Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Productivité du travail, rémunération horaire et coût unitaire de main-d'œuvre, quatrième trimestre de 2019

Diffusion : 2020-03-04

Productivité trimestrielle du travail

Quatrième trimestre de 2019

-0,1 % baisse

(variation trimestrielle)

La productivité se replie pour la première fois en un an

La productivité du travail dans les entreprises canadiennes a légèrement diminué de 0,1 % au quatrième trimestre, après avoir affiché une hausse de 0,2 % au troisième trimestre. Il s'agit d'une première baisse en un an.

Au quatrième trimestre, la production des entreprises et les heures travaillées ont aussi enregistré peu de variations.

Graphique 1  Graphique 1: La productivité, la production réelle et les heures travaillées dans le secteur des entreprises sont essentiellement inchangées
La productivité, la production réelle et les heures travaillées dans le secteur des entreprises sont essentiellement inchangées

Le produit intérieur brut (PIB) réel des entreprises (-0,1 %) a enregistré un léger recul au quatrième trimestre, après 13 trimestres consécutifs de croissance. C'est surtout la baisse dans les entreprises productrices de biens (-0,6 %) — sous l'effet principalement du recul dans le secteur de la fabrication — qui a été à l'origine du repli de la production. La croissance de la production dans les entreprises productrices de services (+0,4 %) s'est poursuivie, mais à un rythme plus lent qu'au trimestre précédent.

Les heures travaillées dans le secteur des entreprises ont affiché, pour un deuxième trimestre consécutif, une légère hausse de 0,1 %. La hausse de 0,3 % dans les entreprises productrices de services a plus que contrebalancé la baisse de 0,5 % dans les entreprises productrices de biens. Dans l'ensemble, il y a eu des augmentations dans 9 des 16 principaux secteurs industriels au quatrième trimestre. Le secteur de l'agriculture et de la foresterie (+3,4 %) ainsi que les services administratifs (+ 3,2 %) ont enregistré les hausses les plus marquées, alors que le secteur de l'extraction minière, de l'exploitation en carrière et de l'extraction de pétrole et de gaz (-1,7 %) ainsi que les services d'hébergement et de restauration (-1,7 %) ont affiché les diminutions les plus importantes.

Au quatrième trimestre, la productivité a affiché peu de variations, tant dans les entreprises productrices de services (+0,1 %) que dans les entreprises productrices de biens (-0,1 %).

Au niveau sectoriel, l'agriculture et la foresterie (-4,5 %) ainsi que les services administratifs (-2,5 %) ont contribué le plus à la baisse globale de la productivité durant le trimestre. Les services publics (-1,7 %), le commerce de gros (-1,4 %) ainsi que les services de transport et d'entreposage (-1,3 %) y ont également contribué. Ces baisses ont été en grande partie contrebalancées par des hausses dans les services d'hébergement et de restauration (+2,3 %), et dans une moindre mesure, dans l'industrie de l'information et l'industrie culturelle (+1,9 %), dans les services immobiliers (+1,4 %) ainsi que dans la construction (+0,7 %).

Aux États-Unis, la productivité du travail dans les entreprises s'est accrue de 0,3 %, après avoir affiché une légère baisse de 0,1 % au trimestre précédent. Au quatrième trimestre, la croissance du PIB réel des entreprises américaines s'est poursuivie au même rythme qu'au trimestre précédent (+0,6 %), alors que l'augmentation des heures travaillées a ralenti pour s'établir à 0,3 %, ces dernières ayant enregistré une hausse de 0,6 % au troisième trimestre.

La croissance des coûts unitaires de la main-d'œuvre demeure élevée

Les coûts de la main-d'œuvre par unité de production dans les entreprises canadiennes ont augmenté de 1,0 % au quatrième trimestre, soit un rythme identique à celui observé au trimestre précédent. Cette augmentation a été principalement attribuable à une croissance de 0,8 % de la rémunération moyenne par heure travaillée, alors que la productivité a peu varié.

Au quatrième trimestre, la rémunération horaire s'est accrue de 1,3 % dans les entreprises productrices de biens, tandis que la hausse était de 0,7 % dans les entreprises productrices de services. Dans l'ensemble, 9 des 16 principaux secteurs industriels ont enregistré une augmentation de la rémunération horaire, tandis que les services publics étaient inchangés. Le secteur de l'extraction minière, de l'exploitation en carrière et de l'extraction de pétrole et de gaz (+3,7 %), les services d'hébergement et de restauration (+3,3 %) ainsi que la fabrication (+2,1 %) ont affiché des hausses notables.

La valeur moyenne du dollar canadien par rapport au dollar américain a légèrement augmenté de 0,1 % au quatrième trimestre. Par conséquent, les coûts unitaires de main-d'œuvre exprimés en dollars américains dans les entreprises canadiennes (+1,0 %) ont augmenté à un rythme semblable à celui enregistré lorsque les coûts ne sont pas ajustés en fonction du taux de change.

À titre de comparaison, les coûts unitaires de la main-d'œuvre des entreprises américaines ont enregistré une hausse de 0,4 % au quatrième trimestre, après avoir augmenté de 0,6 % au troisième trimestre.

Année 2019

Pour l'année 2019, la productivité du travail dans les entreprises canadiennes s'est accrue de 0,6 %, après avoir affiché une légère baisse de 0,1 % l'année précédente. Le PIB réel des entreprises (+1,4 %) a crû à un rythme plus rapide que celui des heures travaillées (+0,9 %). En 2018, le PIB réel des entreprises (+1,8 %) ainsi que les heures travaillées (+1,9 %) avaient tous deux augmenté à un rythme semblable.

En 2019, la productivité dans les entreprises productrices de services a crû de 1,3 %, après avoir connu un léger repli de 0,2 % en 2018. Cette croissance est surtout attribuable à des hausses observées dans le commerce de gros, les services d'hébergement et de restauration ainsi que les services administratifs. Les entreprises productrices de biens ont quant à elles enregistré un recul de 1,1 % de leur productivité, principalement sous l'effet des baisses observées dans le secteur de l'extraction minière, de l'exploitation en carrière et de l'extraction de pétrole et de gaz ainsi que dans celui de la construction.

Aux États-Unis, la croissance annuelle de la productivité dans les entreprises a atteint 1,7 % en 2019, après avoir enregistré une hausse de 1,3 % au cours de chacune des deux années précédentes. Il s'agit de la hausse annuelle de la productivité américaine la plus élevée en neuf ans. En 2019, le PIB réel des entreprises américaines (+2,7 %) s'est accru à un rythme un peu plus lent que l'année précédente (+3,4 %). Parallèlement, les heures travaillées ont augmenté de 1,0 %, soit un taux inférieur de moitié à celui de 2018.

Dans les entreprises canadiennes, les coûts unitaires de main-d'œuvre ont augmenté de 2,9 % en 2019, après avoir affiché une hausse de 2,4 % l'année précédente. Cette augmentation est principalement attribuable à la croissance de la rémunération horaire (+3,4 %).

Exprimés en dollars américains à l'aide du taux de change moyen, les coûts unitaires de la main-d'œuvre des entreprises canadiennes ont affiché une légère hausse de 0,5 % en 2019. À titre de comparaison, les coûts unitaires de la main-d'œuvre des entreprises américaines ont crû de 2,0 %, soit un rythme similaire à celui observé au cours des deux années précédentes.


Objectifs liés au développement durable

Le 1er janvier 2016, des pays du monde entier ont officiellement commencé à mettre en œuvre le Programme de développement durable à l'horizon 2030, le plan d'action des Nations Unies axé sur la transformation qui vise à relever des défis mondiaux urgents au cours des 15 prochaines années. Ce plan est fondé sur 17 objectifs précis liés au développement durable.

Le communiqué intitulé « Productivité du travail, rémunération horaire et coût unitaire de main-d'œuvre » est un exemple de la manière dont Statistique Canada appuie le suivi des progrès relatifs aux objectifs mondiaux liés au développement durable. Ce communiqué contribuera à mesurer l'objectif suivant :

  Note aux lecteurs

Révisions

Dans la présente diffusion sur la productivité du travail et les mesures connexes, les données ont été révisées rétroactivement jusqu'au premier trimestre de 1997 aux niveaux agrégé et des industries. Ces révisions concordent avec celles intégrées dans les repères annuels sur la productivité du travail et les mesures connexes à l'échelle provinciale et territoriale, diffusées le 12 février 2020. Elles concordent également avec celles intégrées dans le communiqué sur le produit intérieur brut (PIB) trimestriel selon les revenus et les dépenses ainsi que dans celui sur le PIB mensuel par industrie, diffusés le 28 février 2020. De plus, les indices de toutes les séries au niveau agrégé ont fait l'objet d'une révision historique remontant à 1981, en raison des révisions apportées aux valeurs de l'année de référence 2012. Cependant, les révisions des taux de croissance qui en découlent sont négligeables.

Mesures de productivité

Dans le présent communiqué, le terme productivité réfère à la productivité du travail. Aux fins de cette analyse, la productivité du travail et les variables connexes portent uniquement sur le secteur des entreprises.

La productivité du travail est une mesure du PIB réel par heure travaillée.

Le coût unitaire de la main-d'œuvre correspond au coût des salaires et des avantages sociaux des travailleurs par unité du PIB réel.

L'approche visant à mesurer la production réelle dans le secteur des entreprises diffère de celle utilisée dans les estimations par industrie. Pour le secteur des entreprises, la mesure de la production est fondée sur l'approche du PIB selon les dépenses aux prix du marché. Cette approche est semblable à celle utilisée pour mesurer la productivité trimestrielle aux États-Unis. Cependant, la mesure de la production par industrie est fondée sur l'approche de la valeur ajoutée aux prix de base.

Tous les taux de croissance indiqués dans le présent communiqué sont arrondis à une décimale. Ils sont calculés en utilisant des indices arrondis à la troisième décimale, lesquels sont maintenant accessibles dans les tableaux de données.

Toutes les variables fondamentales nécessaires à l'analyse de la productivité (comme les heures travaillées, l'emploi, la production et la rémunération) sont désaisonnalisées. Pour obtenir des renseignements sur la désaisonnalisation, veuillez consulter la page Web Données désaisonnalisées — Foire aux questions.

Prochaine diffusion

Les données du premier trimestre de 2020 sur la productivité du travail, la rémunération horaire et le coût unitaire de main-d'œuvre seront diffusées le 3 juin.

Produits

Le portail Statistiques des comptes économiques, accessible sous l'onglet Sujets de notre site Web, offre un portrait à jour des économies nationale et provinciales et de leur structure.

La publication Les nouveautés en matière de comptes économiques canadiens (Numéro au catalogue13-605-X) est accessible.

Le Guide de l'utilisateur : Système canadien des comptes macroéconomiques (Numéro au catalogue13-606-G) est accessible.

Le Guide méthodologique : Système canadien des comptes macroéconomiques (Numéro au catalogue13-607-X) est accessible.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca) ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :