Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Tarifs aériens, deuxième trimestre de 2019

Diffusion : 2019-12-16

Tarifs aériens, tarif de base moyen

239,30 $

Deuxième trimestre de 2019

8,1 % hausse

(variation d'une année à l'autre)

Les tarifs aériens de base au Canada, intérieurs et internationaux combinés, se sont établis en moyenne à 239,30 $ au deuxième trimestre, en hausse de 8,1 % par rapport au même trimestre en 2018, ce qui marque une deuxième hausse trimestrielle consécutive. Il s'agit du niveau le plus élevé pour un deuxième trimestre depuis 2013, année où les tarifs aériens de base se sont établis en moyenne à 247,10 $.

Les tarifs de base n'englobent pas la taxe sur les produits et services, les taxes sur le transport aérien, ni les frais d'utilisation, tels que les frais d'améliorations aéroportuaires ou les frais supplémentaires pour le carburant sur les voyages internationaux. Les tarifs aériens moyens sont calculés pour chaque étape de vol, c'est-à-dire lorsque le passager monte à bord de l'aéronef à un aéroport et quitte l'aéronef à un autre aéroport.

Le redressement des tarifs aériens au deuxième trimestre de 2019 était en grande partie lié à la contraction de la capacité opérationnelle des aéronefs imputable à l'immobilisation au sol de tous les appareils 737 MAX de Boeing en mars. Pour compenser cette perte d'aéronefs, les compagnies aériennes ont mis en œuvre différentes mesures telles que l'annulation et la suspension de plusieurs trajets, la révision de la fréquence des vols ainsi que le remplacement d'aéronefs. L'immobilisation forcée a également entraîné des coûts supplémentaires associés aux appareils de remplacement, comme la location d'aéronefs, des travaux d'entretien supplémentaires et la consommation accrue de carburant par des aéronefs moins performants. Les principales compagnies aériennes canadiennes ont augmenté les tarifs aériens de base dans le but d'aider à compenser ces coûts.

Les tarifs aériens dans le secteur des vols intérieurs augmentent fortement à la suite de l'immobilisation au sol des MAX

Le tarif intérieur moyen a affiché une augmentation de 9,6 % par rapport au deuxième trimestre de 2018 pour se chiffrer à 176,60 $. Cette hausse fait suite à une augmentation de 1,2 % enregistrée au premier trimestre de 2019 et correspond à la plus forte augmentation trimestrielle d'une année à l'autre observée au cours des huit dernières années. La progression dans le secteur des vols intérieurs était principalement attribuable à une croissance d'au moins 10 % tant pour les voyages court-courriers que pour les voyages long-courriers. Le tarif international moyen a également poursuivi sa croissance au deuxième trimestre de 2019, mais à un rythme plus lent (+6,2 % pour s'établir à 300,60 $).

La hausse des tarifs aériens intérieurs moyens a été généralisée dans l'ensemble des villes d'embarquement sélectionnées. Les augmentations ont varié de 5,1 % à Montréal à 13,9 % à Halifax.

Toronto (203,20 $) est demeurée la ville où le tarif aérien intérieur moyen a été le plus élevé, suivie de Vancouver (198,90 $), de Winnipeg (181,10 $) et d'Ottawa (178,30 $). Ces quatre villes ont enregistré des tarifs intérieurs moyens supérieurs à la moyenne nationale. Parallèlement, Calgary (162,50 $) et Edmonton (163,10 $) ont affiché les tarifs aériens intérieurs moyens les plus faibles, délogeant Saskatoon (163,50 $), qui avait enregistré les tarifs les plus faibles au cours des trois trimestres précédents.

Graphique 1  Graphique 1: Tarifs aériens intérieurs et internationaux moyens
Tarifs aériens intérieurs et internationaux moyens

Graphique 2  Graphique 2: Tarifs aériens intérieurs moyens pour 10 principales villes canadiennes
Tarifs aériens intérieurs moyens pour 10 principales villes canadiennes


  Note aux lecteurs

Les tarifs aériens moyens sont des tarifs de base et n'englobent pas la taxe sur les produits et services, les taxes sur le transport aérien ni les frais d'utilisation, tels que les frais d'améliorations aéroportuaires ou les frais supplémentaires pour le carburant. Tous les tarifs figurant dans le présent communiqué sont des tarifs de base.

Les tarifs aériens moyens sont calculés pour chaque étape de vol. L'embarquement d'un passager à bord d'un aéronef à un aéroport et son débarquement de l'aéronef à un autre aéroport constituent une étape de vol.

L'Enquête sur la base tarifaire porte sur Air Canada (y compris Air Canada Rouge, Jazz et les partenaires régionaux canadiens à code partagé d'Air Canada), Air Transat et WestJet.

Les données qui figurent dans le présent communiqué trimestriel ne sont pas désaisonnalisées.

L'Enquête sur la base tarifaire fait actuellement l'objet d'un remaniement.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, veuillez communiquer avec nous au 514-283-8300 ou composer sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou veuillez communiquer avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :