Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Voyages entre le Canada et les autres pays, novembre 2018

Diffusion : 2019-01-23

Le nombre de voyages au Canada en provenance des États-Unis augmente

Le nombre de voyages effectués au Canada par des résidents des États-Unis a augmenté de 0,7 % en novembre pour se fixer à 2,1 millions de voyages, sous l'effet d'une hausse du nombre de voyages en voiture et en avion. Une fois la variation saisonnière normale prise en compte, il s'agit du deuxième total mensuel le plus élevé pour l'année 2018, après mars.

Les résidents des États-Unis ont effectué 1,4 million de voyages en voiture au Canada en novembre, ce qui représente une hausse de 1,0 % par rapport à octobre et de 1,3 % par rapport à novembre 2017. Le nombre de voyages en voiture avec nuitée en provenance des États-Unis a augmenté de 2,4 % en novembre pour atteindre 690 000, tandis que le nombre de voyages de même jour en voiture a diminué de 0,5 % pour s'établir à 683 000.

Les voyageurs américains ont effectué 397 000 voyages en avion avec nuitée au Canada en novembre, ce qui constitue une hausse de 2,5 % par rapport à octobre et une sixième augmentation mensuelle consécutive. L'Ontario (+5,0 %) et le Québec (+3,8 %) ont enregistré les croissances les plus prononcées en novembre.

Le nombre de voyages en provenance de pays d'outre-mer diminue en novembre

Les résidents des pays d'outre-mer (autres que les États-Unis) ont effectué 588 000 voyages au Canada en novembre, en baisse de 0,1 % par rapport à octobre. Le nombre de voyages au Canada en provenance de l'Europe (-0,9 %) et de l'Asie (-1,2 %) a diminué, tandis que le nombre de voyages en provenance de l'Amérique du Sud (+10,4 %) et de l'Amérique centrale et des Caraïbes (+1,8 %) a augmenté.

À l'échelle provinciale, l'Ontario a enregistré le plus grand nombre d'arrivées en provenance de l'Europe (97 000) et de l'Amérique centrale et des Caraïbes (34 000), tandis que la Colombie-Britannique a reçu le plus grand nombre d'arrivées en provenance de l'Asie (91 000) et de l'Océanie et d'autres îles (23 000). Le Québec a reçu 72 000 arrivées en provenance de l'Europe et 14 000 en provenance de l'Asie.

Le nombre de voyages aux États-Unis effectués par les Canadiens diminue en novembre

Le nombre de voyages des résidents canadiens aux États-Unis a diminué de 1,5 % pour s'établir à 3,6 millions de voyages en novembre, après deux hausses mensuelles consécutives. La diminution du nombre de voyages en voiture a plus que contrebalancé l'augmentation du nombre de voyages en avion. En moyenne, pour chaque mois de la deuxième moitié de 2018, le nombre de résidents canadiens qui ont voyagé aux États-Unis était inférieur de 5,2 % à celui enregistré lors des six premiers mois de l'année.

Cette tendance en matière de voyages coïncide avec les variations de la valeur du dollar canadien par rapport au dollar américain, laquelle a diminué pour passer de 0,80 $US en janvier à 0,75 $US en novembre.

Le nombre de voyages en voiture, qui a représenté environ les trois quarts de tous les voyages des résidents canadiens aux États-Unis en novembre, a diminué de 2,3 % pour s'établir à 2,6 millions de voyages. Cette baisse est principalement attribuable à la diminution du nombre de voyages de même jour en voiture aux États-Unis (-3,4 %). Les baisses les plus marquées du nombre de voyages de même jour en voiture ont été enregistrées en Colombie-Britannique (-4,8 %), au Québec (-4,2 %) et en Ontario (-2,7 %). Parallèlement, le nombre de voyages de même jour en voiture a augmenté en Alberta (+0,8 %), en Saskatchewan (+1,6 %) et au Yukon (+9,1 %).

Le nombre de voyages en voiture avec nuitée s'est établi à 874 000 en novembre, ce qui représente une légère hausse (+0,1 %) par rapport à octobre, mais une baisse de 5,2 % par rapport à novembre 2017. Bien que le nombre de voyages en voiture avec nuitée ait diminué dans la plupart des provinces, il a augmenté en Colombie-Britannique (+1,0 %), au Manitoba (+1,6 %) et en Saskatchewan (+3,3 %).

Le nombre de voyages en avion avec nuitée aux États-Unis a augmenté pour un troisième mois consécutif en novembre, en hausse de 1,1 % pour s'établir à 852 000. Cela représente un niveau 9,5 % plus élevé que la moyenne mensuelle pour la première moitié de l'année. La plupart des provinces ont enregistré des hausses en novembre, tandis que l'Ontario (-1,9 %) et le Manitoba (-3,3 %) ont inscrit des baisses.

Le nombre de voyages en provenance du Canada vers des pays d'outre-mer augmente

Environ 986 000 Canadiens sont rentrés d'un voyage dans un pays d'outre-mer en novembre, ce qui représente une hausse de 1,5 % par rapport à octobre, après trois baisses mensuelles consécutives.


  Note aux lecteurs

Les données mensuelles sont désaisonnalisées. Pour obtenir des renseignements sur la désaisonnalisation, veuillez consulter le document « Données désaisonnalisées — Foire aux questions ». Les chiffres de l'année à ce jour sont fondés sur les données non ajustées.

Des révisions ont été apportées aux données désaisonnalisées de janvier 2014 à octobre 2018. Des révisions ont également été apportées aux données non désaisonnalisées du bureau frontalier de Kingsgate, en Colombie-Britannique, pour le mois d'octobre 2018. Par ailleurs, des corrections ont été apportées aux données non désaisonnalisées de l'aérogare 1 de l'aéroport international de Toronto, en Ontario, pour la période de janvier 2018 à octobre 2018. La révision porte sur le dénombrement des voyageurs en provenance de pays d'outre-mer et le dénombrement des « autres voyageurs, immigrants et anciens résidents ».

En 2018, Statistique Canada a mis à jour ses sources de données pour le nombre de résidents de pays d'outre-mer qui entrent au Canada par un bureau d'entrée terrestre. Les résidents de pays d'outre-mer qui entrent au Canada par un de ces bureaux d'entrée terrestre représentent environ 10 % du total des voyageurs d'outre-mer au Canada. Les chiffres totaux des voyageurs ont été révisés afin de rendre compte des nouvelles sources de données à certains postes frontaliers. De plus, en août 2018, Statistique Canada a mis en œuvre une nouvelle méthode pour estimer la répartition, par pays de résidence, des voyageurs d'outre-mer qui entrent au Canada dans la plupart des bureaux d'entrée terrestres. Ces changements ont une incidence plus ou moins grande sur le nombre total de voyageurs qui viennent au Canada en provenance de différents pays. Par conséquent, les utilisateurs sont priés de faire preuve de prudence au moment de comparer les changements dans le nombre de voyages effectués au Canada en provenance de pays d'outre-mer par rapport aux mois précédents.

Les utilisateurs doivent également faire preuve de prudence a) lorsqu'ils utilisent, aux fins de comparaison, des données de 2017 qui comprennent les voyageurs internationaux au Canada par avion pour les mois de mars à décembre, et b) lorsqu'ils analysent les données de 2018 sur les résidents canadiens qui reviennent des États-Unis ou d'un pays d'outre-mer par avion. De plus amples explications figurent ci-après.

Les données du programme de dénombrement à la frontière de Statistique Canada sont produites au moyen des données administratives de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), qui portent sur tous les voyageurs internationaux dont l'entrée ou le retour au Canada a été autorisé. Cela comprend les résidents du Canada, des États-Unis et d'outre-mer qui entrent au Canada en provenance de l'étranger.

En 2017, l'ASFC a entrepris la mise en place de bornes d'inspection primaire (BIP) électroniques dans des aéroports canadiens. Les BIP remplacent les cartes de déclaration E311 que remplissent les voyageurs internationaux entrant au Canada. En attendant de recevoir les données des BIP, Statistique Canada a préparé des estimations provisoires pour les aéroports où les BIP ont été installées.

Depuis janvier 2018, les données du dénombrement à la frontière comprennent les données des BIP provenant des aéroports où le système a été mis en œuvre. Les estimations provisoires du nombre de voyageurs pour 2017 dans les aéroports dotés de BIP seront révisées ultérieurement.

Jusqu'à ce que ces estimations provisoires pour mars à décembre 2017 soient révisées, les utilisateurs sont priés de faire preuve de prudence lorsqu'ils utilisent, aux fins de comparaison, des données pour ces mois qui comprennent les voyageurs internationaux au Canada par avion.

Les utilisateurs des données doivent également tenir compte du fait que le passage des cartes E311 aux BIP a eu une incidence sur la comparabilité historique de certaines séries de données. En particulier, les voyageurs canadiens revenant de voyages de pays d'outre-mer par les États-Unis ont plus tendance à indiquer qu'ils reviennent des États-Unis plutôt que de pays d'outre-mer par les États-Unis. Dans les dénombrements à la frontière, ce changement a entraîné des hausses du nombre de résidents canadiens revenant des États-Unis par avion en 2018, ainsi que des diminutions du nombre de résidents canadiens revenant de pays autres que les États-Unis par avion par les États-Unis (ainsi que des séries plus agrégées auxquelles ces données contribuent).

Le nombre de voyageurs en provenance ou à destination du Canada en voiture et par d'autres moyens de transport n'est pas touché par les révisions des données des BIP. De plus amples renseignements figurent dans le document Incidences des BIP sur les données sur le tourisme.

Les pays d'outre-mer désignent les pays autres que les États-Unis.

Un voyageur résident du Canada est un résident canadien qui a voyagé à l'extérieur du Canada pendant une période de moins de 12 mois.

Un voyageur non résident est un voyageur résident d'un pays autre que le Canada qui a voyagé au Canada pour une durée de moins de 12 mois.

Un voyageur ou touriste d'une nuit ou plus est un voyageur dont le voyage comprend un séjour d'une nuit ou plus.

Produits

Le numéro de novembre 2018 de la publication Voyages internationaux, renseignements préliminaires, vol. 34, no 11 (Numéro au catalogue66-001-P), est maintenant accessible.

Pour en savoir davantage sur l'incidence du remplacement des cartes E311 par les bornes d'inspection primaire sur les données de Statistique Canada relatives aux voyages et au tourisme, veuillez consulter le document Incidences des BIP sur les données touristiques.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :