Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Statistiques financières trimestrielles des entreprises, premier trimestre de 2020

Diffusion : 2020-06-09

Revenu net avant impôt des sociétés canadiennes, données désaisonnalisées

74,4 milliards de dollars

Premier trimestre de 2020

Les bénéfices nets avant impôts des sociétés canadiennes, après désaisonnalisation, se sont chiffrés à 74,4 milliards de dollars au premier trimestre. Il s'agit d'une baisse de 46,5 milliards de dollars par rapport au quatrième trimestre de 2019.

Des mesures d'éloignement physique et des fermetures à l'échelle provinciale ont été annoncées au Canada au cours des deux dernières semaines de mars. La COVID-19 a eu peu d'incidence sur les résultats du premier trimestre, car les données recueillies reflètent des renseignements jusqu'à la fin du mois de mars. Par contre, ces données fourniront un important point de référence qui permettra de mesurer les répercussions de la COVID-19 sur la santé financière de tous les secteurs de l'économie, soit du secteur bancaire et du marché du logement à la fabrication et au commerce de détail.

Changements apportés au Relevé trimestriel des états financiers

À compter du premier trimestre de 2020, le contenu du Relevé trimestriel des états financiers (RTEF) a fait l'objet d'une mise à jour prévue afin d'assurer une meilleure harmonisation avec les Normes internationales d'information financière (IFRS), qui ont été adoptées par les entreprises canadiennes à partir de 2011.

De plus, les opérations réalisées dans le cadre du RTEF ont fait l'objet d'une migration vers un nouveau système de traitement. Cette migration a nécessité la mise à jour de la méthodologie de l'enquête afin de rendre les opérations plus efficaces et de les normaliser.

La variable utilisée pour mesurer la performance financière dans le cadre du RTEF, qui était le bénéfice d'exploitation, est maintenant le bénéfice net avant impôts (voir la note aux lecteurs).

Ces changements pourraient avoir une incidence sur la comparabilité des estimations du premier trimestre de 2020 avec celles des trimestres précédents. Des efforts seront déployés pour procéder à une extrapolation rétroactive de ces données jusqu'au premier trimestre de 2010, afin que des comparaisons historiques puissent être effectuées. Cependant, plus d'un cycle de collecte doit être réalisé au moyen du nouveau contenu et de la nouvelle méthodologie avant de commencer cet exercice. Par conséquent, il est prévu que les données extrapolées de façon rétroactive soient publiées à la fin de l'année 2021.

Les utilisateurs des données doivent donc faire preuve de prudence lorsqu'ils effectuent des comparaisons historiques.

Une série désaisonnalisée a été créée pour le bénéfice net avant impôts à des fins analytiques seulement, et les estimations pour cette variable pourraient changer une fois que l'exercice d'extrapolation rétroactive formel sera entrepris.

Les bénéfices nets des sociétés canadiennes ont diminué

Les bénéfices nets avant impôts des sociétés canadiennes ont diminué de 46,5 milliards de dollars (-38,4 %) par rapport au quatrième trimestre de 2019 pour atteindre 74,4 milliards de dollars au premier trimestre. Cette baisse est principalement attribuable au secteur non financier.

Les bénéfices avant impôts des sociétés canadiennes ont diminué de 28,0 % par rapport au premier trimestre de 2019.

Graphique 1  Graphique 1: Bénéfice net avant impôts des sociétés (désaisonnalisé)
Bénéfice net avant impôts des sociétés (désaisonnalisé)

Les bénéfices nets avant impôts du secteur non financier ont diminué

Le bénéfice net avant impôts du secteur non financier a enregistré une baisse de 35,3 milliards de dollars par rapport au quatrième trimestre de 2019 pour atteindre 49,4 milliards de dollars au premier trimestre.

L'industrie de l'extraction de pétrole et de gaz et des activités de soutien était principalement à l'origine de cette baisse, après avoir enregistré une perte nette avant impôts de 17,2 milliards de dollars. Il s'agit d'une diminution de 17,9 milliards de dollars par rapport au quatrième trimestre, laquelle est attribuable à la baisse des prix du pétrole.

L'industrie de la fabrication de produits pharmaceutiques et de médicaments, ainsi que l'industrie de fabrication de savons, de produits chimiques agricoles, de peintures et d'autres produits chimiques ont affiché un bénéfice net avant impôts de 1,2 milliard de dollars, en baisse de 16,3 milliards de dollars par rapport au trimestre précédent. Cette baisse est attribuable à un important gain de change enregistré au quatrième trimestre de 2019.

L'industrie de la fabrication de produits du pétrole et du charbon a affiché une diminution du bénéfice net avant impôts de 5,3 milliards de dollars par rapport au quatrième trimestre, sous l'effet de la baisse des prix du pétrole.

Le secteur financier enregistre une baisse de son bénéfice net avant impôts

Les bénéfices nets avant impôts du secteur financier ont diminué de 11,2 milliards de dollars au premier trimestre de 2020 pour se chiffrer à 24,9 milliards de dollars.

Les bénéfices nets avant impôts de l'industrie des sociétés d'assurance vie, maladie et soins médicaux ont fléchi de 2,0 milliards de dollars par rapport au quatrième trimestre. Cette baisse est principalement attribuable à des pertes de change.

Les bénéfices nets avant impôts générés par les activités bancaires et les autres activités d'intermédiation financière par le biais de dépôts ont diminué de 1,4 milliard de dollars pour s'établir à 9,7 milliards de dollars. Cette baisse est attribuable à des dépenses liées au personnel.

En ce qui concerne la contribution au bénéfice net total avant impôts, le secteur non financier représentait les deux tiers (66,5 %) du bénéfice net total avant impôts du secteur des sociétés canadiennes, tandis que le secteur financier représentait le tiers (33,5 %) du total.

Infographie 1  Vignette de l'infographie 1: Répartition du bénéfice net avant impôts des sociétés canadiennes (désaisonnalisé)
Répartition du bénéfice net avant impôts des sociétés canadiennes (désaisonnalisé)

  Note aux lecteurs

Les statistiques trimestrielles sur le bénéfice net avant impôts qui figurent dans le présent communiqué sont désaisonnalisées et exprimées en dollars courants, à moins d'indications contraires.

Pour obtenir des renseignements sur la désaisonnalisation, veuillez consulter la page Données désaisonnalisées — Foire aux questions.

Les statistiques financières trimestrielles des entreprises sont fondées sur une enquête-échantillon et représentent les activités de toutes les sociétés au Canada, à l'exclusion des sociétés gouvernementales et des sociétés sans but lucratif. L'enquête permet de recueillir des données sur les bilans, les états de revenus et d'autres renseignements auprès des entreprises.

Une entreprise peut être une société unique ou un regroupement de sociétés sous une même propriété ou un même contrôle et pour laquelle des états financiers consolidés sont produits.

Changements apportés à l'enquête

Les changements suivants ont été apportés à l'enquête à partir du premier trimestre de 2020 :

  1. Du nouveau contenu a été intégré au présent trimestre afin d'harmoniser l'enquête aux nouvelles normes comptables adoptées par les sociétés à partir de 2011
  2. De nouvelles ventilations industrielles, qui permettent une meilleure granularité dans la diffusion des données, ont été mises en place. Par conséquent, certains regroupements industriels ont été fusionnés, d'autres ont été scindés et certains n'ont fait l'objet d'aucun changement.
  3. L'échantillon de l'enquête a été modifié pour tenir compte des nouvelles ventilations industrielles. Cependant, un chevauchement maximum de l'échantillon avec l'échantillon précédent a été appliqué.
  4. Une stratégie d'imputation plus automatisée a été mise en œuvre pour simplifier le processus et réduire les interventions manuelles.

Changement d'approche pour l'analyse

Jusqu'au quatrième trimestre de 2019, le Relevé trimestriel des états financiers (RTEF) portait principalement sur les bénéfices et les pertes d'exploitation dans le but de suivre la performance financière des entreprises. Les bénéfices d'exploitation sont les bénéfices générés par les activités de base de l'entreprise et sont la différence entre les revenus d'exploitation et les dépenses d'exploitation.

Jusqu'au quatrième trimestre de 2019, le contenu du RTEF ne faisait pas de distinction entre les revenus d'exploitation et les dépenses. Pour calculer le bénéfice d'exploitation d'une entreprise, des renseignements supplémentaires sur les dépenses, plus particulièrement le coût des marchandises vendues (CMV), ont été recueillis et intégrés au calcul.

Au fil du temps, le taux de réponse pour la variable CVM a diminué. De plus, les comptes utilisés par les industries financières et non financières étaient différents en raison de la nature de leurs activités, certaines entreprises ne déclarant plus de bénéfices d'exploitation dans leurs états financiers.

Les changements apportés aux normes comptables en 2006 (nouvelles normes relatives aux instruments financiers) et en 2011 (Normes internationales d'information financière) comprenaient l'ajout des gains et des pertes dans les réévaluations d'actifs, ce qui a compliqué davantage le calcul des bénéfices d'exploitation.

Le fait de demander aux répondants de déclarer les catégories de revenus et de dépenses ainsi que d'effectuer une ventilation des montants d'exploitation et des montants hors exploitation au sein de ces deux catégories auraient alourdi le fardeau de réponse.

Comme le RTEF est un programme à l'échelle de l'économie, un certain degré de comparabilité est nécessaire dans les concepts utilisés pour évaluer la performance financière des entreprises et des industries.

Pour surmonter certaines difficultés de comparabilité en ce qui a trait au bénéfice d'exploitation et pour éviter un fardeau de réponse accru, à partir du premier trimestre de 2020, l'analyse du RTEF portera sur le bénéfice net avant impôts plutôt que sur le bénéfice d'exploitation. Cette façon de procéder permettra de mieux évaluer la performance financière des entreprises. Le bénéfice net avant impôts est le bénéfice généré par les activités de base de l'entreprise.

Le bénéfice net avant impôts est fondé sur une mesure plus inclusive, et ses calculs sont plus normalisés pour les entreprises et les industries.

Révisions, étalonnage et extrapolation rétroactive

La publication du RTEF au premier trimestre de 2020 comprend des estimations révisées à partir du quatrième trimestre de 2017 jusqu'au quatrième trimestre de 2019, qui sont conciliables avec les séries annuelles de 2017 et 2018. Les estimations du quatrième trimestre de l'année précédente ont fait l'objet de révisions additionnelles après avoir reçu de nouvelles données d'enquête des répondants. Cependant, les changements de méthodologie et de contenu ont rendu difficile la comparaison du premier trimestre de 2020 aux données historiques.

Des efforts sont déployés pour procéder à une extrapolation rétroactive de ces données jusqu'au premier trimestre de 2010, afin que de meilleures comparaisons historiques puissent être effectuées. Cependant, comme plus d'un cycle de collecte doit être réalisé au moyen de du nouveau contenu est nécessaire avant de pouvoir commencer cet exercice, les utilisateurs doivent faire preuve de prudence lorsqu'ils effectuent des comparaisons historiques.

Il est prévu que le travail d'extrapolation rétroactive sera achevé à la fin de 2021, et que les résultats soient publiés au même moment.

Des révisions plus importantes qu'à l'habitude peuvent être anticipées à l'avenir, car les révisions trimestrielles, l'étalonnage annuel, l'extrapolation rétroactive et les nouvelles données d'enquête des répondants qui ont été recueillies seront incorporés afin d'améliorer la qualité des données et d'intégrer les données les plus à jour.

Prochaine diffusion

Les données du deuxième trimestre de 2020 sur les statistiques financières des entreprises seront diffusées le 25 août.

Produits

Les données consolidées des bilans et des états des résultats des sociétés canadiennes sont maintenant accessibles.

Les données du Relevé trimestriel des états financiers sont également accessibles.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, veuillez communiquer avec nous au 514-283-8300 ou composer sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou veuillez communiquer avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :