux contre la coqueluche et la grippe. Il a été intégré à l'enquête pour la première fois en 2019.

La population cible de ce second volet est l'ensemble des femmes qui ont accouché entre le 2 septembre 2018 et le 1er mars 2019, qui vivaient dans l'une ou l'autre des dix provinces et des trois territoires, mais qui n'habitaient pas dans une réserve des Premières Nations ou dans un établissement institutionnel.

Collecte des données et méthodologie

Dans le volet de l'ENCVE de 2019 portant sur les vaccins reçus pendant la grossesse, les mères biologiques ont dû répondre à des questions sur les vaccins qui leur ont été offerts et qu'elles ont reçus au cours de leur grossesse la plus récente, en plus de répondre à des questions sur leurs connaissances et croyances à l'égard de la vaccination. Ce volet de l'enquête a été mené au moyen d'un questionnaire électronique autodéclaré ou d'une interview téléphonique.

En raison des différences de méthodologie, les estimations de la couverture vaccinale produites à partir des résultats de l'ENCVE ne correspondent peut-être pas exactement à celles produites à partir d'autres sources de renseignements sur la vaccination, telles que les registres de vaccination des provinces et des territoires.

Les estimations provinciales et territoriales de l'ENCVE sont produites en utilisant une méthodologie cohérente. De cette façon, la comparaison entre les estimations provinciales et territoriales est possible, et Statistique Canada peut produire des estimations à l'échelle nationale.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Pour obtenir plus de renseignements sur l'enquête, vous pouvez également communiquer avec les renseignements généraux de l'Agence de la santé publique du Canada au 1-844-280-5020.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :