Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Commerce de gros, mai 2019

Diffusion : 2019-07-22

Ventes en gros – Canada

63,8 milliards de dollars

Mai 2019

-1,8 % baisse

(variation mensuelle)

Ventes en gros – T.-N-L.

359,1 millions de dollars

Mai 2019

1,0 % hausse

(variation mensuelle)

Ventes en gros – Î.-P.-É.

88,8 millions de dollars

Mai 2019

10,0 % hausse

(variation mensuelle)

Ventes en gros – N.-É.

875,7 millions de dollars

Mai 2019

0,9 % hausse

(variation mensuelle)

Ventes en gros – N.-B.

548,3 millions de dollars

Mai 2019

-2,3 % baisse

(variation mensuelle)

Ventes en gros – Qc

12 115,0 millions de dollars

Mai 2019

-0,2 % baisse

(variation mensuelle)

Ventes en gros – Ont.

32 687,6 millions de dollars

Mai 2019

-1,0 % baisse

(variation mensuelle)

Ventes en gros – Man.

1 586,8 millions de dollars

Mai 2019

-0,1 % baisse

(variation mensuelle)

Ventes en gros – Sask.

2 274,1 millions de dollars

Mai 2019

-3,4 % baisse

(variation mensuelle)

Ventes en gros – Alb.

6 822,2 millions de dollars

Mai 2019

-8,7 % baisse

(variation mensuelle)

Ventes en gros – C.-B.

6 376,0 millions de dollars

Mai 2019

-1,7 % baisse

(variation mensuelle)

Ventes en gros – Yn

14,7 millions de dollars

Mai 2019

8,3 % hausse

(variation mensuelle)

Ventes en gros – T.N.-O.

54,7 millions de dollars

Mai 2019

-1,4 % baisse

(variation mensuelle)

Ventes en gros – Nt

16,6 millions de dollars

Mai 2019

20,9 % hausse

(variation mensuelle)

Les ventes en gros ont baissé de 1,8 % en mai pour s'établir à 63,8 milliards de dollars après avoir affiché cinq hausses mensuelles consécutives. Une diminution des ventes a été observée dans six sous-secteurs, lesquels représentaient 86 % du total des ventes en gros. Le sous-secteur des véhicules automobiles et des pièces et accessoires de véhicules automobiles a le plus contribué au repli enregistré en mai, suivi du sous-secteur des produits divers.

Exprimées en volume, les ventes en gros ont diminué de 1,9 % d'avril à mai.

Graphique 1  Graphique 1: Les ventes en gros diminuent en mai
Les ventes en gros diminuent en mai

Recul en mai attribuable à la diminution des ventes dans six des sept sous-secteurs

Les ventes dans le sous-secteur des véhicules automobiles et de leurs pièces ont régressé de 4,3 % pour se chiffrer à 11,2 milliards de dollars en mai après avoir affiché une croissance de 2,7 % en avril. Le repli observé en mai représente la plus importante baisse mensuelle enregistrée dans le sous-secteur depuis février 2018. Les ventes ont diminué dans chaque industrie, plus particulièrement dans celle des véhicules automobiles (-5,2 %). Comme la majorité des ventes dans l'industrie des véhicules automobiles se composent de véhicules importés d'autres pays, le repli de 5,2 % des ventes en gros survenu en mai coïncide avec une diminution de 3,9 % des importations d'automobiles et de camions légers au cours de la même période.

Les ventes dans le sous-secteur des produits divers ont fléchi de 4,2 % pour se fixer à 8,0 milliards de dollars en mai, en baisse de 6,4 % par rapport à décembre 2018. Des reculs ont été enregistrés dans quatre des cinq industries, l'industrie des fournitures agricoles (-11,1 %) ayant affiché la baisse mensuelle la plus marquée.

Les ventes du sous-secteur des produits alimentaires, des boissons et du tabac ont diminué de 1,2 % pour s'établir à 11,9 milliards de dollars en mai. Les trois industries ont connu un repli, et la majeure partie de la baisse est attribuable à la réduction des ventes dans l'industrie des produits alimentaires (-1,0 %).

Les ventes en gros dans le sous-secteur des machines, du matériel et des fournitures ont fléchi de 0,9 % pour se situer à 13,7 milliards de dollars après deux hausses mensuelles d'affilée. Deux des quatre industries ont affiché une baisse, l'industrie des machines, du matériel et des fournitures industriels et pour la construction, la foresterie et l'extraction minière (-2,7 %) ayant enregistré le recul le plus prononcé.

Diminution des ventes dans sept provinces

En mai, les ventes en gros se sont repliées dans sept provinces, lesquelles représentaient 98 % du total des ventes en gros au Canada. L'Alberta a affiché la plus forte baisse des ventes, suivie de l'Ontario, de la Colombie-Britannique et de la Saskatchewan.

Les ventes en Alberta ont fléchi de 8,7 % pour s'établir à 6,8 milliards de dollars en mai, six des sept sous-secteurs ayant enregistré un recul. Le sous-secteur des machines, du matériel et des fournitures (-14,8 %) et celui des produits divers (-15,3 %) ont affiché les replis les plus importants.

En Ontario, les ventes ont diminué pour la deuxième fois en 2019 pour se chiffrer à 32,7 milliards de dollars, en baisse de 1,0 %. Quatre des sept sous-secteurs ont connu un repli en mai, ceux des véhicules automobiles et des pièces et accessoires de véhicules automobiles (-4,1 %) et des articles personnels et ménagers (-1,5 %) y ayant le plus contribué.

Les ventes en Colombie-Britannique ont diminué de 1,7 % pour se fixer à 6,4 milliards de dollars, ce qui représente un premier recul en trois mois. Une baisse des ventes est survenue dans quatre des sept sous-secteurs, plus particulièrement le sous-secteur des véhicules automobiles et des pièces et accessoires de véhicules automobiles (-14,0 %) et celui des produits divers (-5,6 %).

En Saskatchewan, les ventes ont régressé de 3,4 % pour se situer à 2,3 milliards de dollars, les ventes dans deux des sept sous-secteurs ayant diminué. La majeure partie de la baisse observée en mai est attribuable au sous-secteur des produits divers, dont les ventes ont fléchi de 14,1 % pour s'établir à 952 millions de dollars, ce qui a plus que contrebalancé la hausse de 9,1 % enregistrée en avril.

Augmentation des stocks en mai

Les stocks des grossistes ont augmenté de 1,1 % pour atteindre 91,6 milliards de dollars en mai, ce qui représente une neuvième hausse mensuelle consécutive. À titre de comparaison, le mois de décembre 2013 marquait le début des 21 hausses mensuelles consécutives des stocks.

Graphique 2  Graphique 2: Les stocks augmentent en mai
Les stocks augmentent en mai

En mai, des hausses ont été inscrites dans six des sept sous-secteurs, lesquels représentaient 83 % du total des stocks des grossistes.

Exprimés en dollars, les stocks ont le plus augmenté dans le sous-secteur des produits alimentaires, des boissons et du tabac (+3,5 %), sous l'effet d'une hausse des stocks dans l'industrie des produits alimentaires. Il s'agit de la troisième hausse mensuelle observée en 2019 tant dans le sous-secteur que dans l'industrie.

Dans le sous-secteur des articles personnels et ménagers (+1,4 %), les stocks se sont accrus pour le sixième mois d'affilée. Des hausses ont été enregistrées dans quatre des six industries, celle des textiles, des vêtements et des chaussures et celle des articles personnels venant en tête.

Le sous-secteur des machines, du matériel et des fournitures (+0,7 %) a affiché sa quatrième hausse mensuelle consécutive des stocks, l'industrie des autres machines, matériel et fournitures y ayant le plus contribué.

Le ratio des stocks aux ventes a augmenté pour passer de 1,39 en avril à 1,43 en mai, un niveau inégalé depuis octobre 1995. Ce ratio est une mesure du temps (en mois) qu'il faudrait pour épuiser les stocks au rythme actuel des ventes.




  Note aux lecteurs

Toutes les données qui figurent dans le présent communiqué sont désaisonnalisées et exprimées en dollars courants, sauf avis contraire. Pour obtenir des renseignements sur la désaisonnalisation, veuillez consulter la page Web intitulée Données désaisonnalisées — Foire aux questions.

Les ventes totales du commerce de gros exprimées en volume sont calculées en corrigeant les valeurs en dollars courants à l'aide d'indices de prix appropriés. La série de ventes en gros en dollars enchaînés (2012) représente un indice de volume en chaîne de Fisher dont l'année de référence est 2012. Pour obtenir de plus amples renseignements à ce sujet, veuillez consulter le document intitulé Le volume des ventes en gros.

L'Enquête mensuelle sur le commerce de gros porte sur toutes les industries du secteur du commerce de gros aux termes du Système de classification des industries de l'Amérique du Nord (SCIAN), à l'exception des grossistes-marchands de graines oléagineuses et de grains céréaliers (code 41112 du SCIAN), des grossistes-marchands de pétrole et de produits pétroliers (code 412 du SCIAN) et du commerce électronique de gros entre entreprises, et agents et courtiers (code 419 du SCIAN).

Pour obtenir des renseignements sur les données des tendances-cycle, veuillez consulter le Blogue de StatCan et la page Web intitulée Estimations de la tendance-cycle — Foire aux questions.

Tableaux de données en temps réel

Les tableaux de données en temps réel 20-10-0019-01, 20-10-0020-01 et 20-10-0005-01 seront mis à jour le 12 août.

Prochaine diffusion

Les données du commerce de gros de juin seront diffusées le 22 août.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour obtenir des renseignements analytiques ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Marco Morin au 613-951-2074 (marco.morin@canada.ca), Division de l'activité minière, de la fabrication et du commerce de gros.

Date de modification :