Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Voyages entre le Canada et les autres pays, décembre 2018

Diffusion : 2019-02-21

Bilan annuel, 2018

Un nombre record de touristes provenant de l'étranger sont arrivés au Canada en 2018

Le Canada a reçu 21,1 millions de touristes internationaux provenant de l'étranger en 2018, ce qui représente le nombre le plus élevé jamais enregistré, de même qu'une hausse de 1,2 % par rapport au record précédent de 20,9 millions enregistré en 2017, année des célébrations du 150e anniversaire du pays. Il s'agit de la cinquième année consécutive de croissance pour les arrivées de touristes internationaux au Canada et la première année depuis 2015 pendant laquelle la croissance du nombre de touristes en provenance des États-Unis (+1,4 %) a dépassé l'augmentation de ceux provenant de pays d'outre-mer (+0,8 %).

L'analyse qui suit porte sur les totaux annuels de 2018 pour les touristes et les voyageurs. Les touristes internationaux sont les personnes qui effectuent des voyages avec nuitée, tandis que les voyageurs comprennent à la fois les personnes qui effectuent des visites de même jour et celles qui effectuent des visites avec nuitée. La majorité des voyages de même jour sont effectués par des résidents du Canada ou des États-Unis qui traversent la frontière canado-américaine en automobile.

Touristes

Au cours des dernières années, le nombre de touristes internationaux visitant le Canada a atteint de nouveau les niveaux enregistrés pour la dernière fois au début des années 2000, après quoi le nombre de visiteurs au Canada a diminué. Un nombre de facteurs ont influencé ce déclin, tels que la flambée du SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) de 2003, l'appréciation du dollar canadien de 2002 à 2008 et la récession mondiale en 2008-2009. Pendant cette période, le nombre de touristes internationaux au Canada a diminué pour passer d'un sommet de 20,1 millions en 2002 à 15,7 millions en 2009. Depuis ce creux, le nombre d'arrivées de touristes en provenance des États-Unis a augmenté de 23,8 % pour passer de 11,7 millions en 2009 à 14,4 millions en 2018. Toutefois, le nombre d'arrivées de touristes des États-Unis en 2018 est demeuré inférieur au sommet de 16,2 millions atteint en 2002. Entre-temps, le nombre de touristes arrivant de pays d'outre-mer (les pays autres que les États-Unis) est passé de 4,1 millions à 6,7 millions (+64,5 %).

Par conséquent, même si la majorité des touristes internationaux au Canada viennent encore des États-Unis, leur part a diminué au fil du temps, tandis que le tourisme d'outre-mer a continué de croître. Les touristes d'outre-mer, qui représentaient 19,4 % des touristes de l'étranger au Canada en 2002, un sommet pour les arrivées de touristes internationaux au Canada avant la récession, représentaient 31,7 % de ces touristes en 2018.

Graphique 1  Graphique 1: Touristes au Canada de l'étranger
Touristes au Canada de l'étranger

Voyageurs

Le nombre de voyages au Canada en provenance des États-Unis augmente pour la quatrième année consécutive

Les résidents américains ont effectué 24,4 millions de voyages au Canada en 2018, soit de même jour ou avec nuitée, en hausse de 0,5 % par rapport à 2017. Cela représente la quatrième année consécutive d'augmentation des voyages en provenance des États-Unis depuis 2014 et une augmentation de 20,0 % au cours de la période de quatre ans.

La majorité des arrivées au Canada en provenance des États-Unis en 2018 étaient des touristes (voyageurs avec nuitée) tandis qu'environ 4 voyageurs américains sur 10 (10,0 millions) ont effectué des voyages de même jour; il s'agit d'une baisse de 0,8 % par rapport à l'année précédente.

Graphique 2  Graphique 2: Résidents des États-Unis entrant au Canada
Résidents des États-Unis entrant au Canada

Plus des deux tiers des voyageurs américains au Canada sont venus en voiture

Parmi les 24,4 millions de voyageurs américains au Canada, 16,4 millions sont venus en voiture, en hausse de 1,1 % par rapport à 2017. Les voyages en voiture de même jour et avec nuitée ont représenté des parts égales, c'est-à-dire 8,2 millions chacun. Le nombre de voyages en voiture avec nuitée en provenance des États-Unis a augmenté de 2,4 % en 2018, alors que les voyages de même jour ont diminué de 0,2 %. Le nombre de voyages en voiture de même jour au Canada effectués par des résidents des États-Unis en 2018 a été 69,3 % moins élevé que les 26,6 millions effectués par des voyageurs américains en 2000.

En 2018, 5,5 millions de voyageurs en provenance des États-Unis sont arrivés au Canada par avion, en baisse de 2,6 % par rapport à 2017. Il s'agit de la première année de baisse après huit années consécutives de croissance. La baisse de 2018 a eu lieu principalement en Ontario, où les arrivées dans les aéroports par des résidents américains ont baissé de 8,4 %.

Malgré le déclin en 2018, la proportion de voyageurs américains arrivés par avion a augmenté au cours des deux dernières décennies. En 2018, 22,4 % de tous les voyageurs américains au Canada sont arrivés par avion, comparativement à 9,9 % en 2000.

Nombre record d'arrivées de pays d'outre-mer

En 2018, le Canada a accueilli 6,9 millions de voyageurs provenant de pays d'outre-mer (les pays autres que les États-Unis), ce qui représente le plus haut niveau jamais enregistré et une augmentation de 1,1 % par rapport à l'année précédente. Il s'agit d'une progression de 76 000 voyageurs d'outre-mer comparativement à 2017. Des augmentations notables ont été observées en ce qui a trait à l'Amérique du Sud (+52 000 voyages) et à l'Asie (+22 000 voyages).

Entre-temps, on a constaté des baisses dans le nombre de voyageurs en provenance d'Europe (-15 000) ainsi que de l'Océanie et d'autres îles (-8 000). Les voyageurs en provenance d'Europe (2,9 millions) et d'Asie (2,4 millions) représentaient 77,0 % des voyageurs d'outre-mer au Canada en 2018.

Graphique 3  Graphique 3: Résidents de pays autres que les États-Unis entrant au Canada
Résidents de pays autres que les États-Unis entrant au Canada

L'augmentation des voyages en provenance d'Amérique du Sud est causée en grande partie par des arrivées en provenance du Brésil, en hausse de 31,1 % en 2018 pour atteindre 197 000 voyageurs. Cette augmentation suit la levée partielle des exigences relatives aux visas pour les résidents du Brésil qui est entrée en vigueur en mai 2017.

Le nombre de voyageurs en provenance du Mexique, la deuxième plus importante source de voyageurs au Canada en provenance des Amériques après les États-Unis, a continué d'augmenter en 2018, quoiqu'à un rythme plus lent que celui des dernières années, ayant augmenté de 5,1 % par rapport à 2017 pour atteindre 413 000. Même si le nombre de voyageurs en provenance du Mexique était déjà à la hausse avant la levée des exigences relatives aux visas pour le Mexique en décembre 2016, les arrivées au Canada en provenance du Mexique ont augmenté de 63,8 % depuis 2016.

Le nombre de voyageurs en provenance d'Asie a augmenté de 0,9 % en 2018 pour se fixer à 2,4 millions, ce qui s'explique principalement par l'augmentation du nombre de voyageurs en provenance de la Chine (+7,1 %) et de l'Inde (+14,9 %). L'augmentation des voyageurs en provenance d'Asie a été en partie compensée par une baisse des arrivées en provenance du Japon (-16,2 %) et de la Corée du Sud (-16,0 %).

La Chine a progressé en tant que pays d'origine pour les voyageurs au Canada et partout dans le monde. En 2018, l'Année du tourisme Canada-Chine, le Canada a accueilli 757 000 voyageurs en provenance de la Chine. Il s'agit de 50 000 voyageurs de plus que l'année précédente et de près de 10 fois plus que les 77 000 qui sont arrivés en 2000. Par conséquent, la proportion de voyageurs en provenance d'outre-mer arrivés au Canada en provenance de la Chine a augmenté considérablement au fil des ans pour passer de 1,7 % en 2000 à 11,0 % en 2018.

Le Royaume-Uni demeure la plus grande source de voyageurs d'outre-mer au Canada. En 2018, environ 814 000 voyageurs du Royaume-Uni ont visité le Canada, à l'origine de 11,9 % de tous les voyageurs d'outre-mer. Comparativement à l'année précédente, le nombre de voyageurs en provenance du Royaume-Uni en 2018 a diminué de 2,7 %.

Les voyageurs en provenance de France se classaient autrefois au deuxième rang pour le nombre de voyageurs d'outre-mer au Canada, avant que les voyageurs en provenance de Chine ne leur prennent cette deuxième place en 2015. En 2018, 611 000 voyageurs en provenance de France ont visité le Canada, ce qui représente une augmentation de 5,0 % par rapport à l'année précédente.

Le nombre de Canadiens revenant des États-Unis augmente pour la deuxième année consécutive

Les résidents canadiens ont effectué 44,4 millions de voyages aux États-Unis en 2018, en hausse de 4,7 % par rapport à 2017. Il s'agit de la deuxième augmentation annuelle consécutive. Les voyages aux États-Unis sont demeurés bien en deçà de leur sommet de 56,2 millions en 2013, quand le dollar canadien a été pour la dernière fois à égalité avec le dollar américain.

Graphique 4  Graphique 4: Résidents du Canada revenant des États-Unis
Résidents du Canada revenant des États-Unis

La majorité (75,3 % ou 33,4 millions) des voyages faits par les Canadiens vers les États-Unis ont été effectués en voiture en 2018, en hausse de 3,8 % par rapport à 2017. La plus grande partie de ceux qui se sont rendus aux États-Unis en voiture, soit quelque 67,2 % (22,5 millions), était des voyageurs de même jour. Le nombre de voyages en voiture avec nuitée aux États-Unis a augmenté de 2,3 % pour se fixer à 10,9 millions en 2018.

Au cours des dernières années, la part des résidents canadiens voyageant aux États-Unis en voiture a diminué tandis que le voyage par avion a gagné en popularité. Par exemple, la proportion de voyages en voiture aux États-Unis a diminué pour passer de 82,5 % en 2000 à 75,3 % en 2018, tandis que la proportion de voyages en avion a augmenté de 12,4 % en 2000 pour atteindre 21,7 % en 2018. De 2017 à 2018, les voyages en avion aux États-Unis ont augmenté de 8,9 % pour se fixer à 9,6 millions.

Les voyages outre-mer par les Canadiens affichent leur première baisse en 15 ans

Le nombre de Canadiens qui ont déclaré être retournés de pays d'outre-mer a diminué de 2,2 % pour se fixer à 12,0 millions en 2018, après 15 années consécutives d'augmentation.

Graphique 5  Graphique 5: Résidents du Canada revenant de pays autres que les États-Unis
Résidents du Canada revenant de pays autres que les États-Unis

Bilan mensuel, décembre 2018

Le nombre de voyageurs américains au Canada augmente tandis que le nombre de voyageurs d'outre-mer diminue légèrement

En décembre 2018, le nombre de voyageurs de l'étranger au Canada a augmenté de 1,7 % pour s'établir à 2,7 millions.

En décembre, le nombre de voyages au Canada en provenance des États-Unis a augmenté de 2,2 % par rapport à novembre pour atteindre 2,1 millions de voyages (données désaisonnalisées). Les voyages en voiture de même jour (+5,6 %) et avec nuitée (+3,3 %) ont tous deux augmenté. Entre-temps, les voyages avec nuitée au Canada par avion en provenance des États-Unis ont diminué de 1,4 % pour se fixer à 390 000 en décembre après six augmentations mensuelles consécutives. Le nombre d'arrivées par avion au Canada en provenance des États-Unis pour des séjours avec nuitée a diminué en Colombie-Britannique (-3,4 %), en Ontario (-1,7 %) et au Québec (-1,2 %), tandis que d'autres provinces ont enregistré des augmentations.

Les résidents de pays d'outre-mer ont effectué 590 000 voyages au Canada en décembre, soit une légère baisse (-0,2 %) par rapport à novembre. Parmi les trois plus grandes sources de voyageurs d'outre-mer au Canada, le nombre de voyageurs en provenance du Royaume-Uni a légèrement augmenté (+0,1 %), tandis que les arrivées en provenance de Chine (-1,7 %) et de France (-3,8 %) ont diminué.

Le nombre de résidents canadiens revenant de voyages à l'étranger a augmenté en décembre

Environ 4,7 millions de résidents canadiens sont revenus de voyages à l'étranger en décembre, une hausse de 2,2 % par rapport à novembre.

Le nombre de voyages effectués par des résidents du Canada vers les États-Unis a augmenté de 2,2 % par rapport à novembre pour se fixer à 3,7 millions de voyages. Les voyages en voiture de même jour, qui représentaient plus des deux tiers de tous les voyages en voiture vers les États-Unis, ont connu une hausse de 2,5 % pour atteindre 1,8 million en décembre. Les voyages en voiture avec nuitée vers les États-Unis ont également augmenté de 3,7 % pour s'établir à 908 000.

Le nombre de voyages en avion avec nuitée vers les États-Unis effectués par des Canadiens a augmenté de 0,5 % en décembre pour se fixer à 838 000. Il s'agit de la sixième augmentation mensuelle consécutive et d'une hausse de 8,5 % par rapport à décembre 2017.

Le nombre de voyages vers des pays outre-mer effectués par des Canadiens a augmenté de 2,4 % par rapport à novembre pour atteindre 1,0 million de voyages, soit le deuxième plus haut niveau enregistré pour le mois de décembre.


  Note aux lecteurs

Les données mensuelles sont désaisonnalisées. Pour obtenir des renseignements sur la désaisonnalisation, veuillez consulter la page Données désaisonnalisées — Foire aux questions. Les chiffres de l'année à ce jour sont fondés sur les données non ajustées.

Les données désaisonnalisées de janvier 2013 à novembre 2018 ont été révisées. Les données non désaisonnalisées d'août à novembre 2018 et les données pour les voyageurs arrivant par avion de mai à décembre 2017 ont été révisées.

Les données du programme de dénombrement à la frontière de Statistique Canada sont produites en utilisant des données administratives de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), qui portent sur tous les voyageurs internationaux dont l'entrée ou le retour au Canada a été autorisé. Cela comprend des résidents du Canada, des États-Unis et de pays d'outre-mer qui entrent au Canada en provenance de l'étranger.

En 2017, l'ASFC a entrepris l'instauration du système électronique de bornes d'inspection primaire (BIP) dans certains aéroports canadiens. Le système BIP remplace les cartes de déclaration E311 que remplissent les voyageurs internationaux entrant au Canada. Initialement, en attendant de recevoir les données des BIP, Statistique Canada a préparé des estimations provisoires pour les aéroports où les BIP ont été installés. Les données des BIP pour tous les mois de 2018 ont été incorporées dans les estimations de dénombrement à la frontière à partir de la diffusion des données de juin 2018 en août 2018.

Cette diffusion marque l'introduction des données historiques des BIP dans les estimations du dénombrement à la frontière pour les mois de mai à décembre 2017, remplaçant les anciennes estimations modélisées. En raison de problèmes de qualité des données avec les fichiers de données provisoires des BIP, les estimations modélisées pour Macdonald-Cartier, Ottawa (mars et avril 2017) et de Vancouver (avril 2017) n'ont pas été remplacées par les données des BIP. Toutefois, on ne s'attend pas à ce que les différences entre les estimations modélisées et les chiffres réels soient considérables.

Les utilisateurs des données sont avisés que le passage des cartes E311 aux BIP a eu une incidence sur la comparabilité historique de certaines séries de données. En particulier, on a remarqué une tendance accrue chez les voyageurs canadiens revenant de voyages outre-mer en passant par les États-Unis à déclarer aux BIP qu'ils reviennent des États-Unis plutôt que d'outre-mer en passant par les États-Unis. Dans les dénombrements à la frontière, ce changement a entraîné des hausses dans le nombre de résidents canadiens revenant des États-Unis par avion et des diminutions dans le nombre de résidents canadiens revenant de pays autres que les États-Unis par avion en passant par les États-Unis (ainsi que des séries plus agrégées auxquelles ces données contribuent). Les données pour d'autres séries qui comprennent les voyageurs internationaux au Canada par avion ne semblent pas être affectées par le changement d'E311 aux BIP, et des comparaisons avec les données pour d'autres mois de référence peuvent donc être faites.

De plus amples renseignements sur le passage des cartes E311 aux BIP sont accessibles dans le document intitulé « Incidence des BIP sur les données relatives au tourisme. »

Au cours de 2018, Statistique Canada a entrepris un examen des sources de données sur les résidents d'outre-mer qui entrent au Canada par des points d'entrée terrestres. Les résidents de pays d'outre-mer qui entrent au Canada par un point d'entrée terrestre représentent environ 10 % du total des voyageurs d'outre-mer au Canada. Les chiffres totaux des voyageurs d'outre-mer ont été révisés afin de rendre compte de nouvelles sources de données à certains postes frontaliers. De plus, en août 2018, Statistique Canada a mis en œuvre une nouvelle méthode pour estimer la répartition, par pays de résidence, des voyageurs d'outre-mer qui entrent au Canada dans la plupart des points d'entrée terrestres. Ces changements ont une incidence plus ou moins grande sur le nombre total de voyageurs qui viennent au Canada en provenance de différents pays. Par conséquent, les utilisateurs doivent faire preuve de prudence quand ils comparent les changements dans le nombre de voyages au Canada pour certains pays d'outre-mer avec les mois précédents.

Les pays d'outre-mer désignent les pays autres que les États-Unis.

Un voyageur résident du Canada est un résident canadien qui a voyagé à l'extérieur du Canada pendant une période de moins de 12 mois.

Un voyageur non résident est un voyageur résident d'un pays autre que le Canada qui a voyagé au Canada pour une durée de moins de 12 mois.

Un voyageur ou touriste d'une nuit ou plus est un voyageur dont le voyage comprend un séjour d'une nuit ou plus.

Produits

Le numéro de décembre 2018 de la publication Voyages internationaux, renseignements préliminaires, vol. 34, no 12 (Numéro au catalogue66-001-P), est maintenant accessible.

Pour en savoir davantage sur l'incidence du remplacement des cartes E311 par les bornes d'inspection primaire sur les données de Statistique Canada relatives aux voyages et au tourisme, veuillez consulter le document intitulé « Incidences des BIP sur les données touristiques ».

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :