Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

L'industrie de l'édition du livre, 2016

Diffusion : 2018-03-23

Revenu d'exploitation, éditeurs de livres

1 648,6 millions de dollars

2016

-0,6 % baisse

(variation d'une période à l'autre)

L'industrie canadienne de l'édition du livre a généré des revenus d'exploitation de 1,6 milliard de dollars en 2016, en baisse de 0,6 % par rapport à 2014. Les dépenses d'exploitation ont diminué de 1,4 % pour s'établir à 1,5 milliard de dollars, ce qui s'est traduit par une marge bénéficiaire d'exploitation de 10,2 %.

Les salaires, traitements, commissions et avantages sociaux ont totalisé 379,7 millions de dollars en 2016, en baisse de 1,9 % par rapport à 2014, et ils ont représenté la plus grande part des dépenses d'exploitation totales (25,7 %). Le coût des biens vendus (20,1 %) et les contrats de sous-traitance (15,4 %) ont également contribué de façon importante aux dépenses d'exploitation totales.

La répartition régionale des revenus d'exploitation est demeurée relativement stable de 2014 à 2016, les entreprises exerçant leurs activités en Ontario et au Québec ayant représenté la majeure partie de l'activité dans l'industrie. Les éditeurs de livres de l'Ontario ont généré les deux tiers des revenus d'exploitation totaux en 2016, soit 1,1 milliard de dollars, ce qui représente une baisse de 0,6 % par rapport à 2014. Les éditeurs du Québec ont quant à eux déclaré des revenus d'exploitation de 434,5 millions de dollars, une baisse de 0,7 % par rapport à 2014.

Graphique 1  Graphique 1: Ventes totales des éditeurs de livres au Canada selon la région
Ventes totales des éditeurs de livres au Canada selon la région

Les ventes totales se sont élevées à 1,5 milliard de dollars en 2016. Des ventes totales, les ventes de livres (les propres ouvrages et les ouvrages vendus en diffusion exclusive) ont augmenté de 0,5 % par rapport à 2014 pour atteindre 1,4 milliard de dollars en 2016, tandis que toutes les autres ventes ont diminué de 7,9 % pour s'établir à 108 millions de dollars.

Des 1,4 milliard de dollars de ventes de livres générées en 2016, 53,8 % provenaient d'entreprises sous contrôle étranger, tandis que 46,2 % provenaient d'entreprises sous contrôle canadien.

Les ventes sur le marché intérieur ont représenté 81,0 % des ventes de livres, tandis que les ventes à l'exportation ont représenté la part restante de 19,0 %. Les ventes à l'exportation ont augmenté de 11,8 % en 2016 pour atteindre 260,5 millions de dollars.

Les ventes de livres sur le marché intérieur se sont chiffrées à 1,1 milliard de dollars en 2016, ce qui représente une baisse de 1,9 % par rapport à 2014. Cette baisse était attribuable aux faibles ventes d'ouvrages vendus en diffusion exclusive, en baisse de 6,1 % par rapport à 2014. Les ventes de propres ouvrages des éditeurs ont partiellement compensé cette baisse, ayant enregistré une hausse de 0,8 % par rapport à 2014. Parmi les ventes de propres ouvrages des éditeurs, les ventes de manuels scolaires (+4,9 %) et de livres pour la jeunesse (+18,4 %) ont augmenté au cours de cette période de deux ans. Ces hausses ont été contrebalancées en partie par la baisse des ventes des autres ouvrages (tous les formats), tels que les œuvres romanesques et non romanesques à grande diffusion.

La plus importante catégorie de clients en ce qui concerne les ventes des éditeurs de livres au Canada — à la fois leurs propres ouvrages et les ouvrages en diffusion exclusive — a été celle des librairies et autres ventes directes (520,1 millions de dollars), qui inclut les grandes chaînes de librairies et les librairies indépendantes telles que les librairies collégiales et universitaires. Venaient ensuite les établissements d'enseignement (188,4 millions de dollars), comme les écoles primaires et secondaires, et les grossistes (151,0 millions de dollars).

Les ventes d'ouvrages imprimés ont représenté 1,2 milliard de dollars des ventes totales de livres. Les ventes par Internet ont représenté 166 millions de dollars des ventes d'ouvrages imprimés. Les ventes de livres numériques se sont chiffrées à 188 millions de dollars, ce qui représente 13,7 % des ventes totales de livres.

Les ventes d'ouvrages d'auteurs canadiens se sont chiffrées à 701,2 millions de dollars et ont représenté 51,1 % des ventes totales de livres en 2016, en hausse par rapport à 48,4 % (correction) en 2014. La plus grande partie des ventes d'ouvrage d'auteurs canadiens a été constituée des ventes de propres ouvrages des éditeurs (633,1 millions de dollars).

Les livres de langue anglaise ont représenté 81,9 % des ventes de propres ouvrages et d'ouvrages vendus en diffusion exclusive, alors que les livres de langue française ou écrits dans une autre langue ont représenté le reste (18,1 %).

  Note aux lecteurs

Les données de 2014 ont été révisées.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :