Infographie 1
Faits saillants partie 1

001&8211;Infographie1, 001

Description de l'infographie

Le titre de l'infographie est « Faits saillants partie 1 »

Ce tableau présente les faits saillants du communiqué.

La crise économique liée à la COVID-19 continue d'avoir des répercussions importantes sur le marché du travail

En février 2020, le nombre total de Canadiens ayant un emploi ou une entreprise s'élevait à 19,2 millions. En avril, l'emploi a diminué de près de 2 millions, ce qui a porté les baisses cumulatives de l'emploi depuis février à plus de 3 millions.

Le nombre de Canadiens en emploi qui sont absents du travail est relativement stable d'un mois à l'autre dans des circonstances ordinaires. Le nombre de Canadiens qui étaient en emploi, mais qui ont travaillé zéro heure ou moins de la moitié de leurs heures habituelles en raison de la COVID-19 a augmenté de 2,5 millions entre février et avril. Parmi ces travailleurs, 4 sur 10 craignaient de perdre leur emploi. Plus du quart vivaient dans des ménages ayant du mal à respecter leurs obligations financières.

De mars 2019 à février 2020, le taux de chômage a varié entre 5,4 % et 5,9 %. En avril, le taux de chômage a augmenté de 5,2 points de pourcentage pour atteindre 13,0 %, le deuxième sommet en importance jamais enregistré. En avril, le taux de chômage aurait été de 17,8 % si les personnes ayant travaillé récemment et qui voulaient travailler, mais n'ont pas cherché d'emploi avaient été incluses.

Les effets se font sentir dans le secteur des biens

Au cours des ralentissements antérieurs du marché du travail, les baisses de l'emploi ont été attribuables aux industries produisant des biens. En avril, les effets de la crise économique liée à la COVID-19 se sont étendus aux industries de la construction et de la fabrication; les baisses se sont élevées à 581 000.

De mars 2019 à février 2020, le nombre total d'heures travaillées dans tous les secteurs a augmenté de 0,1 % en moyenne chaque mois. De février à avril, le nombre total d'heures travaillées dans l'ensemble des industries a diminué de plus d'un quart (-27,7 %); les baisses les plus marquées ont été enregistrées dans les industries nécessitant une proximité physique avec d'autres et dans lesquelles le travail à domicile n'est pas pratique.

Source(s) : Statistique Canada, Enquête sur la population active.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :