Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Indicateurs des ressources naturelles, deuxième trimestre de 2020

Diffusion : 2020-09-23

Baisse record du produit intérieur brut réel du secteur des ressources naturelles

Le produit intérieur brut (PIB) réel du secteur des ressources naturelles a diminué de 10,8 % au deuxième trimestre, affichant sa quatrième baisse trimestrielle consécutive. La diminution observée au deuxième trimestre — la plus prononcée depuis 2007, année où les données trimestrielles ont commencé à être recueillies — rend compte de la baisse marquée de la demande de ressources naturelles, laquelle est attribuable à la chute de l'activité économique du Canada et de ses principaux partenaires commerciaux dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

Le PIB réel de l'ensemble de l'économie a fléchi de 11,5 % au Canada, comparativement à 9,1 % aux États-Unis et à 20,4 % au Royaume-Uni.

Graphique 1  Graphique 1: Produit intérieur brut réel des ressources naturelles
Produit intérieur brut réel des ressources naturelles

La diminution du PIB réel du secteur des ressources naturelles au deuxième trimestre était généralisée. Le PIB réel du sous-secteur de l'énergie a reculé de 10,1 %, en raison notamment d'une forte baisse de la demande de pétrole brut et de produits pétroliers raffinés. La faiblesse de la demande pour ces produits est en grande partie attribuable aux restrictions de voyage imposées à l'échelle mondiale, et au recours accru au télétravail et à l'enseignement à distance.

Le PIB réel du sous-secteur des minéraux et de l'exploitation minière a reculé de 14,2 %. Les minéraux métalliques ont affiché une baisse de 16,0 %, laquelle a été atténuée par les minéraux non métalliques (+5,6 %) et tout particulièrement par une augmentation de l'extraction de potasse.

Le PIB réel du sous-secteur de la foresterie a affiché une baisse de 10,1 %, la plus prononcée jamais enregistrée. Ce recul est attribuable à la baisse marquée de l'investissement en logements (-14,9 %) et à la faiblesse de la demande internationale.

Quant au sous-secteur de la chasse, de la pêche et de l'eau, son PIB réel a fléchi de 7,0 % au deuxième trimestre.

Répercussions de la COVID-19

Au deuxième trimestre de 2020, le secteur des ressources naturelles s'est fortement contracté en raison de la pandémie de COVID-19. La diminution observée a été exacerbée par la baisse de la demande internationale de ressources naturelles, laquelle a souffert de la chute de l'activité économique des principaux partenaires commerciaux du Canada, dont les États-Unis, le Royaume-Uni et le Japon.

Cependant, à mesure que les gouvernements au Canada et à l'étranger assouplissaient les restrictions mises en place pour lutter contre la pandémie, le secteur des ressources naturelles a enregistré des hausses de la production, des prix, des exportations et de l'emploi. L'ampleur de ces hausses sera connue au moment du prochain communiqué.

Diminution des volumes des exportations et des importations

Les volumes des exportations de ressources naturelles ont diminué de 9,6 % au deuxième trimestre, la faiblesse de la demande internationale ayant entraîné des baisses dans les sous-secteurs de l'énergie (-11,1 %), des minéraux et de l'extraction minière (-8,3 %) et de la foresterie (-3,4 %).

Les volumes des importations ont affiché une baisse marquée au deuxième trimestre, reculant de 10,8 %. Les importations ont fléchi de 31,8 % dans le sous-secteur de l'énergie et de 8,2 % dans celui de la foresterie, mais ces diminutions ont été partiellement contrebalancées par une augmentation de 16,5 % dans le sous-secteur des minéraux et de l'extraction minière.

Depuis longtemps, le Canada est un exportateur net de ressources naturelles, et la valeur de ses exportations est généralement le double de celle de ses importations.

Baisse marquée des prix et du PIB nominal des ressources naturelles

Dans l'ensemble, les prix des ressources naturelles ont fléchi de 12,6 %, entraînés par la chute des prix du pétrole brut (-37,2 %) et des prix des produits pétroliers raffinés (-29,2 %), lesquels ont diminué en raison de la faiblesse de la demande de transport aérien et routier et de l'augmentation de l'offre mondiale d'énergie.

Graphique 2  Graphique 2: Prix des ressources naturelles
Prix des ressources naturelles

La baisse des prix ainsi que des volumes a contribué à une diminution marquée du PIB nominal du secteur des ressources naturelles. Exprimé à un taux annuel, le PIB nominal des ressources naturelles s'est chiffré à 157,7 milliards de dollars au deuxième trimestre, ce qui représente 8,4 % de l'économie canadienne, en baisse par rapport à 9,5 % au premier trimestre.

La part du sous-secteur de l'énergie dans le PIB des ressources naturelles s'est située à 60,3 % au deuxième trimestre. Venaient ensuite le sous-secteur des minéraux et de l'extraction minière (23,9 %), le sous-secteur de la foresterie (9,1 %), puis celui de la chasse, de la pêche et de l'eau (6,7 %).

Baisse de l'emploi

Graphique 3  Graphique 3: Variations de l'emploi, deuxième trimestre de 2020
Variations de l'emploi, deuxième trimestre de 2020

L'emploi dans le secteur des ressources naturelles a fléchi de 7,3 %, ce qui représente sa plus forte baisse à ce jour. La fermeture des entreprises non essentielles et les prix très bas des ressources ont contribué à des pertes d'emplois dans chacun des sous-secteurs : énergie (-23 600 emplois), minéraux et extraction minière (-11 850), foresterie (-6 100), chasse, pêche et eau (-1 400). Les baisses ont été atténuées par la Subvention salariale d'urgence du Canada, qui a permis aux employeurs de continuer à payer leur personnel.

Ralentissement des activités en aval

Aux fins d'analyse, les activités secondaires et tertiaires de transformation du sous-secteur de la foresterie et de celui des minéraux et de l'exploitation minière sont présentées séparément. Le PIB réel de ces activités en aval a affiché une baisse marquée (-24,0 %), les activités primaires et secondaires ayant fait l'objet de restrictions sévères.

  Note aux lecteurs

Les données sur les ressources naturelles pour le deuxième trimestre ont été diffusées en même temps que les données révisées du premier trimestre de 2020.

Les Indicateurs des ressources naturelles fournissent des indicateurs trimestriels pour les principaux agrégats du Compte satellite des ressources naturelles (CSRN), c'est-à-dire le produit intérieur brut, les extrants, les exportations, les importations et l'emploi. Les estimations tirées de ce compte sont directement comparables avec les estimations se trouvant dans le Système canadien des comptes macroéconomiques.

Ressources naturelles de base : Le CSRN définit les activités liées aux ressources naturelles comme étant celles qui produisent des biens et des services provenant d'actifs d'origine naturelle utilisés dans l'activité économique, ainsi que la première transformation de ces biens (fabrication primaire).

Activités en aval : Bien qu'elles ne fassent pas partie du compte de base, les ressources naturelles exercent d'importants effets en aval sur d'autres secteurs. En général, cette production utilise une grande partie des produits issus de la fabrication primaire comme intrants.

Prochaine diffusion

Les données des indicateurs des ressources naturelles du troisième trimestre de 2020 seront diffusées le 15 janvier 2021.

Produits

Le portail Statistiques des comptes économiques, accessible sous l'onglet Sujets de notre site Web, offre un portrait à jour des économies nationale et provinciales et de leur structure.

Il est possible de trouver des renseignements supplémentaires dans les articles intitulés « Compte satellite des ressources naturelles : Étude de faisabilité » et « Compte satellite des ressources naturelles - Sources et méthodes », qui font partie de la publication Compte des revenus et dépenses, série technique (Numéro au catalogue13-604-M).

La publication Les nouveautés en matière de comptes économiques canadiens (Numéro au catalogue13-605-X) est accessible.

Le Guide de l'utilisateur : Système canadien des comptes macroéconomiques (Numéro au catalogue13-606-G) est accessible.

Le Guide méthodologique : Système canadien des comptes macroéconomiques (Numéro au catalogue13-607-X) est accessible.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca) ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :