Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Estimations mensuelles des ouvertures et des fermetures d'entreprises, juillet 2020

Diffusion : 2020-10-28

Selon les estimations des ouvertures et des fermetures d'entreprises de juillet, l'assouplissement continu des restrictions liées à la COVID-19 a entraîné une baisse importante des fermetures d'entreprises. En juillet 2020, 36 513 entreprises ont fermé leurs portes dans le secteur des entreprises au Canada, en baisse de 33,9 % par rapport à juin 2020. Le nombre de fermetures d'entreprises enregistré en juillet est comparable aux niveaux observés avant la pandémie et est inférieur de 6,7 % au niveau observé en février 2020 avant la COVID-19. À titre de comparaison, le nombre d'ouvertures d'entreprises a légèrement fléchi de 3,3 % de juin 2020 à juillet 2020. Toutefois, les ouvertures enregistrées en juillet ont dépassé les fermetures observées au cours du même mois.

Les estimations de juillet produites dans le cadre de la série expérimentale de données mensuelles sur les ouvertures et les fermetures sont maintenant accessibles. La série comprend des estimations mensuelles du nombre d'ouvertures et de fermetures d'entreprises, d'entreprises en exploitation continue et d'entreprises actives de janvier 2015 à juillet 2020.

À l'exception du Yukon, qui a enregistré une légère hausse de 2,8 % du nombre de fermetures d'entreprises depuis juin 2020, la baisse des fermetures d'entreprises était généralisée dans l'ensemble des provinces et des territoires. Les diminutions les plus importantes en pourcentage enregistrées depuis le mois précédent ont été observées au Québec (-49,9 %; -5 932), en Ontario (-27,6 %; -5 748) et au Manitoba (-18,5 %; -243). Dans l'ensemble des provinces et des territoires, le nombre de fermetures d'entreprises est inférieur au niveau observé en février 2020, avant la COVID-19, ou très près de celui-ci.

Le nombre de fermetures d'entreprises a diminué dans les trois principales régions métropolitaines de recensement. De juin 2020 à juillet 2020, le nombre de fermetures d'entreprises a baissé de 4 159 (-56,4 %) à Montréal, de 4 572 (-35,9 %) à Toronto et de 855 (-18,7 %) à Vancouver.

À l'échelle des industries, le nombre de fermetures a diminué de juin 2020 à juillet 2020 dans l'ensemble des secteurs. Les arts, spectacles et loisirs (-57,4 %; -905), les autres services (-56,3 %; -2 646), qui comprennent les services personnels, ainsi que les services d'hébergement et de restauration (-56,0 %; -3 058) ont enregistré des baisses de plus de 50 %. Dans tous les secteurs, sauf la fabrication, le nombre de fermetures d'entreprises était inférieur au niveau observé avant la pandémie. Par exemple, les services d'hébergement et de restauration, qui figurent parmi les plus touchés par la pandémie sur le plan des fermetures d'entreprises, ont enregistré un recul de 3,9 % du nombre de fermetures en juillet 2020 par rapport à février 2020.

Le nombre d'ouvertures d'entreprises s'est établi à 52 258 en juillet. Il s'agit d'une légère diminution de 3,3 % par rapport à juin 2020.

La moitié des entreprises qui ont fermé en mars et en avril ont rouvert en juillet 2020

À l'exception de certaines régions en Ontario, toutes les provinces et tous les territoires ont grandement assoupli les restrictions en matière de santé publique à la fin de juillet 2020, et de nombreuses entreprises ont pu rouvrir en respectant des mesures de sécurité supplémentaires. L'analyse des entreprises actives en février 2020 révèle que, depuis juin 2020, le nombre d'entreprises qui ont rouvert a augmenté de 7,9 % pour atteindre un total cumulatif de 49,5 % en juillet 2020.

Tous les secteurs ont enregistré une baisse du nombre de réouvertures d'entreprises en juillet par rapport à juin; toutefois, dans de nombreux secteurs, plus de la moitié des entreprises qui ont fermé en mars et en avril ont rouvert. Les secteurs qui ont enregistré la plus forte proportion de fermetures d'entreprises ont connu une augmentation du nombre de réouvertures en juillet : les autres services, sauf les administrations publiques (60,0 %), les services d'hébergement et de restauration (57,7 %), ainsi que le transport et l'entreposage (44,1 %).

Parmi les entreprises actives en février 2020, la plus grande proportion de fermetures d'entreprises enregistrées en mars et en avril 2020 a été observée en Ontario (18,7 %), en Colombie-Britannique (18,2 %) et à l'Île-du-Prince-Édouard (17,3 %). À titre de comparaison, des proportions plus faibles ont été enregistrées au Manitoba (12,8 %) et dans les territoires, où de plus faibles proportions d'entreprises actives ont fermé dans les Territoires du Nord-Ouest (13,6 %), le Yukon (11,7 %) et le Nunavut (3,9 %).

En juin 2020, au moins 1 entreprise sur 3 a rouvert dans l'ensemble des provinces. En juillet 2020, cette proportion a augmenté pour atteindre au moins 4 sur 10. Dans la plupart des provinces, au moins la moitié des entreprises qui ont fermé en mars et en avril 2020 ont rouvert en juillet. Par exemple, près de 60 % des entreprises ont rouvert au Nouveau-Brunswick (59,1 %), au Québec (58,8 %) et à l'Île-du-Prince-Édouard (57,2 %).

La plus faible proportion de réouvertures a été observée en Ontario (43,3 %), ce qui pourrait être lié aux restrictions imposées aux entreprises qui sont demeurées en vigueur en juillet dans certaines parties de la province.

Graphique 1  Graphique 1: Ouvertures et fermetures mensuelles d'entreprises dans le secteur des entreprises, Canada, janvier 2015 à juillet 2020, données désaisonnalisées
Ouvertures et fermetures mensuelles d'entreprises dans le secteur des entreprises, Canada, janvier 2015 à juillet 2020, données désaisonnalisées

Graphique 2  Graphique 2: Fermetures d'entreprises en avril et juillet 2020, selon l'industrie, données désaisonnalisées
Fermetures d'entreprises en avril et juillet 2020, selon l'industrie, données désaisonnalisées



  Note aux lecteurs

Chaque nouvelle diffusion de données mensuelles donne lieu à une révision des données précédemment publiées en raison de différents facteurs, comme le processus de désaisonnalisation et la publication d'une nouvelle version du Fichier générique de l'univers de l'enquête (ou la version du Registre des entreprises). Par conséquent, les estimations peuvent varier lorsqu'elles sont comparées aux estimations antérieures.

On parle d'ouverture d'entreprise lorsqu'une entreprise compte des employés durant le mois en cours, mais aucun le mois précédent. À l'inverse, on parle de fermeture d'entreprise lorsqu'une entreprise comptait des employés au cours du mois précédent, mais aucun durant le mois en cours. Les entreprises en exploitation continue sont celles qui comptent des employés au cours des deux mois, et la population active pour un mois donné représente le nombre d'entreprises ouvertes et en exploitation continue au cours de ce mois.

Pour déterminer la proportion des entreprises qui ont fermé leurs portes et ont rouvert depuis le début de la pandémie, les entreprises qui étaient actives en février 2020 sont « suivies » dans l'ensemble de données jusqu'en juillet 2020. Plus particulièrement, un indicateur est créé pour indiquer si une entreprise a fermé ses portes, précisément en mars et en avril 2020, et si elle a rouvert en avril, en mai, en juin ou en juillet 2020.

Par entreprise, on entend une entreprise en exploitation dans une région géographique et une industrie particulières.

La grande majorité des entreprises exercent leurs activités dans une industrie et à un endroit ou dans une région géographique. Dans ce cas, elles seront comptées une seule fois à l'échelon national et provincial dans les estimations mensuelles des ouvertures et des fermetures. Par exemple, un détaillant de Windsor, en Ontario, sera compté comme une entreprise active dans les estimations de l'Ontario et une seule fois dans les estimations nationales.

Certaines entreprises peuvent exercer plusieurs activités qui peuvent être réalisées dans différentes industries et régions géographiques. Dans ce cas, elles peuvent être comptées plusieurs fois dans les estimations mensuelles des ouvertures et des fermetures, car elles sont actives dans de multiples industries ou régions géographiques. Par exemple, un détaillant exerçant des activités en Alberta et en Ontario sera compté comme une entreprise active dans les deux provinces, mais comme une seule entreprise à l'échelon national, car il ne représente qu'une seule entreprise active. Dans le même ordre d'idées, une entreprise qui exerce des activités de commerce de détail et de commerce de gros sera comptée dans les deux industries lorsque les industries sont évaluées individuellement. Cependant, au moment de l'examen du secteur des entreprises, l'entreprise n'est comptée qu'une seule fois, puisqu'à cet échelon, elle représente une seule entreprise active.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Amélie Lafrance au 343-572-3221 (amelie.lafrance@canada.ca), Division de l'analyse économique.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :