Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Ventes de biens et de services environnementaux et de technologies propres, 2015

Diffusion : 2017-12-11

En 2015, les entreprises de l'Ontario ont tiré près de 2 milliards de dollars de la vente de biens environnementaux et de technologies propres fabriqués au Canada, ce qui représente la valeur la plus élevée parmi toutes les provinces. Le Québec est arrivé deuxième, ayant tiré près de trois quarts de milliard de dollars de la vente dans ce secteur. Ensemble, ces deux provinces sont à l'origine de la vente de plus des trois quarts de l'ensemble des biens environnementaux et de technologies propres fabriqués au pays en 2015.

Ces résultats infranationaux, qui proviennent principalement de l'Enquête sur les biens et services environnementaux, font suite à la publication des résultats des ventes canadiennes totales pour les biens environnementaux et de technologies propres, lesquelles s'élevaient à 3,4 milliards de dollars. À l'échelle nationale, les ventes liées aux services représentaient près de 3,8 milliards.

En Ontario, les ventes de matériel et de technologie utilisés pour la production d'énergie renouvelable représentaient 61,1 % (1,2 milliard de dollars) du total des ventes dans cette province. Au Québec, les biens pour appuyer le développement de technologies pour réseau intelligent et stockage d'énergie (121 millions de dollars) représentaient 36,8 % du total des ventes nationales dans ce secteur.

La Colombie-Britannique (161 millions de dollars) et l'Alberta (135 millions de dollars) ont suivi en ce qui a trait aux ventes de biens environnementaux et de technologies propres. En Colombie-Britannique, 42,5 % (68 millions de dollars) des revenus ont été générés grâce aux ventes de technologies de réseau intelligent et de stockage d'énergie.

Ces revenus ne fournissent qu'une image partielle de l'activité dans le secteur des technologies propres au Canada.

Services environnementaux et de technologies propres

Les entreprises de l'Ontario qui fournissent des services environnementaux et de technologies propres ont généré un peu plus de 1,3 milliard de dollars de revenus en 2015. Lorsque les revenus des services de gestion des déchets sont ajoutés, ce total s'élève à 4,2 milliards de dollars. Les ventes des services de gestion des déchets en Alberta se sont établies à 1,3 milliard de dollars, tandis que les services de conseils en environnement ont généré un peu moins de 773 millions de dollars. Ces deux activités ont représenté 85,2 % des 2,4 milliards de dollars qui ont été tirés de la vente de services environnementaux et de technologies propres en Alberta.

En Ontario, les ventes des services d'assainissement des lieux et d'intervention en cas d'urgence ont généré 637 millions de dollars en 2015. La vente de ces services a généré 312 millions de dollars en Alberta et 270 millions de dollars en Colombie-Britannique.

Exportations et emploi dans le secteur environnemental et des technologies propres

En 2015, les exportations de biens et services environnementaux et de technologies propres des entreprises de l'Ontario (600 millions de dollars) et du Québec (247 millions de dollars) se sont élevées à presque 850 millions de dollars. Cela représentait 71,7 % de toutes les exportations canadiennes dans ce secteur. De ce total, un peu plus de 670 millions de dollars étaient destinés à des clients aux États-Unis. La Colombie-Britannique a tiré 64 millions de dollars des exportations de biens et services environnementaux et de technologies propres à des clients internationaux, tandis que les provinces de l'Atlantique ont tiré environ 46 millions de dollars des exportations de biens et services.

En 2015, environ 11 000 personnes travaillaient dans le secteur environnemental et des technologies propres en Ontario, tandis que près de 4 000 personnes étaient employées dans ce secteur au Québec. Les services de gestion des déchets ont pour leur part été à l'origine de 15 000 emplois en Ontario et de 7 000 emplois en Québec.

  Note aux lecteurs

Technologies propres

À l'exception des services de gestion des déchets et de conseils en environnement, ces données sont tirées de l'Enquête sur les biens et services environnementaux. Les revenus et les données sur l'emploi des services de gestion de déchets sont tirés de l'Enquête sur l'industrie de la gestion des déchets. Les revenus des services de conseils en environnement sont tirés de l'Enquête annuelle sur les industries de services : services de conseils de 2015.

Dans le cadre de l'initiative du gouvernement fédéral visant à élaborer une stratégie relative aux données sur les technologies propres, Statistique Canada a élargi son Enquête sur les biens et services environnementaux en 2015, afin d'y ajouter un ensemble partiel de biens et de services de technologies propres. Au cours des cycles futurs d'enquête, la collecte de données dans ce domaine sera élargie.

On entend par technologies propres l'ensemble des processus, des produits ou des services qui réduisent les impacts environnementaux par le truchement :

  • des activités de protection de l'environnement qui préviennent, réduisent ou éliminent la pollution ou toute autre dégradation de l'environnement;
  • des activités de gestion des ressources qui débouchent sur une utilisation plus efficace des ressources naturelles, évitant ainsi leur épuisement; ou
  • de l'utilisation de produits qui ont été adaptés pour consommer largement moins de ressources et d'énergie que les quantités établies dans la norme industrielle.

L'enquête permet de recueillir les revenus de nombreux domaines du secteur des technologies propres au Canada. Une mesure complète des ventes de technologies propres dans l'économie canadienne est accessible par l'intermédiaire du Compte économique des produits environnementaux et de technologies propres de Statistique Canada, duquel l'Enquête sur les biens et services environnementaux est une des nombreuses composantes. Le Compte économique des produits environnementaux et de technologies propres renferme toutes les transactions à l'échelle de l'économie du secteur des technologies propres, comme l'énergie et les ferrailles, tandis que l'Enquête sur les biens et services environnementaux produit des données sur un sous-ensemble clairement défini de biens et de services dont le champ est plus précis que les données saisies dans le Compte économique des produits environnementaux et de technologies propres.

Des changements ont été apportés aux méthodes d'enquête servant à produire les estimations des biens environnementaux. Il faut donc procéder avec prudence lorsqu'on cherche à comparer les estimations de 2015 à des estimations précédentes de l'Enquête sur les biens et services environnementaux. C'est particulièrement le cas pour ce qui est des estimations par catégorie.

Produits

La publication Les technologies propres et l'Enquête sur les biens et services environnementaux : un guide de référence technique, 2012 et 2015 (Numéro au catalogue16-511-X) peut être consultée en ligne.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :