Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Indice des prix à la consommation, août 2017

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2017-09-22

Indice des prix à la consommation

Août 2017

1,4 % hausse

(variation sur 12 mois)

L'Indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 1,4 % d'une année à l'autre en août, après avoir connu une hausse de 1,2 % en juillet.

Graphique 1  Graphique 1: Variation sur 12 mois de l'Indice des prix à la consommation
Variation sur 12 mois de l'Indice des prix à la consommation

Variation sur 12 mois des composantes principales

Les prix de six des huit composantes principales de l'IPC ont augmenté au cours de la période de 12 mois se terminant en août, les indices des prix des transports et du logement ayant contribué le plus à la hausse d'une année à l'autre. L'indice des prix des vêtements et chaussures et l'indice des prix des dépenses courantes, de l'ameublement et de l'équipement du ménage ont diminué d'une année à l'autre.

Graphique 2  Graphique 2: Hausse des prix à la consommation dans six des huit composantes principales
Hausse des prix à la consommation dans six des huit composantes principales

Les coûts des transports ont progressé de 2,8 % d'une année à l'autre en août, après avoir connu une hausse de 1,9 % le mois précédent. Comme en juillet, ce sont les prix de l'essence qui ont contribué le plus à l'augmentation de l'indice des prix des transports, ainsi qu'à l'accélération de la hausse. L'indice des prix de l'essence a augmenté de 8,6 % au cours de la période de 12 mois se terminant en août, après avoir enregistré une hausse de 4,6 % en juillet. Les coûts du transport aérien ont augmenté à un taux plus rapide d'une année à l'autre en août qu'en juillet. Par contre, l'indice des prix du transport par train, autobus et autres transports interurbains a augmenté dans une moindre mesure d'une année à l'autre en août que le mois précédent.

L'indice des prix du logement a crû de 1,3 % d'une année à l'autre en août, ce qui représente une hausse identique à celle enregistrée en juillet. Les coûts de remplacement par le propriétaire ont contribué le plus à l'augmentation des prix, ayant progressé de 4,2 % au cours de la période de 12 mois se terminant en août. Les prix du gaz naturel (+8,6 %) ont augmenté à un rythme plus lent d'une année à l'autre en août qu'en juillet. L'indice des prix de l'électricité a diminué de 8,9 % d'une année à l'autre en août, reflétant en partie la réduction des prix découlant de la législation provinciale de l'Ontario adoptée plus tôt en 2017.

Les prix des aliments ont augmenté de 0,9 % d'une année à l'autre en août, après avoir connu une hausse de 0,6 % en juillet. Les prix des aliments achetés en magasin ont progressé de 0,3 % d'une année à l'autre en août, après avoir diminué de 0,1 % en juillet. Les prix de la viande (+1,1 %) et des fruits frais (+5,6 %) ont augmenté à des taux plus élevés en août qu'en juillet. Les prix des aliments achetés au restaurant ont progressé de 2,6 % en août, ce qui représente une hausse identique à celle enregistrée d'une année à l'autre en juillet.

En août, l'indice des dépenses courantes, de l'ameublement et de l'équipement du ménage (-0,2 %) a diminué d'une année à l'autre pour le deuxième mois consécutif. L'indice des prix des meubles a contribué le plus à ce recul, en baisse de 2,7 % au cours de la période de 12 mois se terminant en août. Les prix des appareils électroménagers ont diminué de 3,0 % d'une année à l'autre en août, après avoir connu une baisse de 2,0 % en juillet. Parallèlement, l'indice des prix des outils et autres articles ménagers (+0,9 %) a augmenté dans une moindre mesure d'une année à l'autre en août qu'en juillet.

Variation sur 12 mois dans les provinces

Les prix à la consommation ont augmenté davantage d'une année à l'autre dans neuf provinces en août qu'en juillet, alors que l'IPC au Manitoba a enregistré la même hausse que le mois précédent.

La Saskatchewan a affiché l'accélération la plus marquée des prix à la consommation parmi les provinces, ce qui est attribuable en partie aux autres changements apportés à la taxe de vente provinciale (TVP) dans la province, qui ont pris effet en août.

Graphique 3  Graphique 3: Les prix à la consommation augmentent à un taux plus élevé dans neuf provinces
Les prix à la consommation augmentent à un taux plus élevé dans neuf provinces

En Saskatchewan, l'IPC a augmenté de 1,7 % d'une année à l'autre en août, après avoir connu une hausse de 0,8 % en juillet. Cette accélération a été en partie attribuable à l'application de la TVP aux services d'assurance en Saskatchewan qui a pris effet en août. Des hausses d'un mois à l'autre ont été enregistrées dans l'indice des prix des primes d'assurance de véhicules automobiles (+5,9 %), l'indice des prix de l'assurance habitation et assurance hypothécaire du propriétaire (+6,3 %), l'indice des prix de l'assurance, licences et autres services pour véhicules de loisirs (+3,2 %), et l'indice des prix des primes d'assurance du locataire (+6,3 %). D'une année à l'autre, les prix des aliments achetés au restaurant ont augmenté de 8,7 %, ce qui est attribuable en grande partie aux changements apportés à la TVP au printemps. Les coûts de remplacement par le propriétaire ont diminué de 0,7 % au cours de la période de 12 mois se terminant en août, alors qu'ils ont augmenté de 4,2 % à l'échelle nationale.

À l'Île-du-Prince-Édouard, les prix à la consommation ont progressé de 2,3 % d'une année à l'autre en août, après avoir augmenté de 1,8 % en juillet. Le taux de croissance marqué des prix à la consommation par rapport aux autres provinces demeure en partie attribuable à une augmentation de la taxe de vente harmonisée (TVH) à l'Île-du-Prince-Édouard, qui a pris effet en octobre 2016. L'indice des prix de l'hébergement pour voyageurs a aussi contribué à l'augmentation sur 12 mois de l'IPC, en hausse de 23,0 % d'une année à l'autre en août, après avoir progressé de 19,1 % en juillet. Les prix des fruits frais ont diminué de 9,3 % au cours de la période de 12 mois se terminant en août, alors qu'ils ont augmenté de 5,6 % à l'échelle nationale.

Au Manitoba, l'IPC a enregistré une augmentation de 0,9 % d'une année à l'autre en août, ce qui représente une hausse identique à celle enregistrée en juillet. Les consommateurs ont déboursé 12,8 % de plus pour les légumes frais au cours de la période de 12 mois se terminant en août. Parallèlement, l'indice des prix du gaz naturel a diminué davantage au Manitoba que dans toutes les autres provinces.

Indice des prix à la consommation mensuel désaisonnalisé

Sur une base mensuelle désaisonnalisée, l'IPC a augmenté de 0,2 % en août, ce qui représente une hausse identique à celle observée en juillet.

Graphique 4  Graphique 4: L'Indice des prix à la consommation mensuel désaisonnalisé
L'Indice des prix à la consommation mensuel désaisonnalisé

En août, cinq composantes principales ont augmenté sur une base mensuelle désaisonnalisée, alors que trois ont diminué.

Sur une base mensuelle désaisonnalisée en août, l'indice des prix des transports (+0,8 %) a affiché la hausse la plus marquée, tandis que l'indice des prix des loisirs, de la formation et de la lecture (-0,2 %) a enregistré la baisse la plus prononcée.

L'histoire du Canada racontée en chiffres; #EnChiffres

Dans le but de souligner le 150e anniversaire du pays, Statistique Canada propose des instantanés de notre riche histoire statistique.

Les prix du bœuf ont augmenté de façon constante depuis 1971, soit d'environ 5 % par année en moyenne. Toutefois, ils ont connu des hausses considérables ces dernières années. En 2014, les prix du bœuf ont progressé de 14 % sur une base annuelle moyenne; en 2015, ils ont connu une nouvelle hausse de 15 %.

Ces augmentations marquées ont été principalement le fait des stocks de bovins plus faibles au Canada et aux États-Unis. Au cours des quatre années qui ont précédé les hausses de prix, les stocks canadiens et américains de bovins ont diminué d'environ 8 %. Cela est attribuable principalement aux coûts plus élevés des aliments pour animaux, aux conditions climatiques (notamment la sécheresse), ainsi qu'à la demande plus grande, qui a coïncidé avec des épidémies de maladies dans d'autres catégories de bétail.

En 2016, les prix du bœuf se sont stabilisés, diminuant d'environ 1 %. En dépit de cette baisse, les prix en 2016 sont demeurés près de 30 % plus élevés qu'en 2013. La dépréciation du dollar canadien et sa faiblesse soutenue depuis 2014 peuvent aussi avoir contribué aux prix plus élevés du bœuf au Canada ces dernières années.

Graphique 5  Graphique 5: L'indice de boeuf frais ou surgelé, moyenne annuelle, Canada, 1971 à 2016
L'indice de boeuf frais ou surgelé, moyenne annuelle, Canada, 1971 à 2016





  Note aux lecteurs

Une série désaisonnalisée est une série de laquelle les variations saisonnières ont été retranchées. Il est recommandé aux utilisateurs de données qui se servent des données de l'Indice des prix à la consommation (IPC) à des fins d'indexation d'utiliser les indices non désaisonnalisés. Pour obtenir plus de renseignements sur la désaisonnalisation, voir Données désaisonnalisées – Foire aux questions.

Changements de méthodologie : Indice de l'essence

L'IPC mesure les fluctuations des prix des biens et services de consommation au fil du temps. Pour représenter avec exactitude les changements survenant au sein du marché et dans le comportement des consommateurs, Statistique Canada revoit et met à jour périodiquement les méthodes appliquées aux diverses composantes de l'IPC. La diffusion de l'IPC d'août 2017 (diffusé le 22 septembre 2017) marque la mise en œuvre d'une nouvelle méthodologie de l'indice de l'essence.

La composante de l'essence représente 3,37 % du panier de l'IPC de 2015 au prix du mois d'enchaînement (décembre 2016) et appartient à l'indice des transports, qui est l'une des composantes principales de l'IPC.

La modification méthodologique de l'indice de l'essence comporte deux éléments principaux: une collecte de prix pour un plus grand nombre de villes, et sur davantage de jours dans le mois, soit tous les jours ouvrables, et une nouvelle formule d'agrégation.

Les indices pour chaque strate géographique utilisent une formule d'indice de Jevons explicitement pondérée. Le compte de population de chaque ville, tiré du recensement, est utilisé comme source de pondération.

Changement à venir de méthodologie : Nouvelles sources de données pour l'indice du coût de l'intérêt hypothécaire

La diffusion de l'IPC d'octobre 2017 (qui sera diffusé le 17 novembre 2017) marquera la mise en œuvre d'une nouvelle approche pour le calcul de l'indice du coût de l'intérêt hypothécaire (ICIH).

L'ICIH représente 3,41 % du panier de l'IPC de 2015 au prix du mois d'enchaînement (décembre 2016) et appartient à l'indice des prix du logement, qui est l'une des composantes principales de l'IPC.

Les nouvelles sources de données utiliseront des données administratives pour remplacer les données d'enquête, ce qui réduira le fardeau de réponse de l'enquête tout en reflétant mieux le marché hypothécaire résidentiel canadien, et permettront un processus d'estimation simplifié.

Une documentation détaillée décrivant la méthodologie de l'ICIH sera disponible lors de la diffusion de l'IPC d'octobre 2017, soit le 17 novembre 2017.

Changements à venir du tableau intitulé « Indices comparatifs des prix des biens et services à la consommation entre les villes » : Ajout d'une nouvelle strate géographique

Les données sur les indices comparatifs des prix des biens et services à la consommation entre les villes seront mises à jour en date d'octobre 2016 lors de la diffusion de l'IPC d'octobre 2017 (qui sera diffusé le 17 novembre 2017). À ce moment, la strate géographique « Calgary, Alberta » sera introduite dans le tableau illustrant les données pour l'indice d'ensemble et ses huit composantes principales.

Tableaux de données CANSIM en temps réel

Le tableau de données CANSIM en temps réel 326-8023 sera mis à jour le 10 octobre. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez consulter le document Tableaux de données CANSIM en temps réel.

Prochaine diffusion

L'IPC de septembre sera diffusé le 20 octobre.

Produits

Le numéro d'août 2017 de L'Indice des prix à la consommation, vol. 96, no 8 (Numéro au catalogue62-001-X), est maintenant accessible.

Il est possible d'obtenir plus de renseignements concernant les concepts et l'utilisation de l'Indice des prix à la consommation (IPC) en consultant Le Document de référence de l'Indice des prix à la consommation canadien (Numéro au catalogue62-553-X).

Pour obtenir des renseignements concernant l'histoire de l'IPC au Canada, veuillez consulter la publication Survol du premier siècle de l'Indice des prix à la consommation au Canada (Numéro au catalogue62-604-X).

Deux vidéos, « Vue d'ensemble de l'indice des prix à la consommation (IPC) du Canada » et « L'Indice des prix à la consommation et votre expérience de la variation des prix », sont offertes sur la chaîne YouTube de Statistique Canada.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :