Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Revenus et dépenses des commissions scolaires des écoles primaires et secondaires publiques, 2016-2017 (données révisées)

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2019-09-12

En 2016-2017, les dépenses totales des commissions et districts scolaires des écoles primaires et secondaires publiques du Canada ont augmenté de 1,0 % par rapport à l'exercice précédent, pour se chiffrer à 47,7 milliards de dollars. Leurs revenus totaux ont progressé de 1,2 % pour s'établir à 47,2 milliards de dollars.

La hausse des revenus totaux observée en 2016-2017 a coïncidé avec une augmentation de la population étudiante au Canada. Au cours de cette période, le nombre d'élèves inscrits dans des écoles primaires et secondaires publiques a progressé de 1,1 % pour atteindre 4,8 millions.

Les administrations publiques provinciales et territoriales demeurent la principale source de revenus des écoles

En 2016-2017, les écoles primaires et secondaires publiques du Canada ont reçu 31,8 milliards de dollars des administrations publiques provinciales et territoriales, ce qui représente les deux tiers (67,4 %) des revenus totaux à l'échelle nationale.

Bien que la part des revenus provenant des administrations publiques provinciales et territoriales ait diminué de 2,2 points de pourcentage depuis 2012-2013, ces administrations publiques constituent la principale source de revenus des écoles primaires et secondaires publiques du Canada depuis 1968. Avant cette date, ce sont les impôts locaux qui représentaient la plus grande part des revenus. La somme d'argent reçue des différentes administrations publiques provinciales et territoriales variait cependant de façon marquée en 2016-2017, allant de 99,4 % à Terre-Neuve-et-Labrador à 54,9 % au Manitoba.

En 2016-2017, la hausse la plus prononcée des revenus était attribuable à toutes les sources privées (+2,6 %), en particulier aux droits de scolarité et aux revenus liés aux activités auxiliaires. Depuis 2012-2013, les revenus provenant de toutes les sources privées (+17,4 %) dépassent nettement ceux provenant de toutes les sources gouvernementales (+2,2 %).

Graphique 1  Graphique 1: Revenus des commissions scolaires des écoles primaires et secondaires publiques, selon la source directe des fonds, Canada
Revenus des commissions scolaires des écoles primaires et secondaires publiques, selon la source directe des fonds, Canada

Les dépenses en immobilisation augmentent d'un cinquième en cinq ans

Les écoles primaires et secondaires publiques du Canada ont consacré 4,1 milliards de dollars à des projets d'immobilisation en 2016-2017, en hausse de 1,4 % par rapport à l'année précédente et de 21,4 % par rapport à 2012-2013. De 2012-2013 à 2016-2017, les frais de la dette liés aux dépenses en immobilisation ont diminué de 12,3 % pour se fixer à 597,1 millions de dollars.

De 2012-2013 à 2016-2017, les dépenses en immobilisation ont augmenté dans huit provinces ainsi qu'au Yukon, tandis qu'elles sont demeurées stables aux Territoires du Nord-Ouest. Une baisse des dépenses en immobilisation a été observée à l'Île-du-Prince-Édouard, en Colombie-Britannique et au Nunavut. Les dépenses en immobilisation comprennent les coûts liés à la construction d'une nouvelle école, aux ajouts, aux rénovations et à l'achat d'équipement, d'autobus et de meubles.

Les salaires et avantages sociaux des éducateurs augmentent pour la troisième année consécutive

Les salaires et avantages sociaux des éducateurs ont été à l'origine des deux tiers (29,0 milliards de dollars ou 67,4 %) des dépenses d'exploitation totales des écoles primaires et secondaires publiques en 2016-2017, en hausse de 0,8 % par rapport à l'année scolaire précédente. Il s'agit de la troisième hausse annuelle consécutive. L'augmentation observée en 2016-2017 est en partie attribuable à une hausse de 1,3 % du nombre d'éducateurs en 2015-2016. Après correction pour tenir compte de l'inflation, les salaires statutaires annuels des enseignants des écoles publiques ont diminué de 0,4 % de 2015-2016 à 2016-2017.

Les salaires et avantages sociaux des éducateurs comprennent l'ensemble des traitements et des avantages sociaux versés au personnel directement chargé de cours de niveaux préscolaire, primaire et secondaire. Ce personnel comprend les enseignants à temps plein et à temps partiel, les directeurs, les directeurs adjoints, les enseignants suppléants et les étudiants-assistants. Les dépenses en avantages sociaux comprennent également les coûts liés aux cotisations des employeurs aux régimes de retraite des enseignants, qui sont payés, entièrement ou en partie, par les commissions et les districts scolaires dans sept provinces et territoires.

Les frais d'administration diminuent

Les dépenses totales liées à la réglementation générale et au contrôle des commissions et districts scolaires ainsi qu'à la supervision et à l'administration générales des programmes d'enseignement ont diminué de 0,5 % pour se fixer à 2,4 milliards de dollars en 2016-2017. Ces dépenses ont représenté 5,6 % des dépenses d'exploitation totales.

Nouvel outil interactif

Pour examiner davantage les statistiques financières des commissions scolaires des écoles primaires et secondaires publiques dans un format visuel, veuillez visiter la page intitulée « Statistiques financières pour l'éducation primaire-secondaire publique : outil interactif ». L'outil vous permet de filtrer, de faire ressortir et de sélectionner diverses agrégations provinciales ou territoriales pour créer des mesures, des tableaux et des graphiques personnalisés.

  Note aux lecteurs

Les données proviennent de l'Enquête sur le système intégré d'information financière sur les commissions scolaires. Cette enquête annuelle a pour objet de recueillir des renseignements financiers des commissions et districts scolaires du Canada. Ces statistiques financières sont recueillies auprès de chaque province et territoire, à l'exception du Nunavut pour qui les données sont des estimations et sont converties sur un support commun de classement. Les données de cette enquête ne sont pas accessibles à l'échelle des commissions et districts scolaires.

Les cotisations des employeurs aux régimes de retraite des enseignants sont payées, entièrement ou en partie, par les commissions et districts scolaires à Terre-Neuve-et-Labrador, à l'Île-du-Prince-Édouard, en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, en Saskatchewan, en Colombie-Britannique et aux Territoires du Nord-Ouest.

Les tendances relatives au nombre d'élèves inscrits et d'éducateurs sont tirées de l'Enquête sur l'enseignement primaire et secondaire. Les données sur les salaires statutaires annuels des enseignants proviennent de la publication intitulée « Indicateurs de l'éducation au Canada : une perspective internationale ».

Tous les chiffres en dollars sont corrigés pour tenir compte de l'inflation, sauf indication contraire.

Les frais de la dette comprennent seulement la partie intérêts des remboursements effectués par les écoles.

Il faut faire preuve de prudence lorsque l'on compare directement les provinces puisqu'elles ont des formules de financement et des mécanismes différents.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, veuillez communiquer avec nous au 514-283-8300 ou composer sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou veuillez communiquer avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :