Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Recettes monétaires agricoles, premier trimestre de 2018

Diffusion : 2018-05-28

Recettes monétaires agricoles (trimestriel) – Canada

15,4 milliards de dollars

Premier trimestre de 2018

-5,3 % baisse

(variation d'une année à l'autre)

Recettes monétaires agricoles (trimestriel) – T.-N-L.

38,0 millions de dollars

Premier trimestre de 2018

2,3 % hausse

(variation d'une année à l'autre)

Recettes monétaires agricoles (trimestriel) – Î.-P.-É.

127,5 millions de dollars

Premier trimestre de 2018

-1,5 % baisse

(variation d'une année à l'autre)

Recettes monétaires agricoles (trimestriel) – N.-É.

133,0 millions de dollars

Premier trimestre de 2018

-1,2 % baisse

(variation d'une année à l'autre)

Recettes monétaires agricoles (trimestriel) – N.-B.

147,8 millions de dollars

Premier trimestre de 2018

5,3 % hausse

(variation d'une année à l'autre)

Recettes monétaires agricoles (trimestriel) – Qc

1 865,6 millions de dollars

Premier trimestre de 2018

-2,3 % baisse

(variation d'une année à l'autre)

Recettes monétaires agricoles (trimestriel) – Ont.

2 679,7 millions de dollars

Premier trimestre de 2018

-2,1 % baisse

(variation d'une année à l'autre)

Recettes monétaires agricoles (trimestriel) – Man.

1 827,0 millions de dollars

Premier trimestre de 2018

-2,3 % baisse

(variation d'une année à l'autre)

Recettes monétaires agricoles (trimestriel) – Sask.

4 052,4 millions de dollars

Premier trimestre de 2018

-11,0 % baisse

(variation d'une année à l'autre)

Recettes monétaires agricoles (trimestriel) – Alb.

3 862,3 millions de dollars

Premier trimestre de 2018

-5,7 % baisse

(variation d'une année à l'autre)

Recettes monétaires agricoles (trimestriel) – C.-B.

652,1 millions de dollars

Premier trimestre de 2018

1,2 % hausse

(variation d'une année à l'autre)

Les recettes monétaires agricoles des agriculteurs canadiens se sont chiffrées à 15,4 milliards de dollars au premier trimestre de 2018, en baisse de 5,3 % par rapport au même trimestre en 2017. La diminution des recettes des cultures et des paiements de programme a contribué au recul, tandis que les recettes du bétail étaient inchangées.

Il s'agit de la première baisse d'une année à l'autre enregistrée pour un premier trimestre depuis 2014.

Les recettes monétaires agricoles, qui comprennent les recettes des cultures et du bétail, ainsi que les paiements de programme, ont diminué dans sept provinces par rapport au premier trimestre de 2017, les baisses allant de 1,2 % en Nouvelle-Écosse à 11,0 % en Saskatchewan. Parallèlement, les recettes ont augmenté au Nouveau-Brunswick (+5,3 %), à Terre-Neuve-et-Labrador (+2,3 %) et en Colombie-Britannique (+1,2 %).

Les baisses en Saskatchewan (-499 millions de dollars) et en Alberta (-232 millions de dollars) étaient en grande partie à l'origine de la baisse enregistrée à l'échelle nationale.

Recettes des cultures

Les recettes des cultures se sont élevées à 8,8 milliards de dollars au premier trimestre de 2018, en baisse de 573 millions de dollars (-6,1 %) par rapport à la même période en 2017. Le recul marqué des recettes du canola, des pois secs et des lentilles a plus que contrebalancé les hausses plus modestes des recettes du soya, de l'orge et du blé.

Malgré une production inégalée de canola en 2017, ainsi que des stocks agricoles sans précédent au début de 2018, les mises en marché de canola par les agriculteurs ont diminué de 11,9 % au premier trimestre de 2018. Cette baisse des mises en marché a été compensée par une légère hausse des prix moyens (+1,0 %), qui a donné lieu à une diminution de 279 millions de dollars (-11,0 %) des recettes du canola au premier trimestre de 2018 comparativement à 2017. La trituration du canola canadien a diminué de 4,9 % au cours du trimestre, et les retards dans le transport ferroviaire ont aussi eu des répercussions sur les livraisons des producteurs.

Les recettes des pois secs ont diminué de 208 millions de dollars (-59,0 %) et celles des lentilles, de 188 millions de dollars (-50,3 %). Il s'agit d'une deuxième baisse consécutive d'une année à l'autre pour ces légumineuses.

Les mises en marché de pois secs ont reculé de 51,9 % pour s'établir à leur niveau le plus bas pour un premier trimestre depuis 2007. Parallèlement, la baisse des prix (-14,8 %) a aussi contribué au recul des recettes des pois secs.

La diminution des recettes des lentilles a été le résultat d'une baisse marquée des prix moyens (-40,0 %) et de la faiblesse des mises en marché (-17,1 %).

Un certain nombre de facteurs ont contribué au recul des prix et des mises en marché de ces cultures. Le marché de l'exportation s'est détérioré, sous l'effet notamment de l'introduction de tarifs d'importation et des modifications apportées aux règles de fumigation par l'Inde, le principal marché pour ces cultures. Les réserves ont aussi augmenté à l'échelle mondiale.

La hausse des recettes du soya (+12,6 %), de l'orge (+29,9 %) et du blé, y compris le blé dur (+3,1 %), a atténué la baisse des recettes des cultures.

À l'échelle provinciale, les baisses des recettes des cultures variaient de 0,6 % au Manitoba à 9,4 % en Alberta. La Nouvelle-Écosse (+7,0 %), le Nouveau-Brunswick (+4,8 %) et la Colombie-Britannique (+0,2 %) sont les seules provinces à avoir enregistré une augmentation de leurs recettes des cultures au premier trimestre.

En Nouvelle-Écosse et en Colombie-Britannique, une hausse des recettes des pommes, liée en grande partie à une augmentation des prix, était le principal facteur à l'origine des augmentations observées. Au Nouveau-Brunswick, la hausse de la mise en marché a donné lieu à une augmentation de 7,7 % des recettes des pommes de terre.

Recettes du bétail

Les recettes du bétail, qui se chiffraient à 6,2 milliards de dollars au premier trimestre de 2018, étaient inchangées par rapport à la même période en 2017.

Les recettes des bovins et des veaux ont progressé de 1,3 % pour se situer à 2,2 milliards de dollars au premier trimestre, et les prix ont augmenté à un rythme similaire.

L'augmentation de 5,1 % du nombre d'animaux abattus au pays a contrebalancé la baisse de 7,4 % du nombre d'animaux exportés.

Les recettes dans les secteurs assujettis à la gestion de l'offre ont augmenté de 1,1 % pour atteindre 2,6 milliards de dollars au premier trimestre, sous l'effet d'une légère croissance des recettes des produits laitiers (+0,7 %), des œufs (+4,2 %) et des poulets (+1,2 %). Cette croissance était en grande partie attribuable à l'augmentation des mises en marché, les prix des produits laitiers et des poulets ayant diminué.

Les augmentations observées ont cependant été atténuées par la diminution des recettes des porcs, qui ont reculé de 5,5 % au premier trimestre pour s'établir à 1,1 milliard de dollars. Les prix (-3,6 %) et les mises en marché (-1,9 %) ont enregistré une baisse par rapport à la même période en 2017.

Par ailleurs, sept provinces ont déclaré des recettes plus élevées du bétail, les hausses variant de 1,4 % en Nouvelle-Écosse à 6,1 % à l'Île-du-Prince-Édouard. Le Québec (-1,1 %), le Manitoba (-2,9 %) et l'Ontario (-3,0 %) ont enregistré des baisses.

Paiements de programme

Les paiements de programme ont diminué de 40,1 % par rapport au premier trimestre de 2017 pour s'établir à 435 millions de dollars. La diminution était en grande partie attribuable à la baisse des paiements d'assurance-récolte dans les provinces de l'Ouest.



  Note aux lecteurs

Toutes les données sont exprimées en dollars courants. Les recettes monétaires agricoles mesurent le revenu brut des entreprises agricoles. Elles comprennent les ventes des cultures et du bétail (sauf les ventes entre les exploitations agricoles d'une même province) et les paiements de programme. Les recettes sont comptabilisées lorsque l'argent est versé aux agriculteurs. Elles ne représentent pas les bénéfices des agriculteurs, car ces derniers doivent payer leurs dépenses, rembourser leurs prêts et couvrir l'amortissement.

En général, les recettes monétaires agricoles sont fondées sur les mises en marché mensuelles et les prix mensuels de divers produits. Les mises en marché représentent les quantités vendues, exprimées selon diverses unités de mesure.

Les données sont tirées de fichiers administratifs et proviennent de diverses enquêtes de Statistique Canada et/ou d'autres sources. Ces données peuvent faire l'objet de révisions.

Pour obtenir plus de renseignements sur les recettes monétaires agricoles et le revenu agricole net de 2017, veuillez consulter le communiqué « Revenu agricole » diffusé aujourd'hui dans Le Quotidien.

En raison de la diffusion des données du Recensement de l'agriculture de 2016 le 10 mai 2017, les données sur les recettes monétaires agricoles, les dépenses d'exploitation, le revenu net, la valeur du capital et d'autres données seront révisées au besoin. L'ensemble complet des révisions sera diffusé au cours des six prochains mois.

Produits

Des tableaux sommaires sont également offerts.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :