Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Exploitation forestière, 2017

Diffusion : 2019-02-27

Revenus de l'exploitation forestière

9,8 milliards de dollars

2017

-0,0 % baisse

(variation annuelle)

Les revenus de l'exploitation forestière ont atteint 9,8 milliards de dollars en 2017, étant essentiellement inchangés par rapport à 2016, en baisse de 4,4 millions de dollars. L'exploitation forestière (sauf à forfait) a généré 5,0 milliards de dollars, alors que l'exploitation forestière à forfait a généré 4,8 milliards de dollars.

Les salaires et traitements totaux ont augmenté de 1,1 % en 2017. Ils se sont chiffrés à 0,5 milliard de dollars dans l'industrie de l'exploitation forestière (sauf à forfait), et à 1,1 milliard de dollars dans l'industrie des exploitants forestiers à forfait. Ainsi, la part des dépenses totales attribuable aux salaires et traitements totaux était plus élevée chez les exploitants forestiers à forfait (22,9 %) que chez les exploitants forestiers (9,8 %). Cette différence est en partie due au fait que les exploitants forestiers, qui par définition font de la coupe pour leur propre compte, embauchent aussi des sous-traitants, ce qui fait en sorte qu'une partie des salaires et traitements est dissimulée dans les frais payés aux sous-traitants.

Le coût des matières et fournitures a diminué de 0,7 % ou 36,2 millions de dollars en 2017, pour s'établir à 4,9 milliards de dollars. Il représentait 36,0 % des dépenses totales des exploitants forestiers à forfait, alors qu'il était à l'origine de 60,6 % des dépenses totales des exploitants forestiers. La principale raison expliquant cette différence est le fait que les exploitants forestiers dépensent plus en matières premières et en sous-traitances que les exploitants forestiers à forfait.

Ensemble, les revenus de toute l'exploitation forestière en Colombie-Britannique (4,8 milliards de dollars), au Québec (2,1 milliards de dollars), en Ontario (1,1 milliard de dollars), en Alberta (0,9 milliard de dollars) et au Nouveau-Brunswick (0,6 milliard de dollars) représentaient 96,6 % de l'ensemble du secteur de l'exploitation forestière au Canada. Bien que les revenus de l'exploitation forestière aient diminué, notamment au Nouveau-Brunswick (en baisse de 57,4 millions de dollars ou de 8,6 %), en Colombie-Britannique (en baisse de 33,1 millions de dollars ou de 0,7 %), à Terre-Neuve-et-Labrador (en baisse de 30,7 millions ou de 44,3 %) et en Alberta (en baisse de 24,3 millions de dollars ou de 2,7 %), les hausses au Québec (en hausse de 86,2 millions de dollars ou de 4,3 %) et en Ontario (en hausse de 52,5 millions de dollars ou de 5,0 %) ont presque entièrement compensé les baisses. Des augmentations ont aussi été affichées au Manitoba (en hausse de 7,0 millions de dollars ou de 17,9 %) et en Saskatchewan (en hausse de 4,7 millions de dollars ou de 3,6 %), tandis que la Nouvelle-Écosse enregistrait une diminution (en baisse de 8,8 millions de dollars ou de 8,1 %).

Les exploitants forestiers à forfait ont été responsables de 70,5 % des revenus de l'exploitation forestière en Alberta, comparativement à moins de la moitié en Colombie-Britannique (49,1 %), au Québec (44,2 %), en Ontario (43,6 %) et au Nouveau-Brunswick (32,7 %).

  Note aux lecteurs

L'industrie de l'exploitation forestière est composée de deux sous-industries : l'exploitation forestière (sauf à forfait) et l'exploitation forestière à forfait. La proportion la plus importante des revenus des exploitants forestiers à forfait provient de services rendus en vertu d'ententes contractuelles ou contre rémunération, alors que la plus grande part des revenus des exploitants forestière (sauf à forfait) provient d'opérations forestières engagées pour leur propre compte.

Des changements ont été apportés à la méthodologie de l'Enquête annuelle sur les industries manufacturières et de l'exploitation forestière à partir de l'année de référence 2013. Les utilisateurs doivent donc faire preuve de prudence lorsqu'ils comparent les données actuelles avec des données historiques antérieures à 2013.

Pour obtenir plus de renseignements sur les changements apportés à la méthodologie, consultez le document intitulé « Le Programme intégré de la statistique des entreprises », lequel est accessible à partir de la rubrique À la base des données de notre site Web.

Les données de 2016 ont été révisées.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :