Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Voyages entre le Canada et les autres pays, janvier 2020

Diffusion : 2020-03-23

Faits saillants

Les arrivées en provenance de Chine ont augmenté de 3,3 % en janvier, ce qui tient en partie au fait que le nombre de voyages a atteint un sommet avant le Nouvel An chinois, le 25 janvier 2020.

Des restrictions relatives aux voyages entre le Canada et la Chine ont été mises en œuvre vers la fin de janvier en raison de l'éclosion de coronavirus.

Les mauvaises conditions météorologiques dans le sud de la Colombie-Britannique ont peut-être contribué à la réduction des voyages en automobile dans les deux sens (-6,2 %) à la frontière canado-américaine en janvier.

Le nombre de voyages effectués par les Canadiens dans les pays d'outre-mer a diminué de 1,1 % en janvier. Il s'agit de la première baisse enregistrée depuis août 2019.

Hausse des voyageurs de pays d'outre-mer en provenance de toutes les régions, sauf l'Amérique du Sud

Une fois la variation saisonnière normale prise en compte, les résidents de pays d'outre-mer (pays autres que les États-Unis) ont effectué 628 000 voyages au Canada en janvier, en hausse de 0,5 % par rapport à décembre.

Il y a eu une hausse du nombre d'arrivées au Canada en provenance de toutes les régions d'outre-mer du monde, sauf l'Amérique du Sud (-15,0 %).

Comparativement à décembre, une augmentation du nombre de voyages au Canada effectués par les résidents de la France (+4,5 %), du Royaume-Uni (+3,1 %) et du Mexique (+1,7 %) a été enregistrée en janvier, tandis que le nombre d'arrivées en provenance du Brésil (-19,7 %), de l'Inde (-9,6 %) et de la Corée du Sud (-3,7 %) a diminué.

La Chine (749 000 voyages) s'est classée au deuxième rang des marchés en importance pour ce qui est des voyageurs d'outre-mer au Canada en 2019, après le Royaume-Uni (909 000 voyages).

Les arrivées en provenance de la Chine ont augmenté de 3,3 % par rapport à décembre pour s'établir à 64 000, ce qui s'explique en partie par la hausse des voyages en provenance de la Chine que l'on observe habituellement au cours de la période précédant le Nouvel An chinois.

Incidence du Nouvel An chinois sur les arrivées par avion

Il faut tenir compte de la date du Nouvel An chinois lorsque l'on compare le nombre de voyageurs chinois au Canada d'une année à une autre. La date du Nouvel An chinois varie chaque année, se situant entre le 21 janvier et le 21 février, et les voyages de la Chine vers le Canada fluctuent en fonction de cette date.

Par exemple, en 2019, les arrivées en provenance de la Chine ont commencé à augmenter vers la fin de janvier et ont atteint un sommet en février, avant le Nouvel An, le 5 février. Cependant, en 2020, c'est entièrement en janvier que les arrivées en provenance de la Chine ont augmenté et ont atteint leur sommet, avant la date du Nouvel An, le 25 janvier.

En réponse à l'éclosion de coronavirus, des restrictions relatives aux voyages entre le Canada et la Chine ont été instaurées vers la fin de janvier; mais les conséquences de ces mesures se feront sentir au cours des prochains mois.

Ces répercussions peuvent être illustrées à l'aide des données du système électronique utilisé par l'Agence des services frontaliers du Canada, le système des bornes d'inspection primaire (BIP), lequel recueille les déclarations douanières des voyageurs internationaux au Canada qui arrivent à la plupart des grands aéroports canadiens.

L'Aéroport international de Vancouver a été le point d'entrée de près de la moitié (48,8 %) des arrivées aériennes au Canada en provenance de la Chine en 2019.

Selon les données des BIP, plus de 24 000 voyageurs venant de la Chine sont arrivés à l'Aéroport international de Vancouver en janvier 2020, en hausse par rapport aux 23 000 voyageurs enregistrés en janvier 2019.

Par contre, en février 2020, étant donné que le sommet précédant le Nouvel An en 2020 a eu lieu en janvier plutôt qu'en février et que certains vols provenant de Beijing et de Shanghai à destination de l'Aéroport international de Vancouver ont été suspendus, le nombre de voyageurs en provenance de la Chine est passé de 18 000 à 7 000 voyages.

Infographie 1  Vignette de l'infographie 1: Voyageurs de la Chine à l'Aéroport international de Vancouver
Voyageurs de la Chine à l'Aéroport international de Vancouver

Baisse du nombre de voyages de résidents des États-Unis au Canada en janvier

Les résidents des États-Unis ont effectué 2,1 millions de voyages au Canada en janvier, en baisse de 2,0 % par rapport à décembre. Il y a eu une diminution des voyages en avion (-2,9 %) et en automobile (-0,9 %).

Les voyageurs en provenance des États-Unis ont effectué 464 000 voyages au Canada par avion en janvier. La plupart des provinces ont enregistré une baisse, dont l'Ontario (-5,2 %) et la Colombie-Britannique (-4,0 %). À l'inverse, il y a eu une hausse du nombre de résidents des États-Unis qui ont voyagé par avion au Québec (+3,8 %) et à Terre-Neuve-et-Labrador (+5,3 %).

Le Québec a accueilli 78 000 voyageurs américains arrivés par avion en janvier, mois où de nombreuses festivités hivernales ont lieu dans la province; il s'agit du chiffre le plus élevé enregistré pour ce mois depuis 2000. Montréal a été le point d'entrée de la plupart des voyageurs américains (95,0 %) venus au Québec par avion.

Les voyageurs en provenance des États-Unis ont effectué 1,4 million de voyages en automobile à destination du Canada en janvier, en baisse de 0,9 % par rapport à décembre. Les voyages de même jour au Canada effectués en automobile par des résidents des États-Unis ont diminué de 2,9 % pour s'établir à 696 000, ce qui a contrebalancé la hausse de 1,0 % du nombre de voyages en automobile avec nuitées, lequel a atteint 739 000.

Baisse du nombre de voyages aux États-Unis effectués par des Canadiens en janvier

Les résidents du Canada ont effectué 3,6 millions de voyages aux États-Unis en janvier, en baisse de 3,0 % par rapport à décembre. Toutefois, il s'agit d'une croissance de 1,5 % par rapport au chiffre enregistré 12 mois plus tôt.

Plus des trois quarts de ces voyages ont été faits en automobile, ce type de voyage ayant affiché une baisse de 1,4 % pour s'établir à 2,7 millions de voyages. Les voyages aux États-Unis en automobile ont diminué pour toutes les provinces, sauf l'Ontario (+3,1 %).

Il y a eu 710 000 voyages en automobile en provenance de la Colombie-Britannique vers les États-Unis en janvier, en baisse de 6,5 % par rapport à décembre. Cette baisse a coïncidé avec une tempête de neige qui a touché le sud de la province à la mi-janvier, ce qui a dissuadé des automobilistes de prendre la route. On a noté une diminution à la fois du nombre de voyages en automobile le même jour (en baisse de 6,0 % pour s'établir à 498 000) et du nombre de voyages en automobile avec nuitées (en baisse de 7,8 % pour se fixer à 212 000) en provenance de la Colombie-Britannique vers les États-Unis.

Le nombre de voyages en avion vers les États-Unis effectués par des résidents du Canada en janvier s'est chiffré à 843 000, en baisse de 6,6 %. Ce recul est survenu principalement en Ontario, dont le nombre de résidents revenant des États-Unis en avion a diminué de 11,0 %.

Diminution du nombre de voyages des Canadiens dans des pays d'outre-mer

Les résidents du Canada ont effectué 1,0 million de voyages vers des pays d'outre-mer en janvier, en baisse de 1,1 % comparativement à décembre. Ce repli mensuel est survenu après cinq hausses consécutives remontant à août 2019.


  Note aux lecteurs

Les données du programme de dénombrement à la frontière de Statistique Canada sont produites à partir des données administratives reçues de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), lesquelles portent sur tous les voyageurs internationaux dont l'entrée ou le retour au Canada a été autorisé. Cela comprend les résidents du Canada, des États-Unis et de pays d'outre-mer qui entrent au Canada en provenance de l'étranger.

Les données mensuelles sont désaisonnalisées. Les données désaisonnalisées de janvier 2015 à décembre 2019 ont fait l'objet de révisions.

Pour obtenir des renseignements sur la désaisonnalisation, veuillez consulter la page Données désaisonnalisées — Foire aux questions.

Des révisions ont également été apportées aux données de janvier à décembre 2019 afin de prendre en compte a) des renseignements additionnels reçus de certains postes frontaliers ainsi que b) des données à jour aux fins de déterminer la durée des voyages (même jour ou avec nuitées) et les pays de résidence dans le cas des voyageurs qui arrivent par des moyens de transport autres que l'automobile ou l'avion.

En 2017, l'ASFC a commencé à mettre en service le système électronique de bornes d'inspection primaire (BIP) dans certains aéroports du Canada en remplacement des cartes de déclaration E311, que remplissaient les voyageurs internationaux entrant au Canada. Les utilisateurs des données sont avisés que le passage des cartes E311 aux BIP a eu une incidence sur la comparabilité historique de certaines séries de données.

Il est à noter que les données du système de BIP de l'ASFC qui ont trait aux arrivées par avion ne sont pas désaisonnalisées. Par conséquent, les utilisateurs qui font des comparaisons entre février 2019 et février 2020 doivent tenir compte du fait que février 2019 comptait 28 jours et février 2020, 29 jours.

De plus amples renseignements sur le passage des cartes E311 aux BIP sont accessibles dans le document intitulé « Incidence du remplacement des cartes de déclaration E311 par les bornes d'inspection primaire sur les données de Statistique Canada relatives aux voyages et au tourisme ».

Les pays d'outre-mer désignent les pays autres que les États-Unis.

Un voyageur résident du Canada est un résident canadien qui a voyagé à l'extérieur du Canada pendant une période inférieure à 12 mois.

Un voyageur non résident est un voyageur résident d'un pays autre que le Canada qui a voyagé au Canada pour une durée inférieure à 12 mois.

Un voyageur ou touriste d'une nuit ou plus est un voyageur dont le voyage comprend un séjour d'une nuit ou plus.

Produits

Il est maintenant possible de consulter le numéro de janvier 2020 de la publication Voyages internationaux, renseignements préliminaires, vol. 36, no 1 (Numéro au catalogue66-001-P).

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, veuillez communiquer avec nous au 514-283-8300 ou composer sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou veuillez communiquer avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :