Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Statistiques sur les titres financiers, troisième trimestre de 2018

Diffusion : 2018-12-11

À la suite de la crise financière mondiale, la communauté internationale a recommandé la création d'un ensemble de statistiques plus détaillées ayant pour objectif de mieux suivre et d'aborder les enjeux liés aux risques financiers mondiaux et à la stabilité financière.

Ce nouveau produit trimestriel répond à certaines de ces recommandations en fournissant plus de renseignements sur les titres d'emprunt. Il fournit des renseignements détaillés sur les émissions de titres d'emprunt canadiens selon le secteur, la devise, l'échéance, le type de taux d'intérêt et le marché d'émission, et ce, pour les stocks et les opérations.

La valeur des titres d'emprunt émis par les sociétés et les administrations publiques canadiennes s'est établie à 4 244,6 milliards de dollars à la fin du troisième trimestre, en légère hausse par rapport au deuxième trimestre. La croissance s'explique principalement par les émissions nettes d'obligations des sociétés financières. Un recul de la part des titres d'emprunt des sociétés non financières a atténué l'augmentation globale au cours du trimestre.

Graphique 1  Graphique 1: Titres d'emprunt émis selon le secteur, stocks à la valeur comptable
Titres d'emprunt émis selon le secteur, stocks à la valeur comptable

Les sociétés financières sont les principales émettrices de titres d'emprunt

La valeur des titres d'emprunt du secteur des sociétés financières a augmenté de 25,8 milliards de dollars pour atteindre 1 928,5 milliards de dollars à la fin du troisième trimestre. Les émissions nettes des banques canadiennes ont le plus contribué à la hausse. Entre-temps, les titres d'emprunt des sociétés non financières ont reculé pour la première fois en plus de deux ans, en raison de la diminution du stock d'instruments libellés en devises étrangères.

Les sociétés financières représentaient 45 % du montant total des titres d'emprunt en circulation à la fin du troisième trimestre, suivies du secteur des administrations publiques (37 %) et des sociétés non financières (17 %). Les instruments émis par le gouvernement fédéral représentaient près de la moitié de l'ensemble des titres d'emprunt du secteur des administrations publiques. Ces proportions sont restées relativement constantes au cours des trois dernières années.

Les titres d'emprunt canadiens sont principalement libellés en dollars canadiens

Sur le plan des devises, l'augmentation de la valeur des titres d'emprunt canadiens au troisième trimestre est entièrement attribuable aux instruments libellés en dollars canadiens, celle-ci ayant été modérée par une baisse de la dette en devises étrangères. Le dollar canadien s'est apprécié par rapport aux principales devises étrangères au cours du trimestre.

Trois quarts de tous les titres d'emprunt canadiens en circulation à la fin de septembre étaient libellés en dollars canadiens et le reste, en devises étrangères. Les sociétés non financières étaient les plus exposées aux devises étrangères, représentant 41 % de leur encours total d'emprunts, suivies des sociétés financières (30 %) et des administrations publiques (11 %).

De mars 2015 à septembre 2018, les instruments en devises étrangères ont crû plus rapidement (+40 %) que les instruments en dollars canadiens (+16 %). Les banques canadiennes ont le plus contribué à la hausse, le stock de leurs titres d'emprunt en devises étrangères ayant plus que doublé au cours de la période.

Un cinquième de tous les titres d'emprunt canadiens viennent à échéance d'ici un an

Selon l'échéance initiale des titres d'emprunt émis, les instruments à long terme (échéance initiale de plus d'un an) représentaient plus de 90 % de l'encours total de la dette à la fin du troisième trimestre tandis que les instruments à court terme (échéance initiale d'un an ou moins) représentaient le reste.

Dans l'ensemble, 40 % de la valeur totale des titres d'emprunt à long terme avait un terme initial de plus de 10 ans. Les obligations à échéance initiale de plus de 10 ans représentaient près de 60 % de l'encours total de la dette à long terme des sociétés non financières à la fin du troisième trimestre, comparativement à 15 % pour les sociétés financières.

Entre-temps, la valeur des titres d'emprunt arrivant à échéance à l'intérieur d'un an s'est fixée à 850,8 milliards de dollars à la fin du troisième trimestre, ce qui représente 20 % du total des titres d'emprunt en circulation. Ces instruments consistent en des titres d'emprunt à court terme ainsi que des titres d'emprunt à long terme arrivant à échéance d'ici un an ou moins. Cette mesure fournit des renseignements sur l'importance des risques liés au refinancement auquel font face les secteurs émetteurs.

À la fin du troisième trimestre, 28 % du stock de titres d'emprunt du gouvernement fédéral devait être remboursé d'ici un an, comparativement à 17 % du stock de la dette des sociétés non financières.


  Note aux lecteurs

En septembre 2015, les ministres des Finances du G20 et les gouverneurs des banques centrales ont lancé l'initiative « Lacunes statistiques II » du G20. L'initiative a pour but de veiller à ce que le secteur financier, les administrations publiques, les entreprises et les citoyens aient l'information nécessaire pour surveiller la montée du risque financier dans l'économie nationale et mondiale et y réagir.

L'initiative « Lacunes statistiques II » du G20 est une série de 20 recommandations encourageant les pays à compiler et à diffuser de nouveaux produits statistiques ou de plus en plus détaillés. Le but de l'initiative est que chacun des membres du G20 diffuse ces ensembles de données régulièrement et en temps opportun d'ici 2021.

Cette nouvelle diffusion trimestrielle, accessible environ 70 jours après la période de référence, répond à la recommandation 7 de l'initiative du G20 au sujet des statistiques sur les titres financiers. Elle comprend de l'information sur les titres d'emprunt émis selon le secteur, la devise, l'échéance, le type de taux d'intérêt et le marché d'émission. Les définitions et les concepts utilisés correspondent aux recommandations du Manuel sur les statistiques relatives aux titres financiers (Handbook on Securities Statistics), un cadre reconnu à l'échelle internationale pour la classification des titres financiers.

Des tableaux supplémentaires sur les statistiques relatives aux titres financiers seront ajoutés à cette diffusion trimestrielle à mesure qu'ils deviennent disponibles.

Évaluation monétaire

La valeur des titres d'emprunt libellée en devises étrangères est convertie en dollars canadiens à la fin de chaque période. Si le dollar canadien s'apprécie, la réévaluation de la valeur de ces instruments en dollars canadiens diminue le montant enregistré. L'inverse est aussi vrai lorsque le dollar canadien se déprécie par rapport aux autres devises.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca) ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Éric Simard au 613-219-5932 (eric.simard@canada.ca), Division du commerce et des comptes internationaux.

Date de modification :