Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Indice des prix à la consommation, juin 2020

Diffusion : 2020-07-22

Indice des prix à la consommation

Juin 2020

0,7 % hausse

(variation sur 12 mois)

L'Indice des prix à la consommation (IPC) a progressé de 0,7 % d'une année à l'autre en juin, en hausse par rapport à la baisse de 0,4 % enregistrée en mai. Sans l'essence, l'IPC a progressé de 1,2 %.

Sur une base mensuelle désaisonnalisée, l'IPC a enregistré une hausse de 1,0 % en juin. Sans les aliments et l'énergie, l'IPC désaisonnalisé a augmenté de 0,2 %.

Graphique 1  Graphique 1: Variation sur 12 mois de l'Indice des prix à la consommation (IPC) et de l'IPC excluant l'essence
Variation sur 12 mois de l'Indice des prix à la consommation (IPC) et de l'IPC excluant l'essence

Infographie 1  Vignette de l'infographie 1: L'Indice des prix à la consommation progresse à son rythme le plus rapide depuis mars 2011
L'Indice des prix à la consommation progresse à son rythme le plus rapide depuis mars 2011

Faits saillants

L'augmentation d'une année à l'autre de l'IPC de juin a progressé à son rythme le plus rapide depuis mars 2011.

Les prix ont augmenté d'une année à l'autre dans cinq des huit composantes principales. Les prix des aliments et du logement ont contribué le plus à la hausse de l'IPC. Les prix des biens, y compris de l'énergie, ont diminué d'une année à l'autre dans une moins grande mesure qu'au mois précédent.

Graphique 2  Graphique 2: Hausse des prix dans cinq des huit composantes principales
Hausse des prix dans cinq des huit composantes principales

D'une année à l'autre, les prix des services (+1,3 %) ont progressé en juin dans la même mesure qu'en mai. Toutefois, les prix des biens (-0,2 %) ont diminué à un rythme plus lent qu'en mai (-2,3 %), ce qui a contribué de façon appréciable au retour à la croissance positive de l'IPC. Bien que l'IPC ait augmenté à un rythme plus rapide principalement en raison des prix de l'énergie, les prix pour les biens durables et les biens semi-durables, tels que les véhicules automobiles, les vêtements et les chaussures, ont aussi contribué à l'augmentation.

Graphique 3  Graphique 3: Les prix des biens diminuent à un taux plus lent
Les prix des biens diminuent à un taux plus lent

Pression à la hausse sur les prix de l'essence

Les prix de l'essence d'une année à l'autre ont diminué dans une moins grande mesure en juin (-15,7 %) qu'en mai (-29,8 %). Après de fortes baisses de prix en mars et en avril découlant de la pandémie de COVID-19, les prix de l'essence ont diminué à un rythme plus lent pour un deuxième mois consécutif, principalement sous l'effet de la hausse de la demande coïncidant avec la réouverture graduelle des entreprises et la reprise graduelle des services publics, ainsi qu'avec la hausse généralisée des déplacements locaux en juin. L'augmentation des prix du pétrole brut a également contribué au ralentissement de la baisse, alors que les activités économiques poursuivent leur reprise dans le monde entier.

Hausse des prix du bœuf et baisse des prix du poulet

Les prix de la viande ont augmenté de 8,1 % d'une année à l'autre en juin, les prix du bœuf venant en tête. Les consommateurs ont déboursé 8,3 % de plus pour le bœuf frais ou surgelé par rapport à mai, ce qui représente la croissance mensuelle la plus prononcée depuis mai 1982. Cette hausse est survenue à la suite de la fermeture en raison de la COVID-19 de plusieurs grandes usines de transformation de bœuf et de la réduction de la capacité d'autres usines en avril et en mai.

Les prix du poulet frais ou surgelé ont diminué de 4,4 % d'un mois à l'autre, ce qui représente la baisse mensuelle la plus marquée depuis novembre 2004. La diminution est principalement attribuable à l'affaiblissement des prix de gros du poulet et à une hausse des annonces de soldes dans les circulaires.

Graphique 4  Graphique 4: Les prix du bœuf et du porc augmentent tandis que les prix du poulet diminuent
Les prix du bœuf et du porc augmentent tandis que les prix du poulet diminuent

Augmentation des prix des vêtements et des chaussures dans la foulée de la reprise des activités

Après deux mois consécutifs de baisse, l'indice des prix des vêtements et chaussures a augmenté de 1,0 % en juin par rapport à mai, à un moment où les détaillants de vêtements demeuraient en grande partie fermés aux achats en personne. Alors que plusieurs provinces ont permis la réouverture des points de vente au détail et des centres commerciaux vers la fin mai, l'Ontario et le Québec ont permis la reprise de la vente au détail au début juin en dehors des grandes villes et plus tard en juin dans les grandes villes.

Les loyers augmentent alors que les coûts de l'intérêt hypothécaire diminuent

Les loyers se sont redressés en juin. Ils ont augmenté de 0,6 % d'un mois à l'autre après avoir diminué de 0,8 % en mai. Cette augmentation a coïncidé avec l'assouplissement de certaines restrictions liées à la pandémie de COVID-19 et avec l'arrivée des mois plus chauds de l'été.

Après avoir connu une diminution mensuelle en mai, la première depuis juillet 2017, l'indice du coût de l'intérêt hypothécaire a diminué de 0,3 % d'un mois à l'autre, en raison de la baisse continue des taux hypothécaires en partie attribuable à l'affaiblissement des rendements des obligations ainsi qu'aux réductions du taux directeur de la Banque du Canada en mars.

Graphique 5  Graphique 5: Diminution d'un mois à l'autre de l'indice du coût de l'intérêt hypothécaire
Diminution d'un mois à l'autre de l'indice du coût de l'intérêt hypothécaire

Faits saillants régionaux

Les prix ont augmenté d'une année à l'autre dans neuf provinces en juin. Les prix ont augmenté le plus en Alberta, où les prix du gaz naturel ont augmenté de 43,9 %, à la suite d'une baisse prononcée des prix en juin 2019, lorsque les prix des produits avaient diminué et que la taxe provinciale sur le carbone avait été supprimée.

La croissance d'une année à l'autre des prix a été la plus faible dans les provinces de l'Atlantique, où le mazout est couramment utilisé pour le chauffage des maisons. Les prix du mazout sont assujettis à la même dynamique des prix que l'essence; ces prix sont demeurés faibles par rapport à juin 2019.

Graphique 6  Graphique 6: Croissance de l'Indice des prix à la consommation dans neuf provinces
Croissance de l'Indice des prix à la consommation dans neuf provinces

Augmentation des prix de l'électricité en Ontario

Les prix de l'électricité ont augmenté de 17,2 % d'un mois à l'autre en Ontario, ce qui représente la hausse mensuelle la plus prononcée depuis mai 2003. Le gouvernement provincial a introduit une hausse des prix de l'électricité le 1er juin, après une importante réduction des prix en mars en réponse à la pandémie de COVID-19.

Deux façons de découvrir les données de l'Indice des prix à la consommation

Visitez le Portail de l'Indice des prix à la consommation (IPC) pour accéder, en un seul endroit pratique, à l'ensemble des données de l'IPC, des publications, des outils interactifs et des annonces se rapportant aux nouveaux produits et aux changements à venir relatifs à l'IPC.

Vous pouvez aussi consulter l'Outil de visualisation des données de l'Indice des prix à la consommation pour accéder aux données actuelles et historiques de l'IPC dans un format visuel personnalisable.

Recherche supplémentaire liée à la COVID-19

Pour de plus amples renseignements sur les répercussions de la COVID-19 sur l'IPC, veuillez consulter le document de recherche intitulé « Dépenses de consommation pendant la COVID-19 : une analyse exploratoire des effets de l'évolution des modes de consommation sur les indices des prix à la consommation », diffusé le 13 juillet, qui explore de nouvelles sources de données sur les dépenses pour estimer les pondérations du panier de façon à rendre compte de l'évolution des habitudes de consommation pendant la pandémie.

Pour de plus amples renseignements sur les dépenses de consommation pendant la COVID-19, deux articles peuvent être consultés par les utilisateurs. Le premier s'intitule « Les consommateurs canadiens se préparent pour la COVID-19 », diffusé le 8 avril, qui examine l'évolution des habitudes de consommation des Canadiens pendant la pandémie jusqu'au 14 mars. Le second s'intitule « Les consommateurs canadiens s'adaptent à la COVID-19 : un aperçu des ventes d'épicerie canadiennes jusqu'au 11 avril », diffusé le 11 mai, qui explore l'évolution constante des habitudes de consommation des Canadiens pendant la pandémie jusqu'au 11 avril.

Les articles mentionnés ci-dessus sont publiés dans le cadre de la Série analytique des prix (Numéro au catalogue62F0014M).






  Note aux lecteurs

La COVID-19 et l'Indice des prix à la consommation

Statistique Canada continue de suivre les répercussions du nouveau coronavirus (aussi connu sous le nom de la COVID-19) sur l'Indice des prix à la consommation (IPC) au Canada.

En juin, les mesures sont demeurées en place dans une grande partie du pays pour limiter les déplacements des particuliers et ordonner la fermeture temporaire des entreprises. En conséquence, la collecte de données habituellement effectuée sur le terrain a plutôt été menée par téléphone et sur Internet. Les données recueillies ont été ajoutées aux données obtenues par le moissonnage du Web, aux données sur les transactions et aux données administratives. En raison des répercussions de la COVID-19 sur la disponibilité des produits au cours du mois de juin 2020, certaines sous-composantes de l'IPC ont fait l'objet d'imputations temporaires spéciales.

Bien que certains produits et services, comme les services de soins personnels, aient commencé à devenir disponibles à la consommation en juin, d'autres, comme les spectacles et les voyages organisés, sont restés inaccessibles. La disponibilité de ces biens et services a varié selon la région, les provinces ayant relancé leur économie à divers degrés et à divers moments. Les valeurs des sous-indices suivants ont été imputées à partir de la variation mensuelle de l'indice d'ensemble : les voyages organisés, les spectacles, et l'utilisation d'installations de loisirs. L'imputation de ces valeurs élimine l'incidence de ces biens et services de l'IPC.

Conformément aux mois précédents de la pandémie de COVID-19, les tarifs aériens des vols suspendus sont exclus du calcul de l'IPC de juin parce que les passagers n'ont finalement pas pu utiliser ces services. Par conséquent, certaines sous-composantes de l'indice des prix du transport aérien ont été imputées à partir de l'indice parent.

Les indices des prix de la bière servie dans un établissement ayant un permis d'alcool, du vin servi dans un établissement ayant un permis d'alcool et des spiritueux servis dans un établissement ayant un permis d'alcool ont été imputés dans les régions où les restrictions sont demeurées en vigueur à partir des indices vers lesquels les consommateurs ont vraisemblablement redirigé leurs dépenses : bière achetée en magasin, vin acheté en magasin et spiritueux achetés en magasin.

Lorsque les prix étaient manquants en raison de la grande quantité de produits en rupture de stock ou de la fermeture temporaire d'entreprises, ils ont été imputés à partir du mouvement moyen des prix des articles pour lesquels il était possible de relever le prix.

En raison des répercussions de la COVID-19 sur la disponibilité des produits, certaines sous-composantes de l'IPC ont fait l'objet d'imputations temporaires spéciales, comme cela a été fait en avril et en mai. L'article intitulé Supplément technique pour l'Indice des prix à la consommation de juin 2020, lequel est publié dans le cadre de la publication de la Série analytique des prix (Numéro au catalogue62F0014M), décrit de façon détaillée les imputations utilisées pour calculer l'IPC de juin 2020.

Indice des prix des services de téléphonie cellulaire

L'indice des prix des services de téléphonie cellulaire est offert sur demande. Pour en savoir plus, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Tableaux de données en temps réel

Le tableau de données en temps réel 18-10-0259-01 sera mis à jour le 4 août.

Prochaine diffusion

L'Indice des prix à la consommation de juillet sera diffusé le 19 août.

Produits

Il est possible de consulter Outil de visualisation des données de l'Indice des prix à la consommation interactif sur le site Web de Statistique Canada.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les concepts et l'utilisation de l'Indice des prix à la consommation (IPC), veuillez consulter Le document de référence de l'Indice des prix à la consommation canadien (Numéro au catalogue62-553-X).

Pour obtenir des renseignements sur l'histoire de l'IPC au Canada, veuillez consulter la publication Survol du premier siècle de l'indice des prix à la consommation au Canada (Numéro au catalogue62-604-X).

Deux vidéos, « Vue d'ensemble de l'Indice des prix à la consommation (IPC) du Canada » et « L'Indice des prix à la consommation et votre expérience de la variation des prix », sont accessibles sur la chaîne YouTube de Statistique Canada.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca) ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :