Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Estimations de la croissance de la productivité multifactorielle dans les provinces, 2017

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2019-04-12

En 2017, la productivité multifactorielle du secteur des entreprises a augmenté dans toutes les provinces. La productivité multifactorielle sert à mesurer l'efficacité avec laquelle les intrants sont utilisés dans l'activité de production. La croissance dans ce domaine est souvent associée aux progrès technologiques, aux changements organisationnels et aux économies d'échelle.

La croissance de la productivité multifactorielle a été la plus marquée en Alberta (+4,5 %), suivie de Terre-Neuve-et-Labrador (+2,1 %), de la Saskatchewan (+2,0 %) et du Québec (+1,8 %). C'est à l'Île-du-Prince-Édouard qu'elle a été la plus faible (+0,2 %). De 2016 à 2017, la croissance de la productivité multifactorielle s'est accélérée le plus dans les provinces ayant connu une croissance négative en 2016. Pour l'ensemble du Canada, la productivité multifactorielle s'est accrue de 1,9 % en 2017, après une croissance nulle en 2016.

Graphique 1  Graphique 1: Croissance de la productivité multifactorielle du secteur des entreprises par province, 2016 et 2017
Croissance de la productivité multifactorielle du secteur des entreprises par province, 2016 et 2017

Depuis la récession et la crise financière mondiales en 2008 et en 2009, la croissance de la productivité multifactorielle au Canada s'est améliorée après une décennie de faibles rendements. Cette amélioration a été observée dans la plupart des provinces. Au cours des périodes de 2000 à 2010 et de 2010 à 2017, la croissance de la productivité multifactorielle a augmenté dans toutes les provinces, à l'exception de Terre-Neuve-et-Labrador et du Manitoba.


  Note aux lecteurs

Le présent communiqué porte sur la base de données expérimentale de la productivité multifactorielle provinciale et les variables connexes pour les industries du secteur des entreprises de 1997 à 2017. Les données englobent la productivité multifactorielle, la valeur ajoutée, l'intrant capital et l'intrant travail dans le secteur agrégé des entreprises et les principaux sous-secteurs.

La base de données expérimentale a été élaborée au moyen d'une méthode semblable à celle utilisée pour établir les estimations nationales de la productivité multifactorielle qui ont été diffusées dans Le Quotidien du 8 mars 2019.

Les données de ce communiqué tiennent compte des estimations du produit intérieur brut par industrie dans les provinces et les territoires pour 2017, publiées dans Le Quotidien du 8 novembre 2018; des estimations des stocks et de la consommation des actifs fixes pour 2017, publiées dans Le Quotidien du 20 novembre 2018, et des estimations du nombre d'heures travaillées et de la productivité du travail dans les provinces et les territoires pour 2017, publiées dans Le Quotidien du 22 février 2019. Les estimations de l'amélioration des compétences, qui rend compte des changements dans la composition des heures travaillées selon la scolarité, l'âge et la catégorie de travailleur (travailleurs rémunérés par rapport aux travailleurs autonomes) sont révisées pour intégrer les données du Recensement de la population de 2016. De plus, l'année 2012 a été adoptée comme année de référence au lieu de 2007 pour les mesures de la productivité multifactorielle et les variables connexes.

Les mesures de la productivité multifactorielle qu'utilise Statistique Canada sont dérivées d'un cadre comptable de la croissance qui permet aux analystes d'isoler les effets des augmentations de l'intensité des intrants et de l'amélioration des compétences sur la croissance de la productivité du travail. La portion résiduelle de la croissance de la productivité du travail qui n'est pas attribuable aux hausses de l'intensité des intrants et du perfectionnement des compétences professionnelles est appelée « croissance de la productivité multifactorielle ». Elle mesure le taux d'efficacité avec laquelle les intrants sont utilisés dans l'activité de production. La croissance dans ce domaine est souvent associée aux progrès technologiques, aux changements organisationnels ou aux économies d'échelle.

Produits

Une description de la méthode de calcul des mesures de productivité est comprise dans le «Guide de l'utilisateur pour le Programme annuel de la productivité multifactorielle de Statistique Canada », qui fait partie de la collection La revue canadienne de productivité (Numéro au catalogue15-206-X).

De la documentation au sujet des révisions apportées aux estimations de la croissance de la productivité multifactorielle se trouve dans le document intitulé « La révision des comptes de productivité multifactorielle », qui fait partie de la collection La revue canadienne de productivité (Numéro au catalogue15-206-X).

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :