Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Indice des prix des services du commerce de gros, troisième trimestre de 2017

Diffusion : 2018-02-15

L'Indice des prix des services du commerce de gros (IPSCG) s'est replié de 0,9 % au troisième trimestre, cinq des huit sous-secteurs ayant enregistré des baisses de marges. La dernière baisse trimestrielle de l'indice a eu lieu au premier trimestre de 2015.

Graphique 1  Graphique 1: Indice des prix des services du commerce de gros
Indice des prix des services du commerce de gros

La baisse de l'IPSCG au troisième trimestre de 2017 a été principalement attribuable aux grossistes-marchands de pétrole et de produits pétroliers (-13,9 %), les marges de ce sous-secteur ayant diminué après trois hausses trimestrielles consécutives.

Les grossistes-marchands de produits divers (-3,4 %) ont aussi contribué à la diminution de l'IPSCG au troisième trimestre, la plupart des industries de ce sous-secteur ayant affiché des baisses. Les deux industries ayant contribué le plus à ce repli sont celle des grossistes-marchands de métaux recyclables et celle des grossistes-marchands de produits chimiques (sauf agricoles) et de produits analogues. Les marges des grossistes-marchands de produits alimentaires, de boissons et de tabac (-2,1 %) ont également reculé, en raison des marges plus faibles des grossistes-marchands d'autres gammes spécialisées d'aliments et des grossistes-marchands de gamme complète d'aliments.

Le recul de l'IPSCG était aussi attribuable aux marges plus faibles des grossistes-marchands d'articles personnels et ménagers (-0,8 %), et dans une moindre mesure, des grossistes-marchands de produits agricoles (-0,8 %).

La baisse trimestrielle de l'IPSCG a été atténuée par les grossistes-marchands de machines, de matériel et de fournitures (+2,6 %), des hausses de marge ayant été enregistrées par les grossistes-marchands d'ordinateurs, de périphériques et de logiciels de série, de machines, matériel et fournitures d'usage professionnel, et de machines, matériel et fournitures pour l'extraction minière, pétrolière et gazière.

Les marges des grossistes-marchands de matériaux et fournitures de construction ont aussi augmenté (+2,5 %), principalement en raison des marges plus élevées des grossistes-distributeurs de métaux et de produits métalliques.

Les marges des grossistes-marchands de véhicules automobiles, et de pièces et d'accessoires de véhicules automobiles (+2,4 %) se sont également accrues, en raison des marges plus élevées des grossistes-marchands d'automobiles et de camions légers neufs et d'occasion et d'autres pièces et d'accessoires neufs pour véhicules automobiles.

Variation d'une année à l'autre

L'IPSCG a progressé de 3,9 % au troisième trimestre comparativement au même trimestre de 2016, sept des huit sous-secteurs du commerce de gros ayant affiché des hausses de marges. Il s'agit de la 16e augmentation consécutive d'une année à l'autre.

Les grossistes-marchands de pétrole et produits pétroliers ont affiché la hausse annuelle de marges la plus marquée (+50,4 %) depuis la création de l'IPSCG, surpassant la hausse enregistrée au trimestre précédent (+39,2 %). Cette progression s'explique en partie par des marges plus faibles enregistrées au même trimestre de 2016.

Les marges ont également augmenté chez les grossistes-marchands de matériaux et fournitures de construction (+4,6 %), d'articles personnels et ménagers (+2,1 %), de produits divers (+1,6 %), de produits alimentaires, de boissons et de tabac (+0,8 %), de machines, de matériel et de fournitures (+0,7 %) et de véhicules automobiles, et de pièces et d'accessoires de véhicules automobiles (+0,3 %).

Les grossistes-marchands de produits agricoles (-12,2 %) ont enregistré la seule baisse de marge.


  Note aux lecteurs

L'Indice des prix des services du commerce de gros (IPSCG) représente la variation du prix du service du commerce de gros. Le prix du service du commerce de gros est défini comme le prix de marge, soit la différence entre le prix d'achat moyen et le prix de vente moyen du produit de gros en question. L'IPSCG n'est pas un indice des prix de vente en gros.

À chaque diffusion, les données du trimestre précédent pourraient avoir été révisées. Les séries pourraient aussi faire l'objet d'une révision annuelle lors de la diffusion des données du deuxième trimestre de l'année de référence suivante. Les indices ne sont pas désaisonnalisés. Les données sont disponibles à l'échelle du Canada seulement.

Une ligne du temps des statistiques canadiennes sur les prix à la production

Une ligne historique des statistiques canadiennes sur les prix à la production, qui fait partie de la Série analytique des prix (Numéro au catalogue62F0014M), a été créée pour présenter les événements marquants dans l'histoire des statistiques sur les prix à la production au Canada. Vous trouverez dans cette ligne du temps les réponses aux questions telles que : Qui a recueilli les toutes premières statistiques du Canada? Que mesurent les indices canadiens des prix à la production?

Infographie : Coup d'œil sur les indices des prix à la production

L'infographie « Coup d'œil sur les indices des prix à la production », qui fait partie de Statistique Canada — Infographies (Numéro au catalogue11-627-M), illustre de quelle façon les indices des prix à la production pour les biens et services sont calculés et pourquoi ils sont importants pour l'économie canadienne.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :