Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Services de restauration et débits de boissons, mai 2020

Diffusion : 2020-07-22

Ventes des services de restauration et des débits de boissons – Canada

3,1 milliards de dollars

Mai 2020

35,3 % hausse

(variation mensuelle)

Ventes des services de restauration et des débits de boissons – T.-N-L.

41,1 millions de dollars

Mai 2020

35,3 % hausse

(variation mensuelle)

Ventes des services de restauration et des débits de boissons – Î.-P.-É.

15,3 millions de dollars

Mai 2020

24,9 % hausse

(variation mensuelle)

Ventes des services de restauration et des débits de boissons – N.-É.

76,3 millions de dollars

Mai 2020

34,6 % hausse

(variation mensuelle)

Ventes des services de restauration et des débits de boissons – N.-B.

70,7 millions de dollars

Mai 2020

40,4 % hausse

(variation mensuelle)

Ventes des services de restauration et des débits de boissons – Qc

512,9 millions de dollars

Mai 2020

45,4 % hausse

(variation mensuelle)

Ventes des services de restauration et des débits de boissons – Ont.

1 168,7 millions de dollars

Mai 2020

29,2 % hausse

(variation mensuelle)

Ventes des services de restauration et des débits de boissons – Man.

113,6 millions de dollars

Mai 2020

25,3 % hausse

(variation mensuelle)

Ventes des services de restauration et des débits de boissons – Sask.

102,1 millions de dollars

Mai 2020

28,6 % hausse

(variation mensuelle)

Ventes des services de restauration et des débits de boissons – Alb.

454,8 millions de dollars

Mai 2020

37,4 % hausse

(variation mensuelle)

Ventes des services de restauration et des débits de boissons – C.-B.

534,0 millions de dollars

Mai 2020

42,4 % hausse

(variation mensuelle)

Ventes des services de restauration et des débits de boissons – Yn

4,9 millions de dollars

Mai 2020

23,4 % hausse

(variation mensuelle)

Ventes des services de restauration et des débits de boissons – T.N.-O.

3,5 millions de dollars

Mai 2020

20,6 % hausse

(variation mensuelle)

Ventes des services de restauration et des débits de boissons – Nt

1,5 million de dollars

Mai 2020

12,1 % hausse

(variation mensuelle)

En mai, après deux mois consécutifs de baisses liées aux restrictions imposées dans le contexte de la COVID-19, les ventes dans le sous-secteur des services de restauration et des débits de boissons ont progressé de 35,3 % (données désaisonnalisées) par rapport à avril pour atteindre 3,1 milliards de dollars. La réouverture progressive des entreprises partout au pays a entraîné une hausse des ventes dans tous les groupes d'industrie et dans l'ensemble des provinces et des territoires. Cependant, si l'on compare les données non désaisonnalisées de mai 2020 avec celles de mai 2019, on observe tout de même que les ventes ont diminué de moitié (-49,9 %).

Graphique 1  Graphique 1: Ventes des services de restauration et des débits de boissons
Ventes des services de restauration et des débits de boissons

De plus amples renseignements figurent dans le tableau de bord intitulé « Ventes des services de restauration et débits de boissons ». Cette application Web permet d'accéder aux données sur les ventes des services de restauration et des débits de boissons à l'échelle du Canada et selon la province ou le territoire. Cette application dynamique permet aux utilisateurs de comparer les données provinciales et territoriales à l'aide de cartes et de graphiques interactifs.

COVID-19

En mars, le gouvernement a mis en place une série de mesures sans précédent liées à la COVID-19. Cela comprenait, entre autres, la fermeture d'entreprises non essentielles, des restrictions de voyage et des mesures de santé publique visant à limiter les interactions des Canadiens dans les lieux publics. Pendant cette période, toutes les provinces ont restreint l'accès aux entreprises de l'industrie de la restauration, ou exigé leur fermeture, des mesures qui ont été maintenues tout le mois d'avril. En mai, les entreprises ont poursuivi leur réouverture proposant des repas à emporter et, dans certaines provinces comme au Manitoba, au Nouveau-Brunswick, en Alberta et en Colombie-Britannique, offrant des services de restauration à l'intérieur ou en terrasse conformément à des lignes directrices rigoureuses. Selon les commentaires des répondants, 42 % des fournisseurs de services de restauration et des exploitants de débits de boissons ont déclaré avoir fermé à un moment donné en mai, comparativement à 56 % en avril. Par ailleurs, 22 % ont indiqué avoir fermé durant tout le mois de mai, tandis qu'ils étaient 41 % à avoir fermé durant tout le mois d'avril.

Les ventes dans le sous-secteur des services de restauration et des débits de boissons augmentent à mesure que les restrictions liées à la COVID-19 sont assouplies

La hausse la plus prononcée en dollars a été observée dans les établissements de restauration à service restreint (+30,8 %). Venaient ensuite les restaurants à service complet (+51,4 %), les services de restauration spéciaux (+8,3 %) et les débits de boissons (+155,6 %).

Les ventes des établissements de restauration à service restreint (+30,8 %) ont augmenté de près d'un tiers. Le quart (25 %) de ces établissements étaient fermés à un moment donné en mai, comparativement à 31 % en avril. Un peu plus du dixième (11 %) étaient fermés durant tout le mois de mai, alors qu'ils étaient 18 % à avoir fermé tout le mois d'avril. Les établissements de restauration à service restreint ont affiché la plus faible baisse en pourcentage depuis le mois de mars, leurs ventes ayant été soutenues par la vente de repas à emporter et à livrer.

Les ventes des restaurants à service complet ont progressé de plus de moitié (+51,4 %) en mai 2020 par rapport au mois d'avril. Toutefois, ces ventes correspondent toujours à moins de la moitié (40 %) de celles des établissements de restauration à service restreint, alors qu'elles sont généralement semblables en temps normal. Les salles à manger et les terrasses ayant rouvert dans certaines régions du pays et d'autres restaurants ayant misé sur les repas à emporter et les services de livraison, on a observé une relance des ventes. Moins de la moitié (44 %) des restaurants à service complet étaient fermés durant une partie du mois de mai, comparativement à 65 % en avril. Le cinquième (21 %) de ces établissements étaient fermés durant tout le mois de mai, alors qu'ils étaient 47 % à avoir fermé durant tout le mois d'avril.

Les ventes des services de restauration spéciaux (+8,3 %) ont légèrement augmenté, les écoles et les entreprises étant demeurées fermées et les vols, les événements sportifs, les concerts et les événements, comme les conférences et les mariages, ayant été annulés ou reportés. Près de la moitié (49 %) des services de restauration spéciaux ont déclaré avoir fermé durant une partie du mois de mai, comparativement à 60 % en avril. Le tiers (34 %) ont indiqué avoir fermé durant tout le mois de mai, tandis qu'ils étaient 49 % à avoir fermé durant tout le mois d'avril.

Les débits de boissons (+155,6 %) ont affiché la plus forte reprise des ventes en pourcentage, même si bon nombre de boîtes de nuit et de bars sont restés fermés durant tout le mois. La plupart (85 %) des débits de boissons étaient fermés à un moment donné en mai, comparativement à 89 % en avril. Certains ont rouvert au cours du mois, ce sont donc 59 % qui étaient fermés durant tout le mois de mai par rapport à 79 % en avril. Les débits de boissons ont enregistré la baisse des ventes la plus marquée, les boîtes de nuit et les bars étant fermés et bon nombre d'entre eux n'offrant pas d'option à emporter.

Toutes les provinces et tous les territoires enregistrent une hausse des ventes dans le sous-secteur des services de restauration et des débits de boissons

Toutes les provinces et tous les territoires ont enregistré une hausse des ventes en mai 2020. L'Ontario (+29,2 %), le Québec (+45,4 %), la Colombie-Britannique (+42,4 %) et l'Alberta (+37,4 %) ont affiché les plus fortes augmentations en dollars.

Diminution des ventes d'une année à l'autre dans le sous-secteur des services de restauration et des débits de boissons

Les données présentées dans cette section sont fondées sur des estimations non désaisonnalisées.

Les répercussions de la COVID-19 sur le sous-secteur des services de restauration et des débits de boissons ont entraîné une diminution de moitié (-49,9 %) des ventes non désaisonnalisées en mai 2020 comparativement au mois de mai 2019. Les ventes de chacun des groupes suivants ont baissé : les restaurants à service complet (-68,9 %), les établissements de restauration à service restreint (-24,6 %), les services de restauration spéciaux (-74,3 %) et les débits de boissons (-85,4 %).

Graphique 2  Graphique 2: Variation en pourcentage des ventes d'une année à l'autre du sous-secteur des services de restauration et des débits de boissons, selon le groupe d'industrie, mai 2020
Variation en pourcentage des ventes d'une année à l'autre du sous-secteur des services de restauration et des débits de boissons, selon le groupe d'industrie, mai 2020

Dans toutes les provinces, les ventes d'une année à l'autre ont fléchi. Ce sont l'Ontario (-52,8 %), le Québec (-56,5 %), la Colombie-Britannique (-48,4 %) et l'Alberta (-42,4 %) qui ont enregistré les reculs les plus marqués en dollars. La Nouvelle-Écosse (-48,0 %) et Terre-Neuve-et-Labrador (-43,4 %) ont également affiché de fortes diminutions.

Les prix des aliments achetés au restaurant ont augmenté de 2,2 % en mai par rapport au même mois un an plus tôt, et les prix des boissons alcoolisées servies dans les établissements ayant un permis d'alcool ont progressé de 2,1 % au cours de la même période.


  Note aux lecteurs

À moins d'avis contraire, toutes les données qui figurent dans le présent communiqué sont désaisonnalisées et exprimées en dollars courants. Les données désaisonnalisées sont des données que l'on a modifiées afin d'éliminer l'influence des caractéristiques saisonnières et de calendrier dans le but de faciliter la comparaison de la conjoncture économique sous-jacente d'une période à l'autre. Pour obtenir des renseignements sur la désaisonnalisation, veuillez consulter la page Données désaisonnalisées — Foire aux questions.

Les données de tendance-cycle sont incluses dans certains graphiques pour complémenter les séries désaisonnalisées. Ces données représentent une version lissée d'une série chronologique désaisonnalisée et visent à fournir des renseignements sur les mouvements à plus long terme, notamment les variations de direction sous-jacentes à la série. Pour obtenir des renseignements au sujet des données de la tendance-cycle, veuillez consulter le Blogue de StatCan et la page Estimations de la tendance-cycle — Foire aux questions.

Les données du mois de référence en cours sont provisoires. Habituellement, les données non désaisonnalisées sont révisées pour les deux mois précédents, et les données désaisonnalisées, pour les trois mois précédents. Les données désaisonnalisées et les estimations de la tendance-cycle peuvent faire l'objet de révisions lorsque de nouvelles observations sont accessibles. Ces révisions pourraient être importantes et pourraient même entraîner le renversement du mouvement, en particulier à la fin de la série et pendant des périodes de perturbations économiques.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :