Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Indices des prix de la construction de bâtiments, deuxième trimestre de 2018

Diffusion : 2018-08-16

Les prix de la construction de nouveaux bâtiments résidentiels ont enregistré une augmentation plus prononcée que ceux de la construction de nouveaux bâtiments non résidentiels au deuxième trimestre. Selon les constructeurs visés par l'enquête, les prix plus élevés du bois d'œuvre et de l'acier, tous deux étant touchés par les tarifs imposés au cours des derniers mois, ont porté à la hausse les coûts de la construction des nouveaux bâtiments.

Graphique 1  Graphique 1: Indices des prix de la construction de bâtiments, variation d'un trimestre à l'autre
Indices des prix de la construction de bâtiments, variation d'un trimestre à l'autre

Bâtiments résidentiels, variation trimestrielle

Les prix demandés par les entrepreneurs pour la construction de nouveaux bâtiments résidentiels ont progressé de 1,8 % au deuxième trimestre, à la suite d'une hausse similaire au premier trimestre. La croissance au deuxième trimestre était principalement attribuable aux prix plus élevés pour la construction des maisons isolées (+2,0 %), en raison de la croissance des prix du bois d'œuvre. Les prix de bois d'œuvre de résineux (sauf le bois d'œuvre embouveté et le bois d'œuvre biseauté), tels que mesurés par l'Indice des prix des produits industriels (IPPI), ont augmenté de 20,5 % de janvier à juin.

Une croissance des prix de la construction de tous les types de nouveaux bâtiments résidentiels a été observée dans les 11 régions métropolitaines de recensement (RMR) visées par l'enquête. Les hausses les plus prononcées ont été observées à Toronto (+2,9 %), ainsi qu'à Ottawa et à Vancouver (+1,9 % dans chaque cas). À Toronto, les coûts de construction ont augmenté le plus pour les maisons isolées et les immeubles à hauteur restreinte (+2,9 % dans les deux cas).

Bâtiments résidentiels, variation sur 12 mois

Les prix demandés par les entrepreneurs pour la construction de bâtiments résidentiels au cours de la période de 12 mois ayant pris fin au deuxième trimestre ont augmenté de 7,5 % comparativement à la même période en 2017. Les croissances les plus prononcées ont été observées à Winnipeg (+11,7 %) et à Toronto (+10,0 %).

Bâtiments non résidentiels, variation trimestrielle

Au deuxième trimestre, les prix de la construction de nouveaux bâtiments non résidentiels ont augmenté de 1,4 % pour l'ensemble des RMR visées par l'enquête. Les hausses les plus marquées ont été observées à Ottawa et à Toronto (+1,9 % dans chaque cas).

Les prix de la construction de bâtiments industriels, plus particulièrement des usines (+1,7 %), ont augmenté le plus au cours de cette période. La hausse des prix la plus marquée a été observée pour la construction des usines à Ottawa (+2,5 %). Cette augmentation est principalement attribuable à la croissance des coûts des produits de l'acier, ceux-ci étant des composantes importantes dans la construction d'une usine. De janvier à juin, les prix des formes primaires et produits semi-ouvrés de fer et d'acier, tels que mesurés par l'IPPI, ont augmenté de 10,8 %.

Bâtiments non résidentiels, variation sur 12 mois

Les prix demandés par les entrepreneurs pour la construction des bâtiments non résidentiels ont crû de 3,3 % au cours de la période de 12 mois ayant pris fin au deuxième trimestre. Cette croissance est principalement attribuable à la hausse des prix observée à Vancouver (+4,8 %).


  Note aux lecteurs

Les indices des prix de la construction de bâtiments (IPCB) constituent des séries trimestrielles servant à mesurer l'évolution, au fil du temps, des prix demandés par les entrepreneurs pour construire l'ensemble des nouveaux bâtiments à caractère commercial, institutionnel, industriel et résidentiel dans 11 régions métropolitaines de recensement : St. John's, Halifax, Moncton, Montréal, Ottawa–Gatineau (partie ontarienne), Toronto, Winnipeg, Saskatoon, Calgary, Edmonton et Vancouver.

Ces bâtiments comportent six structures non résidentielles : un immeuble de bureaux, un entrepôt, un centre commercial, une usine, une école, et une gare d'autobus dotée d'installation d'entretien et de réparation. De plus, des indices sont produits pour cinq structures résidentielles, y compris une maison de plain-pied, une maison à deux étages, une maison en rangée, une tour d'habitation (comportant cinq étages ou plus) et un immeuble à hauteur restreinte (de moins de cinq étages).

Le prix demandé par l'entrepreneur tient compte de la valeur de l'ensemble des matériaux, de la main d'œuvre, de l'équipement, des frais généraux et des bénéfices qui entrent en considération pour construire un nouvel immeuble. Le coût du terrain, du regroupement des terrains, de la conception et de l'aménagement, ainsi que les taxes sur la valeur ajoutée et les commissions immobilières, sont exclus.

À chaque diffusion, les données du trimestre précédent pourraient avoir été révisées. L'indice n'est pas désaisonnalisé.

Une ligne du temps des statistiques canadiennes sur les prix à la production

« Une ligne historique des statistiques canadiennes sur les prix à la production », qui fait partie de la Série analytique des prix (Numéro au catalogue62F0014M), a été créée pour présenter les événements marquants dans l'histoire des statistiques sur les prix à la production au Canada. Vous trouverez dans cette ligne du temps les réponses à des questions telles que : Qui a recueilli les toutes premières statistiques du Canada? Que mesurent les indices canadiens des prix à la production?

Infographie : Coup d'œil sur les indices des prix à la production

L'infographie « Coup d'œil sur les indices des prix à la production », qui fait partie de Statistique Canada — Infographies (Numéro au catalogue11-627-M), illustre de quelle façon les indices des prix à la production pour les biens et services sont calculés et pourquoi ils sont importants pour l'économie canadienne.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :