Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Opérations internationales du Canada en valeurs mobilières, décembre 2018

Diffusion : 2019-02-15

Les investisseurs étrangers ont réduit leurs avoirs en titres canadiens de 19,0 milliards de dollars en décembre, surtout en raison d'un désinvestissement sans précédent en obligations canadiennes. Parallèlement, les investisseurs canadiens ont réduit leurs avoirs en titres étrangers de 425 millions de dollars, principalement des ventes d'instruments du Trésor américain.

Par conséquent, les opérations internationales en valeurs mobilières ont généré une sortie nette de fonds de 18,5 milliards de dollars en décembre. Pour l'ensemble de 2018, les investissements de portefeuille ont généré une entrée nette de fonds de 11,4 milliards de dollars dans l'économie canadienne, en forte baisse par rapport aux 104,5 milliards de dollars enregistrés en 2017. Il s'agit du niveau le plus faible observé en 11 ans.

Les investisseurs étrangers réduisent leurs avoirs en obligations canadiennes d'un niveau sans précédent

Les investisseurs étrangers ont réduit de 19,0 milliards de dollars leurs avoirs en titres canadiens en décembre, ce qui constitue le plus important désinvestissement depuis octobre 2007. Ils ont considérablement réduit leurs avoirs en titres d'emprunt canadiens au cours du mois, mais ont ajouté des actions à leur portefeuille.

Graphique 1  Graphique 1: Investissements étrangers en titres canadiens
Investissements étrangers en titres canadiens

Les investisseurs non-résidents ont réduit leurs avoirs en obligations canadiennes d'une valeur inégalée de 24,8 milliards de dollars en décembre. La réduction a touché à la fois les obligations des administrations publiques et les obligations de sociétés. Les avoirs étrangers en obligations de sociétés canadiennes ont diminué de 15,5 milliards de dollars, principalement en raison de remboursements. Cette baisse faisait suite à une importante activité de nouvelles émissions à l'étranger dans la première moitié de l'année, totalisant 44,2 milliards de dollars. Parallèlement, le désinvestissement en obligations des administrations publiques provenait principalement de ventes d'obligations fédérales sur le marché secondaire.

Les taux d'intérêt à long terme au Canada ont fléchi de 35 points de base, tandis que le dollar canadien s'est déprécié de 1,9 cent américain par rapport à la devise américaine en décembre.

Graphique 2  Graphique 2: Investissements étrangers en obligations canadiennes
Investissements étrangers en obligations canadiennes

L'activité sur le marché monétaire canadien s'est soldée par un désinvestissement étranger de 827 millions de dollars en décembre, soit un troisième désinvestissement mensuel consécutif. La réduction observée au cours du mois était surtout sous forme d'effets de sociétés privées canadiennes.

Sur une base annuelle, les investissements étrangers en titres d'emprunt canadiens se sont chiffrés à 42,0 milliards de dollars en 2018, ce qui constitue leur plus faible niveau en cinq ans. Par comparaison, cette activité d'investissement s'est chiffrée à 132,6 milliards de dollars en 2017. Cette baisse s'explique principalement par l'affaiblissement de la demande extérieure pour les obligations des administrations publiques canadiennes. Les investisseurs étrangers ont réduit de 33,3 milliards de dollars leur exposition aux obligations des administrations publiques en 2018, alors qu'ils ont acquis pour 53,7 milliards de dollars de ces instruments l'année précédente.

Les investissements étrangers en actions canadiennes proviennent principalement des émissions de nouvelles actions

Les investissements étrangers en actions canadiennes se sont élevés à 6,7 milliards de dollars en décembre, ce qui représente le plus important investissement depuis mai 2017. L'activité d'investissement observée au cours du mois est principalement attribuable aux émissions de nouvelles actions canadiennes aux investisseurs de portefeuille non résidents. Les ventes effectuées par les non-résidents sur le marché secondaire ont légèrement modéré l'entrée totale de fonds dans l'économie.

Dans l'ensemble, les investissements étrangers en actions canadiennes se sont chiffrés à 27,5 milliards de dollars en 2018, après un investissement sans précédent de 56,5 milliards de dollars en 2017. Néanmoins, les achats effectués par les non-résidents sur le marché secondaire ont augmenté en 2018 par rapport à 2017. Le cours des actions canadiennes a baissé de 5,8 % en décembre et de 11,6 % en 2018.

Les investisseurs canadiens vendent des instruments américains

Les investisseurs canadiens ont vendu pour 425 millions de dollars de titres étrangers en décembre, après un désinvestissement de 5,0 milliards de dollars le mois précédent. Les ventes de titres d'emprunt étrangers ont été modérées par les acquisitions d'actions étrangères pendant le mois.

Le désinvestissement canadien en titres d'emprunt étrangers s'est chiffré à 1,1 milliard de dollars en décembre. Les investisseurs ont vendu des instruments du Trésor américain au cours du mois. Aux États-Unis, les taux d'intérêt à court terme ont légèrement progressé, alors que les taux à long terme ont baissé de 29 points de base en décembre.

Les investissements canadiens en actions étrangères ont repris en décembre, les acquisitions se chiffrant à 643 millions de dollars, après un désinvestissement de 5,3 milliards de dollars en novembre. Les achats d'actions étrangères non américaines ont été atténués par les ventes d'actions américaines pendant le mois. Il s'agit du deuxième mois consécutif de désinvestissement en actions américaines.

En 2018, les investissements canadiens en titres étrangers ont atteint 58,1 milliards de dollars, comparativement à 84,7 milliards de dollars en 2017. Les acquisitions effectuées en 2018 ont surtout ciblé les obligations étrangères, alors qu'elles étaient plutôt sous forme d'actions étrangères l'année précédente. Les investisseurs canadiens ont vendu pour 12,5 milliards de dollars d'actions américaines en 2018, après des acquisitions de 56,8 milliards de dollars en 2017. Le cours des actions américaines a diminué de 9,2 % au cours du mois et de 6,8 % en 2018.

Graphique 3  Graphique 3: Investissements canadiens en titres étrangers
Investissements canadiens en titres étrangers


  Note aux lecteurs

Les séries de données sur les opérations internationales en valeurs mobilières ont trait aux opérations de portefeuille en actions et parts de fonds d'investissement, en obligations et en instruments du marché monétaire, tant pour les émissions canadiennes qu'étrangères. Cette activité exclut les transactions en actions et en instruments d'emprunt entre entreprises affiliées, celles-ci étant classées comme investissement direct étranger dans les comptes internationaux.

Les actions et parts de fonds d'investissement comprennent les actions ordinaires et privilégiées ainsi que les unités/parts de fonds d'investissement.

Les titres d'emprunt comprennent les obligations et les instruments du marché monétaire.

Les obligations ont une échéance initiale de plus d'une année.

Les instruments du marché monétaire ont une échéance initiale d'une année ou moins.

Les effets du gouvernement du Canada englobent les bons du Trésor ainsi que les billets du gouvernement du Canada libellés en dollars américains.

À moins d'avis contraire, toutes les valeurs figurant dans le présent communiqué correspondent à des opérations nettes.

Prochaine diffusion

Les données de janvier sur les opérations internationales du Canada en valeurs mobilières seront diffusées le 18 mars.

Produits

Le Guide méthodologique : Système canadien des comptes macroéconomiques (Numéro au catalogue13-607-X) est accessible.

Le Guide de l'utilisateur : Système canadien des comptes macroéconomiques (Numéro au catalogue13-606-G) est aussi accessible. Cette publication sera régulièrement mise à jour pour demeurer pertinente.

La mise à jour du produit Centre de statistiques sur le Canada et le monde (Numéro au catalogue13-609-X) est accessible en ligne. Ce produit illustre la nature et l'importance des relations économiques et financières du Canada avec le monde à l'aide de graphiques et de tableaux interactifs. Ce produit propose un accès facile à de l'information touchant le commerce, l'investissement, l'emploi et les voyages entre le Canada et un certain nombre de pays, dont les États-Unis, le Royaume-Uni, le Mexique, la Chine et le Japon.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Éric Simard au 613-219-5932 (eric.simard@canada.ca), Division du commerce et des comptes internationaux.

Date de modification :