Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Bilan des investissements internationaux du Canada, troisième trimestre de 2019

Diffusion : 2019-12-12

Bilan net des investissements internationaux du Canada

839,1 milliards de dollars

Troisième trimestre de 2019

La position d'actif net étranger du Canada a augmenté de 30,6 milliards de dollars pour se chiffrer à 839,1 milliards de dollars à la fin du troisième trimestre. Cette hausse est principalement attribuable à l'augmentation du cours des actions. La position d'actif net étranger du Canada représentait 36,3 % du produit intérieur brut, en hausse par rapport à 35,1 % au deuxième trimestre.

Graphique 1  Graphique 1: Bilan net des investissements internationaux du Canada
Bilan net des investissements internationaux du Canada

Graphique 2  Graphique 2: Bilan net des investissements internationaux en pourcentage du produit intérieur brut
Bilan net des investissements internationaux en pourcentage du produit intérieur brut

L'actif international du Canada s'est accru de 102,9 milliards de dollars pour s'établir à 5 463,3 milliards de dollars à la fin du troisième trimestre. Cette croissance s'explique surtout par les réévaluations découlant de la hausse du cours des actions étrangères. Au cours du trimestre, le marché boursier américain a progressé de 1,2 %, et le marché boursier européen, de 2,8 %. À la fin du troisième trimestre, 68,5 % de l'actif international du Canada était sous forme d'actions, comparativement à 41,7 % de son passif international.

Parallèlement, le passif international du Canada a crû de 72,4 milliards de dollars pour atteindre 4 624,2 milliards de dollars. Cette augmentation est en grande partie attribuable aux opérations transfrontalières, principalement sous l'effet d'une hausse des avoirs étrangers en devises et en dépôts au Canada.

Dans l'ensemble, les fluctuations du taux de change ont eu une incidence limitée sur la réévaluation de l'actif et du passif internationaux du Canada au troisième trimestre. Au cours du trimestre, le dollar canadien s'est déprécié de 1,2 % par rapport au dollar américain et de 0,9 % par rapport au yen japonais, mais il s'est apprécié de 3,1 % par rapport à l'euro et de 2,1 % par rapport à la livre sterling du Royaume-Uni.

Graphique 3  Graphique 3: Facteurs contribuant à la variation du bilan net des investissements internationaux
Facteurs contribuant à la variation du bilan net des investissements internationaux

Les sociétés financières canadiennes contribuent grandement à la position globale d'actif net étranger du Canada

Dans l'ensemble, le Canada est un créancier net envers le reste du monde, ce qui signifie que son actif international dépasse son passif international. L'actif et le passif internationaux peuvent également être présentés sous l'angle sectoriel, en fonction du secteur de l'économie canadienne qui détient l'actif ou doit le passif. Le bilan net des investissements internationaux du Canada brosse un tableau assez différent lorsqu'il est présenté selon le secteur.

La position globale d'actif net étranger du Canada par rapport au reste du monde témoigne de la solide position internationale du secteur financier canadien. La position d'actif net étranger du secteur des sociétés financières a atteint 1 707,6 milliards de dollars à la fin du troisième trimestre, ce qui en fait un prêteur net au reste du monde.

La valeur de l'actif international des sociétés financières canadiennes s'est élevée à 3 836,0 milliards de dollars au troisième trimestre, tandis que la valeur de leur passif international s'est établie à 2 128,4 milliards de dollars. Les sociétés financières canadiennes sont fortement exposées aux actifs étrangers. Dans l'ensemble, elles représentaient 70,2 % de tout l'actif international, principalement des investissements de portefeuille et des investissements directs sous forme d'actions. Les banques et les autres sociétés financières, comme les fonds communs de placement et les fonds de pension, sont des entités incluses dans le secteur financier.

Graphique 4  Graphique 4: Bilan net des investissements internationaux, selon le secteur
Bilan net des investissements internationaux, selon le secteur

Les sociétés non financières sont des emprunteurs nets de fonds de l'étranger

Alors que le secteur des sociétés financières canadiennes affiche un important excédent de son actif international par rapport à son passif international, l'inverse est observé dans le secteur des sociétés non financières. Le passif étranger des sociétés non financières canadiennes a dépassé leur actif international de 789,1 milliards de dollars à la fin du troisième trimestre.

Les marchés étrangers constituent une importante source de fonds pour les sociétés non financières canadiennes. Leur passif international par rapport au reste du monde a atteint 1 762,1 milliards de dollars au troisième trimestre, tandis que leur actif international s'élevait à 973,0 milliards de dollars. Ce passif était principalement sous forme d'actions détenues par des investisseurs directs étrangers (794,4 milliards de dollars) et des investisseurs de portefeuille étrangers (525,9 milliards de dollars). Les sociétés non financières canadiennes empruntent également des fonds de l'étranger sous forme d'instruments d'emprunt, principalement sur les marchés obligataires étrangers. À la fin du troisième trimestre, près des deux cinquièmes (38,1 %) du passif international total du Canada étaient détenus par ce secteur de l'économie.



  Note aux lecteurs

La présente publication comprend de la nouvelle information sur la composition sectorielle de l'actif et du passif international financier du Canada. L'information est présentée selon le secteur de l'économie canadienne qui détient cet actif ou qui doit ce passif. Les secteurs institutionnels couverts sont le secteur des sociétés non financières, le secteur des sociétés financières (autorités monétaires, institutions de dépôts et autres sociétés financières), ainsi que le secteur des administrations publiques. Le secteur des ménages et des institutions sans but lucratif au service des ménages ainsi que les actifs et les passifs ne pouvant être alloués à un secteur spécifique, sont regroupés dans la catégorie des autres secteurs. Les données sont disponibles dans le tableau 36-10-0593.

Révisions

La présente diffusion comprend des révisions statistiques à partir du premier trimestre de 2012, conformément à l'exercice des révisions annuelles du Système canadien des comptes macroéconomiques. Les révisions reflètent l'intégration de nouvelles sources de données. Elles reflètent aussi des améliorations aux méthodologies impliquant principalement les estimations de la valeur marchande de l'investissement direct à l'étranger dans les pays autres que les États-Unis.

Évaluation monétaire

La valeur de l'actif et du passif exprimée en devises étrangères est convertie en dollars canadiens à la fin de chaque période pour laquelle un bilan est calculé. Lorsque le dollar canadien s'apprécie, la redéfinition de la valeur de cet actif et de son passif en dollars canadiens fait diminuer la valeur déclarée. L'opposé est vrai lorsque le dollar canadien se déprécie.

Définitions

Le bilan des investissements internationaux présente la valeur et la composition de l'actif et du passif du Canada par rapport au reste du monde.

Le bilan net des investissements internationaux du Canada est la différence entre l'actif et le passif du Canada par rapport au reste du monde. L'excédent du passif international sur l'actif international se traduit par une position d'endettement international net du Canada. L'excédent de l'actif international sur le passif international est appelé « actif international net du Canada ».

L'investissement direct étranger est présenté selon le principe actif passif (c.-à-d. sur une base brute) dans le bilan des investissements internationaux. L'investissement direct étranger peut aussi être présenté selon le principe directionnel (c.-à-d. sur une base nette), comme le montrent les tableaux supplémentaires sur l'investissement direct étranger (36-10-0008-01 et 36-10-0009-01). La différence entre les deux présentations conceptuelles des investissements directs étrangers repose sur la classification des investissements à rebours tels que 1) les créances des sociétés affiliées canadiennes auprès des sociétés mères étrangères, et 2) le passif des sociétés mères canadiennes auprès des sociétés affiliées étrangères. Au titre de la présentation actif passif, 1) est classifié comme un actif et est inclus dans l'actif d'investissement direct, et 2) est classifié comme un passif et est inclus dans le passif d'investissement direct.

Produits

Le portail Statistiques des comptes économiques, accessible sous l'onglet Sujets de notre site Web, offre un portrait à jour des économies nationale et provinciales et de leurs structures.

L'article intitulé «Composition en devises du bilan des investissements internationaux du Canada », qui fait partie de la série Les nouveautés en matière de comptes économiques canadiens (Numéro au catalogue13-605-X), est accessible.

Le Guide méthodologique : Système canadien des comptes macroéconomiques (Numéro au catalogue13-607-X) est également accessible.

Le Guide de l'utilisateur : Système canadien des comptes macroéconomiques (Numéro au catalogue13-606-G) est également accessible.

Le produit Centre de statistiques du Canada et le monde (Numéro au catalogue13-609-X) est accessible en ligne. Ce produit illustre la nature et l'importance des relations économiques et financières du Canada avec le monde à l'aide de graphiques et de tableaux interactifs. Ce produit propose un accès facile à de l'information touchant le commerce, l'investissement, l'emploi et les voyages entre le Canada et un certain nombre de pays, dont les États-Unis, le Royaume-Uni, le Mexique, la Chine et le Japon.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec nous au 514-283-8300 ou composer sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, veuillez communiquer avec Vicky Gélinas au 613-716-2828 (vicky.gelinas@canada.ca), Division du commerce et des comptes internationaux.

Date de modification :