Infographie 6
Les pertes d'emploi ont été les plus grandes dans les secteurs qui requièrent une proximité physique avec d'autres et dans ceux où le travail à domicile est moins fréquent

006&8211;Infographie6, 006

Description de l'infographie

Le titre de l'infographie est « Les pertes d'emploi ont été les plus grandes dans les secteurs qui requièrent une proximité physique avec d'autres et dans ceux où le travail à domicile est moins fréquent »

Ce graphique est un graphique à bulle.

Le titre de l'axe vertical est « % des travailleurs qui ont travaillé à domicile durant la semaine du 12 avril 2020 » et montre des pourcentages de 0 à 90 par incréments de 10.

Le titre de l'axe horizontal est « % des travailleurs occupant un emploi qui nécessite une proximité physique avec d'autres en 2019 » et montre des pourcentages de 20 à 85 par incréments de 5.

La légende a 3 catégories de bulles, qui montrent 40 % ou plus, de 10 % à 39,9 % et moins de 10 %.

Il y a 13 bulles qui montrent la variation de l'emploi en pourcentage de février à avril 2020, par secteur.

La bulle qui représente l'agriculture montre une baisse de 7,3 % de l'emploi de février à avril 2020.

La bulle qui représente les ressources naturelles montre une baisse de 7,4 % de l'emploi de février à avril 2020.

La bulle qui représente la construction montre une baisse de 21,2 % de l'emploi de février à avril 2020.

La bulle qui représente la fabrication montre une baisse de 17,3 % de l'emploi de février à avril 2020.

La bulle qui représente le commerce de gros et de détail montre une baisse de 20,2 % de l'emploi de février à avril 2020.

La bulle qui représente le transport et l'entreposage montre une baisse de 13,9 % de l'emploi de février à avril 2020.

La bulle qui représente la finance, l'assurance et les services immobiliers montre une baisse de 3,6 % de l'emploi de février à avril 2020.

La bulle qui représente les services professionnels, scientifiques et techniques montre une baisse de 4,7 % de l'emploi de février à avril 2020.

La bulle qui représente les services d'enseignement montre une baisse de 11,5 % de l'emploi de février à avril 2020.

La bulle qui représente les soins de santé et l'assistance sociale montre une baisse de 9,1 % de l'emploi de février à avril 2020.

La bulle qui représente l'information, la culture et les loisirs montre une baisse de 23,8 % de l'emploi de février à avril 2020.

La bulle qui représente les services d'hébergement et de la restauration montre une baisse de 50,0 % de l'emploi de février à avril 2020.

La bulle qui représente les administrations publiques montre une baisse de 2,5 % de l'emploi de février à avril 2020.

Note(s) : Les estimations relatives à la proximité physique avec d'autres sont basées sur une concordance entre la base de données américaine sur les professions O*NET et les données canadiennes sur les professions provenant de l'Enquête sur la population active (EPA) de 2019. Les professions sont classées comme nécessitant une proximité physique avec d'autres si l'emploi nécessite habituellement que les travailleurs soient modérément proches (à une longueur de bras) ou très proches (près de se toucher) des autres. Les estimations de la proximité physique n'incluent pas d'ajustements pour le travail à domicile. Les estimations du travail à domicile proviennent du supplément de l'EPA d'avril 2020, et certaines comportent un intervalle de confiance relativement large. L'estimation pour les services d'hébergement et de restauration s'établit entre 2,9 % et 14,0 % à un seuil de probabilité de 95 %.

Source(s) : Statistique Canada, Enquête sur la population active et U.S. Department of Labor/Employment & Training Administration, Occupational Information Network (O*NET).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :