Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Pétrole brut et gaz naturel : approvisionnement et disposition, mars 2018

Diffusion : 2018-06-12

Le Canada a produit 22,5 millions de mètres cubes (141,8 millions de barils) de pétrole brut et de produits équivalents en mars, soit le plus haut niveau de production jamais enregistré, dépassant le sommet précédent de 22,4 millions de mètres cubes (141,1 millions de barils) atteint en décembre 2017.

Production de pétrole brut

En mars, puisque la plupart des installations fonctionnaient à leur capacité maximale, la production de pétrole brut et les produits équivalents a enregistré une augmentation de 10,7 % par rapport au même mois un an plus tôt.

Les volumes de pétrole brut bitumineux non valorisé (+10,7 %), de pétrole brut synthétique (+14,3 %), de pétrole brut léger et moyen (+8,7 %) et de produits équivalents (+24,4 %) ont augmenté comparativement à 12 mois plus tôt. Parallèlement, la production de pétrole brut lourde a diminué de 3,3 %.

La hausse de la production de pétrole brut bitumineux non valorisé a été surtout attribuable à une augmentation de la production minière (+26,7 %), qui s'est élevée à 7,4 millions de mètres cubes. La production in situ a légèrement progressé de 0,4 % pour s'établir à 7,7 millions de mètres cubes, tandis que le pétrole brut bitumineux acheminé pour transformation a augmenté de 13,2 % pour se chiffrer à 6,2 millions de mètres cubes.

Graphique 1  Graphique 1: Production de pétrole brut et de produits équivalents
Production de pétrole brut et de produits équivalents

L'extraction de pétrole brut et l'extraction de sables bitumineux

En mars, la production de pétrole brut (à l'exclusion des produits équivalents) s'est chiffrée à 20,7 millions de mètres cubes, en hausse de 9,7 % par rapport à 12 mois plus tôt. L'extraction de sables bitumineux (anciennement appelée l'extraction de pétrole par des méthodes non classiques), qui comprend la production de pétrole brut bitumineux non valorisé et de pétrole brut synthétique, a augmenté de 12,1 % par rapport à l'année précédente pour atteindre 14,3 millions de mètres cubes. L'extraction de pétrole brut (anciennement appelée l'extraction de pétrole par des méthodes classiques) léger, moyen et lourd a augmenté de 4,7 % pour se situer à 6,4 millions de mètres cubes.

Graphique 2  Graphique 2: L'extraction de pétrole brut et l'extraction de sables bitumineux
L'extraction de pétrole brut et l'extraction de sables bitumineux

Production provinciale

L'Alberta a produit 18,3 millions de mètres cubes de pétrole brut et de produits équivalents en mars, en hausse de 12,8 % par rapport à l'année précédente. L'Alberta (81,2 %), la Saskatchewan (10,9 %) et Terre-Neuve-et-Labrador (5,4 %) étaient à l'origine de la grande majorité de la production canadienne de pétrole brut et de produits équivalents.

Exportations et importations

Les exportations de pétrole brut et de produits équivalents a progressé de 7,8 % pour se situer à 17,9 millions de métres cubes en mars, ce qui est le plus haut niveau enregistré. L'augmentation est principalement attribuable aux exportations du Manitoba par pipelines (+5,2 % pour se fixer à 12,8 millions de mètres cubes), tandis que les exportations de Terre-Neuve-et-Labrador, par navire pétrolier, ont dépassé 1,0 million de mètres cubes pour le troisième mois consécutif.

En mars, les exportations par pipelines aux États-Unis ont affiché une hausse de 4,9 % par rapport au même mois un an plus tôt et ont représenté 86,9 % du total des exportations. Parallèlement, les exportations par d'autres modes de transport (tels que la voie ferroviaire, les camions et la voie maritime) aux États-Unis, qui ont représenté 8,1 % des exportations totales, ont affiché une baisse de 13,3 %. D'une année à l'autre, il s'agit de la deuxième diminution au cours des 12 mois précédents. Les autres exportations (5,1 %) ont été acheminées à des pays autres que les États-Unis.

Les importations aux raffineries, qui tendent à être instables, ont reculé de 15,6 % pour se fixer à 2,6 millions de métres cubes.

Graphique 3  Graphique 3: Exportations et importations de pétrole brut et de produits équivalents
Exportations et importations de pétrole brut et de produits équivalents

Stocks de clôture

Les stocks de clôture de pétrole brut et de produits équivalents se sont établis à 19,1 millions de mètres cubes en mars, ce qui représente une baisse de 1,2 % par rapport au même mois de l'année précédente. La diminution des stocks tenus dans les raffineries (-18,0 % pour s'établir à 3,4 millions de mètres cubes) a contrebalancé l'augmentation des stocks des transporteurs (+3,2 % pour se chiffrer à 12,8 millions de mètres cubes) et des gisements et des usines (+4,1 % pour se fixer à 2,9 millions de mètres cubes).

La production de pétrole brut augmente au premier trimestre

Pour le trimestre ayant pris fin le 31 mars 2018, la production de pétrole brut et de produits équivalents s'est établie à 64,4 millions de mètres cubes, en hausse de 5,8 % par rapport au même trimestre de 2017. Cette croissance est principalement attribuable aux niveaux élevés de production de pétrole brut bitumineux non valorisé et de produits équivalents.

Au cours du trimestre, les exportations de pétrole brut et de produits équivalents ont progressé de 5,3 % pour atteindre un sommet de 51,2 millions de mètres cubes. Les exportations des premiers trimestres de 2016 à 2018 ont représenté en moyenne 80,0 % de la production totale, en hausse par rapport à 75,3 % au cours des premiers trimestres de 2011 à 2015.

La production de gaz naturel s'accroît en mars

La production de gaz naturel marchand au Canada a poursuivi une tendance à la hausse, s'étant chiffrée à 15,1 milliards de mètres cubes en mars, en hausse de 4,3 % par rapport au même mois de l'année précédente. L'Alberta (69,1 %) et la Colombie-Britannique (28,9 %) sont demeurées à l'orgine de la vaste majorité de la production canadienne.

Les stocks de clôture de gaz naturel ont diminué de 13,2 % comparativement au mois de mars précédent, principalement en raison d'une augmentation de 16,4 % de la consommation industrielle. Une baisse de 4,3 % des exportations de gaz naturel a contrebalancé en partie la hausse globale du gaz naturel distribué.

Des renseignements supplémentaires sur le gaz naturel sont offerts dans le communiqué « Transport, entreposage et distribution de gaz naturel », diffusé dans Le Quotidien du 29 mai 2018.

Le gaz naturel atteint un sommet sans précédent au premier trimestre

Au premier trimestre, la prodution de gaz naturel marchand à augmenté de 5,6 % d'une année à l'autre pour se fixer à 43,9 milliards de métres cubes. Il s'agit du plus haut niveau de production de gaz naturel jamais enregistré.

  Note aux lecteurs

Dès le mois de référence de janvier 2018, conformément à la mise à jour du Système de classification des industries de l'Amérique du Nord (SCIAN) (SCIAN, 2017), l'extraction de pétrole par des méthodes classiques sera désignée comme étant de l'extraction de pétrole brut, tandis que l'extraction de pétrole par des méthodes non classiques sera désignée comme étant de l'extraction de sables bitumineux.

Les données sur le pétrole brut et les produits équivalents que l'on trouvait précédemment dans le tableau 25-10-0014 figurent maintenant dans le tableau 25-10-0063. Bien que le tableau 25-10-0014 demeure accessible aux fins de référence, les utilisateurs doivent faire preuve de prudence lorsqu'ils comparent les estimations de l'ancien tableau avec celles du nouveau tableau.

Les renseignements sur les livraisons de pétrole brut et de produits équivalents aux raffineries selon la province et sur les exportations vers les États-Unis selon le district ont été abolis. De nouvelles données sur les importations, les exportations, les intrants relatifs aux raffineries canadiennes et les stocks ont été ajoutées au tableau 25-10-0063.

Les données de janvier et février 2018 ont été révisées.

Le pétrole brut et les produits équivalents comprennent le pétrole brut lourd, moyen et léger, le pétrole brut synthétique, le pétrole brut bitumineux, le condensat et les pentanes plus.

Les données sur les exportations sont une combinaison de données provenant de l'Office national de l'énergie et de données d'enquête recueillies auprès des répondants.

Les données sur les importations comprennent les importations de pétrole brut par les raffineries et par d'autres établissements.

Le total de gaz marchand comprend les arrivages en provenance des champs gaziers, des réseaux de collecte de gaz et/ou des usines de gaz.

Le programme sur l'approvisionnement et l'utilisation de pétrole brut et de gaz naturel s'appuie sur les données des répondants et sur les données administratives fournies par les autorités fédérales, provinciales et territoriales responsables de la réglementation de la production dans leurs secteurs de compétence respectifs.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :