Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Indice des prix à la consommation, septembre 2017

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2017-10-20

Indice des prix à la consommation

Septembre 2017

1,6 % hausse

(variation sur 12 mois)

L'Indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 1,6 % d'une année à l'autre en septembre, après avoir connu une hausse de 1,4 % en août. L'IPC d'ensemble sans l'essence a progressé de 1,1 % d'une année à l'autre en septembre, ce qui représente une hausse identique à celles enregistrées en juillet et en août.

Graphique 1  Graphique 1: Variation sur 12 mois de l'Indice des prix à la consommation (IPC) et de l'IPC excluant l'essence
Variation sur 12 mois de l'Indice des prix à la consommation (IPC) et de l'IPC excluant l'essence

Variation sur 12 mois des composantes principales

Les prix de six des huit composantes principales ont augmenté au cours de la période de 12 mois se terminant en septembre, les indices des prix des transports et du logement ayant contribué le plus à la hausse d'une année à l'autre. L'indice des prix des vêtements et chaussures et l'indice des prix des dépenses courantes, ameublement et équipement du ménage ont diminué d'une année à l'autre.

Graphique 2  Graphique 2: Hausse des prix à la consommation dans six des huit composantes principales
Hausse des prix à la consommation dans six des huit composantes principales

Les coûts des transports ont augmenté de 3,8 % d'une année à l'autre en septembre, après avoir connu une hausse de 2,8 % en août. Ce sont les prix de l'essence qui ont contribué le plus à l'augmentation des prix des transports, ainsi qu'à son accélération, pour un troisième mois consécutif. L'indice des prix de l'essence a progressé de 14,1 % au cours de la période de 12 mois se terminant en septembre, ce qui est attribuable en grande partie aux interruptions d'approvisionnement causées par l'ouragan Harvey. La hausse de l'indice des prix d'achat de véhicules automobiles s'est accélérée pour atteindre 1,0 % d'une année à l'autre en septembre, après avoir été de 0,7 % en août.

Les prix à la consommation des aliments ont progressé de 1,4 % d'une année à l'autre en septembre, après avoir connu une hausse de 0,9 % en août. Les prix des aliments achetés en magasin ont crû de 0,9 % d'une année à l'autre en septembre, ce qui est attribuable en grande partie au fait que les baisses de prix déclarées en septembre 2016 ne font plus partie de la période de 12 mois examinée dans le présent article. Les prix des aliments achetés au restaurant ont progressé de 2,7 % en septembre, ce qui représente une légère hausse par rapport à la croissance de 2,6 % enregistrée d'une année à l'autre en août.

L'indice des prix des loisirs, formation et lecture a augmenté de 2,1 % d'une année à l'autre en septembre, ce qui représente une hausse identique à celle enregistrée en août. L'indice des frais de scolarité a progressé de 3,0 % au cours de la période de 12 mois se terminant en septembre.

En septembre, l'indice des prix des dépenses courantes, ameublement et équipement du ménage (-0,4 %) a diminué d'une année à l'autre pour le troisième mois consécutif. L'indice des prix des services de téléphonie est celui qui a contribué le plus à cette baisse continue, ayant affiché un recul de 3,1 % au cours de la période de 12 mois se terminant en septembre. Les consommateurs ont aussi déboursé 3,3 % de moins pour les meubles en septembre, comparativement au même mois un an plus tôt.

L'indice des prix des vêtements et chaussures a diminué de 2,3 % d'une année à l'autre en septembre. Les prix des vêtements pour femmes ont contribué le plus à la baisse de cette composante principale, ayant enregistré un recul de 4,6 % en septembre, qui faisait suite à une diminution de 1,9 % en août. Les prix des vêtements pour hommes ont aussi reculé d'une année à l'autre, en baisse de 2,7 %. Par contre, les prix des tissus d'habillement et articles de mercerie ont augmenté de 3,5 % au cours de la période de 12 mois se terminant en septembre.

Variation sur 12 mois dans les provinces

Les prix à la consommation ont augmenté davantage d'une année à l'autre en septembre qu'en août dans sept provinces, tandis que deux provinces ont enregistré des ralentissements.

Graphique 3  Graphique 3: Les prix à la consommation augmentent à un taux plus rapide dans sept provinces
Les prix à la consommation augmentent à un taux plus rapide dans sept provinces

Au Manitoba, l'IPC a connu une hausse de 1,5 % d'une année à l'autre en septembre, après avoir augmenté de 0,9 % en août. Les consommateurs ont déboursé 3,4 % de plus au cours de la période de 12 mois se terminant en septembre pour les aliments achetés en magasin, ce qui constitue la hausse la plus prononcée parmi les autres provinces. L'indice des prix des légumes frais (+11,7 %) a contribué le plus à cette augmentation des prix. En septembre, le Manitoba a connu la baisse d'une année à l'autre des prix des articles ménagers la plus marquée parmi les provinces.

En Colombie-Britannique, l'IPC a progressé de 2,0 % d'une année à l'autre, affichant une hausse identique à celle enregistrée en août. C'est l'indice du coût de remplacement par le propriétaire (+7,1 %) qui a contribué le plus à l'augmentation de l'IPC dans cette province, ayant connu une hausse correspondant à celle enregistrée en août. L'indice des prix de l'essence (+8,9 %) a connu un ralentissement d'une année à l'autre comparativement au mois d'août. La Colombie-Britannique est la seule province à avoir enregistré un ralentissement pour cet indice.

Au Nouveau-Brunswick, les prix à la consommation ont augmenté de 1,7 % d'une année à l'autre en septembre, après avoir connu une hausse de 1,8 % en août. L'indice des prix des services de téléphonie a diminué de 2,5 % au cours de la période de 12 mois se terminant en septembre, ce qui a contribué le plus à la baisse des prix dans cette province. L'indice des prix de l'hébergement pour voyageurs a diminué de 4,5 % d'une année à l'autre en septembre, après avoir enregistré une hausse de 15,0 % en août. Par contre, les consommateurs ont déboursé davantage pour les véhicules de loisirs et les moteurs hors-bord en septembre comparativement au même mois un an plus tôt.

Indice des prix à la consommation mensuel désaisonnalisé

Sur une base mensuelle désaisonnalisée, l'IPC a augmenté de 0,2 % en septembre, ce qui représente une hausse identique à celle observée en août.

Graphique 4  Graphique 4: L'Indice des prix à la consommation mensuel désaisonnalisé
L'Indice des prix à la consommation mensuel désaisonnalisé

En septembre, cinq composantes principales ont augmenté sur une base mensuelle désaisonnalisée, tandis que trois ont diminué.

Sur une base mensuelle désaisonnalisée, en septembre, l'indice des prix des transports (+1,1 %) a affiché la hausse la plus marquée, tandis que l'indice des prix des vêtements et chaussures (-1,0 %) a affiché la baisse la plus prononcée.

L'histoire du Canada racontée en chiffres; #EnChiffres

Dans le but de souligner le 150e anniversaire du pays, Statistique Canada propose des instantanés de notre riche histoire statistique.

L'indice des prix des frais de scolarité au Canada, qui a été publié pour la première fois en 1973, suit les variations dans les frais de scolarité des universités et des collèges publics. Lorsque l'indice est paru pour la première fois dans les années 1970, l'enseignement public postsecondaire était largement subventionné par les gouvernements fédéral et provinciaux, le financement direct des universités ayant commencé au cours de la période suivant la Deuxième Guerre mondiale. Cela a eu pour effet que les frais de scolarité versés par les étudiants sont demeurés faibles et que les hausses annuelles de l'indice se sont situées en moyenne à environ 3,2 %.

Tout au long des années 1980, les paiements de transfert fédéraux au titre du financement de l'enseignement postsecondaire ont diminué graduellement, alors que les inscriptions dans les universités ont augmenté en parallèle, à la suite de la demande accrue de diplômés d'études supérieures. Les prix à la consommation des frais de scolarité ont augmenté de façon constante au cours de cette période, ayant enregistré une hausse moyenne de 7,1 % chaque année.

Les frais de scolarité ont continué de progresser, affichant un taux d'augmentation annuel moyen de 10,3 % de 1990 à 1999. Les gouvernements provinciaux dans l'ensemble du pays ont par conséquent imposé des plafonds ou des gels aux frais de scolarité pour limiter les augmentations.

Depuis 2000, la hausse de l'indice des frais de scolarité a connu un rythme plus modéré, ayant affiché une augmentation annuelle moyenne de 3,9 % et des baisses d'une année à l'autre des frais de scolarité ayant été observées dans six provinces.

Graphique 5  Graphique 5: L'indice des frais de scolarité, moyenne annuelle, Canada, 1975 à 2016
L'indice des frais de scolarité, moyenne annuelle, Canada, 1975 à 2016





  Note aux lecteurs

Une série désaisonnalisée est une série de laquelle les variations saisonnières ont été retranchées. Il est recommandé aux utilisateurs de données qui se servent des données de l'Indice des prix à la consommation (IPC) à des fins d'indexation d'utiliser les indices non désaisonnalisés. Pour obtenir plus de renseignements sur la désaisonnalisation, voir Données désaisonnalisées – Foire aux questions.

Changement à venir de méthodologie: Nouvelle approche pour l'estimation de l'indice du coût de l'intérêt hypothécaire

L'IPC mesure la variation des prix des biens et services de consommation dans le temps. Pour représenter avec exactitude les tendances sur le marché et dans le comportement des consommateurs, Statistique Canada revoit et met à jour périodiquement les méthodes appliquées aux diverses composantes de l'IPC.

La diffusion de l'IPC d'octobre 2017 (qui sera publié le 17 novembre 2017) marquera la mise en œuvre de nouvelles sources de données et des changements de méthodologie pour le calcul de l'indice du coût de l'intérêt hypothécaire (ICIH).

L'ICIH représente 3,41 % du panier de l'IPC de 2015 au prix du mois d'enchaînement (décembre 2016) et fait partie du Logement, l'une des composantes principales de l'IPC.

Cette nouvelle approche utilisera des données administratives pour remplacer les données d'enquête, ce qui réduira le fardeau de réponse de l'enquête tout en reflétant mieux le marché hypothécaire résidentiel canadien, et elle permettra un processus d'estimation simplifié.

Une documentation détaillée décrivant la nouvelle approche de l'ICIH sera disponible lors de la diffusion de l'IPC d'octobre 2017, le 17 novembre 2017.

Changements à venir du tableau intitulé « Indices comparatifs des prix des biens et services à la consommation entre les villes » : Ajout d'une nouvelle strate géographique

Les données sur les indices comparatifs des prix des biens et services à la consommation entre les villes seront mises à jour en date d'octobre 2016 lors de la diffusion de l'IPC d'octobre 2017 (qui sera diffusé le 17 novembre 2017). De plus, la strate géographique « Calgary, Alberta » sera ajoutée au tableau illustrant les données pour l'indice d'ensemble et ses huit composantes principales.

Tableaux de données CANSIM en temps réel

Le tableau de données CANSIM en temps réel 326-8023 sera mis à jour le 6 novembre. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez consulter le document Tableaux de données CANSIM en temps réel.

Prochaine diffusion

L'IPC d'octobre sera diffusé le 17 novembre.

Produits

Le numéro de septembre 2017 de L'Indice des prix à la consommation, vol. 96, no 9 (Numéro au catalogue62-001-X), est maintenant accessible.

Il est possible d'obtenir plus de renseignements concernant les concepts et l'utilisation de l'Indice des prix à la consommation (IPC) en consultant Le Document de référence de l'Indice des prix à la consommation canadien (Numéro au catalogue62-553-X).

Pour obtenir des renseignements concernant l'histoire de l'IPC au Canada, veuillez consulter la publication Survol du premier siècle de l'Indice des prix à la consommation au Canada (Numéro au catalogue62-604-X).

Deux vidéos, « Vue d'ensemble de l'indice des prix à la consommation (IPC) du Canada » et « L'Indice des prix à la consommation et votre expérience de la variation des prix », sont offertes sur la chaîne YouTube de Statistique Canada.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :