Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Superficies des principales grandes cultures, juin 2020

Diffusion : 2020-06-29

En juin, les agriculteurs ont indiqué que plusieurs changements avaient été apportés aux superficies cultivées par rapport à l'année précédente. La superficie ensemencée de lentilles, d'orge et de blé dur a considérablement augmenté, probablement en raison des prix et des rendements plus élevés par rapport aux autres cultures. À l'inverse, la superficie de certaines cultures, comme le canola et le soya, a chuté comparativement à 2019, possiblement en raison du fait que les agriculteurs ont délaissé les oléagineux.

Malgré les températures froides enregistrées dans presque tout le pays et la récolte en cours des cultures de 2019 dans certaines parties de l'Ouest canadien, les conditions sèches au début de l'ensemencement ont favorisé les progrès de l'ensemencement, à l'exception de la majeure partie de l'Alberta ainsi que du nord-ouest de la Saskatchewan, ces régions ayant reçu des précipitations supérieures à la moyenne. Bien que la COVID-19 puisse ne pas avoir eu d'incidence directe sur la progression de l'ensemencement durant cette période de référence, les agriculteurs ont, et continueront d'avoir, leurs défis uniques à relever pour ce qui est de la production et de l'écoulement habituels de leurs cultures agricoles en raison de la pandémie.

Carte 1  Vignette de la carte 1: Écart par rapport aux précipitations moyennes (en millimètres) du 1er avril au 8 juin 2020 (pendant l'ensemencement et la collecte), comparativement à la moyenne annuelle, par province
Écart par rapport aux précipitations moyennes (en millimètres) du 1er avril au 8 juin 2020 (pendant l'ensemencement et la collecte), comparativement à la moyenne annuelle, par province

Blé

À l'échelle nationale, les agriculteurs ont déclaré avoir ensemencé 25,0 millions d'acres de blé en 2020, ce qui représente une hausse de 1,5 % par rapport à 2019. L'augmentation de la superficie de blé est en grande partie attribuable à la superficie de blé dur qui a augmenté de 16,2 % pour atteindre 5,7 millions d'acres. La superficie du blé d'hiver a quant à elle progressé de 45,9 % pour s'élever à 1,4 million d'acres. Il se peut que la superficie de blé dur se soit accrue en raison des prix favorables et des faibles stocks de report de la campagne agricole précédente. L'augmentation de la superficie de blé d'hiver s'explique quant à elle par une moindre destruction par le gel par rapport à l'année précédente. À l'inverse, la superficie en blé de printemps a diminué de 4,6 % pour s'établir à 17,9 millions d'acres, possiblement en raison des stocks de report élevés de l'année précédente.

Les agriculteurs de la Saskatchewan ont indiqué que la superficie de blé a diminué de 0,5 % pour s'établir à 12,8 millions d'acres. La superficie de blé de printemps a reculé de 7,5 % pour se situer à 8,1 millions d'acres, tandis que celle de blé dur a augmenté de 13,3 % pour atteindre 4,6 millions d'acres.

La superficie de blé en Alberta a légèrement diminué (-0,3 %) pour s'établir à 7,4 millions d'acres. La superficie de blé de printemps a reculé de 4,2 % pour se situer à 6,3 millions d'acres, tandis que celle de blé dur a augmenté de 30,6 % pour atteindre 1,0 million d'acres.

Les agriculteurs du Manitoba ont fait état d'une légère hausse de la superficie totale ensemencée de blé (+0,2 %) pour s'établir à 3,2 millions d'acres.

Canola

À l'échelle nationale, la superficie ensemencée de canola a diminué de 0,8 % par rapport à 2019 pour se situer à 20,8 millions d'acres en 2020, les agriculteurs ayant délaissé les oléagineux, potentiellement en raison de l'offre mondiale élevée.

Les agriculteurs de la Saskatchewan ont indiqué avoir ensemencé 11,3 millions d'acres de canola en 2020, ce qui représente une baisse de 1,8 % par rapport à 2019.

En Alberta, la superficie ensemencée de canola a reculé de 1,0 % par rapport à 2019 pour se situer à 5,9 millions d'acres.

Les agriculteurs du Manitoba ont déclaré avoir ensemencé 3,4 millions d'acres de canola, en hausse de 3,2 %.

Soya

Les agriculteurs canadiens ont indiqué avoir ensemencé une plus petite superficie de soya (-11,3 %) en 2020, celle-ci s'établissant à 5,1 millions d'acres. L'Ontario, Le Manitoba et le Québec, les trois plus grands producteurs de soya, ont tous affiché une réduction de leur superficie de soya. La diminution de la superficie ensemencée peut être attribuable au fait que les agriculteurs aient délaissé les oléagineux étant donné les stocks mondiaux élevés.

C'est au Manitoba qu'on a observé la plus forte réduction de la superficie de soya, celle-ci y ayant diminué de 21,8 % par rapport à l'année précédente pour s'établir à 1,1 million d'acres en 2020. C'est la deuxième année consécutive que la province enregistre une baisse de la superficie ensemencée de soya, après avoir atteint un sommet en 2017. Il s'agit également de la plus faible superficie ensemencée depuis 2014. Le recul de la superficie ensemencée est possiblement aussi attribuable au piètre rendement observé depuis plusieurs années.

Les agriculteurs de l'Ontario ont indiqué avoir ensemencé une plus petite superficie de soya, celle-ci ayant diminué de 8,5 % pour se situer à 2,9 millions d'acres. Les agriculteurs du Québec ont quant à eux déclaré avoir ensemencé 885 500 acres de soya, ce qui représente une baisse de 2,3 % par rapport à l'année précédente.

Orge et avoine

La superficie totale ensemencée d'orge a progressé de 1,4 % pour atteindre 7,5 millions d'acres en 2020, soit la plus grande superficie enregistrée depuis 2009. L'augmentation observée est principalement attribuable à l'Alberta, où les agriculteurs ont indiqué avoir ensemencé 3,7 millions d'acres d'orge, ce qui représente une hausse de 2,8 %. En revanche, la superficie ensemencée en Saskatchewan a diminué de 0,8 % pour s'établir à 3,1 millions d'acres.

La superficie ensemencée d'avoine s'est accrue de 6,5 % pour atteindre 3,8 millions d'acres en 2020. La Saskatchewan, la plus grande province productrice d'avoine, a affiché une hausse de 3,3 % de sa superficie par rapport à 2019, pour atteindre 1,9 million d'acres. L'augmentation de la superficie d'avoine est possiblement attribuable aux bons prix en raison de la demande plus élevée.

Maïs-grain

En 2020, les agriculteurs ont indiqué avoir ensemencé une plus petite superficie de maïs-grain, celle-ci ayant diminué de 3,7 % par rapport à l'année précédente pour se situer à 3,6 millions d'acres.

L'Ontario, la plus grande province productrice de maïs-grain, a enregistré 2,2 millions d'acres en 2020, en baisse de 0,5 % par rapport à 2019.

Les agriculteurs du Québec ont déclaré une baisse de 5,7 % de la superficie ensemencée de maïs-grain, celle-ci s'établissant à 890 800 acres.

La superficie de maïs-grain au Manitoba a diminué de 19,0 % pour se situer à 372 300 acres.

Lentilles et pois

Les agriculteurs canadiens ont indiqué avoir ensemencé 4,2 millions d'acres de lentilles en 2020, en hausse de 12,0 % par rapport à 2019. Malgré les tarifs d'importation en vigueur imposés par l'Inde, il est possible que la croissance observée de la superficie de lentilles soit attribuable aux prix plus élevés.

À l'échelle nationale, les agriculteurs ont indiqué avoir ensemencé une plus petite superficie de pois secs, celle-ci ayant diminué de 1,8 % par rapport à 2019 pour s'établir à 4,3 millions d'acres. Cette baisse est principalement attribuable à l'Alberta, où la superficie ensemencée a reculé de 150 100 acres comparativement à 2019.


  Note aux lecteurs

L'Enquête sur les grandes cultures de juin 2020, qui recueille des données sur les superficies ensemencées des grandes cultures au Canada, a été menée du 14 mai au 11 juin 2020, auprès d'environ 24 500 exploitations agricoles. Celles-ci devaient déclarer les superficies ensemencées en céréales, en graines oléagineuses et en cultures spéciales.

Les superficies ensemencées de juin sont mises à jour à la suite des enquêtes subséquentes pendant la campagne agricole en cours. Les données définitives sur les superficies de 2020, qui pourraient faire l'objet d'une révision pendant deux ans, seront diffusées le 3 décembre 2020.

L'Enquête sur les grandes cultures recueille des données au Québec, en Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan et en Alberta à tous les cycles. Toutefois, des données sont recueillies deux fois par année (dans le cycle de juin de l'Enquête sur les grandes cultures sur les superficies ensemencées et dans celui de novembre sur la production finale) pour Terre-Neuve-et-Labrador, l'Île-du-Prince-Édouard, la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick et la Colombie-Britannique, qui représentent entre 2 % et 4 % des totaux nationaux. Par conséquent, les totaux pour le Canada en mars comprennent les données reportées pour ces provinces à partir de l'enquête précédente de novembre, et les totaux pour le Canada en juillet comprennent les données reportées pour ces mêmes provinces à partir de l'enquête précédente de juin.

Calendrier de diffusion : Les dates des diffusions à venir sur les stocks, les superficies et la production pour les principales grandes cultures sont accessibles en ligne.

Dans le présent communiqué, les variations en pourcentage sont calculées à partir de données non arrondies.

Les données de juin 2020 sont comparées aux données définitives de 2019.

Un graphique facile à imprimer intitulé Aperçu de l'Enquête sur les grandes cultures, lequel offre une vue d'ensemble de notre cycle d'enquête, est maintenant accessible.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :