Infographie 2
Faits saillants partie 2

002&8211;Infographie2, 002

Description de l'infographie

Le titre de l'infographie est « Faits saillants partie 2 »

Ce tableau présente les faits saillants du communiqué.

L'emploi progresse dans la plupart des provinces en juillet

Toutes les provinces ont enregistré des pertes d'emploi sans précédent de février à avril, à mesure que les restrictions en matière de santé publique entraient en vigueur. En juin, l'emploi dans l'ensemble des provinces avait commencé à se redresser pour se rapprocher du niveau observé en février avant la COVID-19. En juillet, l'emploi a progressé dans toutes les provinces sauf une. L'emploi au Nouveau-Brunswick était inchangé en juillet, mais il était à 96,6 % de son niveau observé en février avant la COVID-19. Il s'agit de la reprise d'emploi la plus complète de toutes les provinces.

La croissance mensuelle de l'emploi dans le secteur des services porte la reprise cumulative au même niveau que celle du secteur des biens

À la mi-avril, des baisses d'emploi notables ont été observées tant dans le secteur des biens que dans le secteur des services. En mai, la reprise initiale de l'emploi a été plus rapide dans le secteur des biens. En juin, les hausses se sont réparties dans l'ensemble des secteurs. En juillet, l'emploi a augmenté plus fortement dans le secteur des services (+348 000; +2,5 %) que dans le secteur des biens (+71 000; +1,9 %). À la suite de l'augmentation observée en juillet, l'emploi dans le secteur des services était à 93,0 % de son niveau observé en février avant la COVID-19, ce qui représente essentiellement le même niveau de reprise que celui enregistré dans le secteur des biens (93,1 %).

L'emploi enregistre encore un retard chez les jeunes, les étudiants et les travailleurs faiblement rémunérés

De février à avril, l'emploi chez les jeunes a diminué de plus du tiers (-34,2 %; -873 000). L'emploi chez les jeunes a augmenté de 6,9 % (+135 000) en juillet, principalement en raison des hausses observées chez les jeunes femmes. En juillet, l'emploi chez les jeunes était de 17,4 % en deçà du niveau enregistré en février (-445 000) —17,9 % plus bas chez les jeunes femmes et 16,9 % plus bas chez les jeunes hommes.

En juin, l'emploi chez les étudiants qui poursuivront leurs études s'est amélioré par rapport à mai, mais il était encore en baisse de 23,0 % par rapport à juin 2019, et leur taux de chômage était de 33,1 %. En juillet, l'emploi des étudiants âgés de 15 à 24 ans qui poursuivront leurs études a reculé de 172 000 (-12,8 %) par rapport à un an plus tôt, et leur taux de chômage était de 27,6 %.

De février à avril, l'emploi chez les travailleurs faiblement rémunérés a chuté de 38,1 % comparativement à une baisse de 12,7 % pour tous les autres employés rémunérés (données non désaisonnalisées). En juillet, l'emploi a progressé plus rapidement (+8,3 %; +213 000) chez les travailleurs faiblement rémunérés que chez les autres employés (+0,8 %; +98 000) (données non désaisonnalisées). Par rapport au niveau observé en février, l'emploi est demeuré plus bas chez les employés faiblement rémunérés (85,4 %) que chez les autres employés rémunérés (97,4 %) (données non désaisonnalisées).

Source(s) : Statistique Canada, Enquête sur la population active.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :