Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Rapports sur la santé, août 2017

Diffusion : 2017-08-16

Troubles concomitants de santé mentale et de consommation d'alcool ou de drogues au Canada

Les personnes qui présentent à la fois des troubles de santé mentale et de consommation d'alcool ou de drogues sont plus susceptibles d'avoir une moins bonne santé psychologique, de faire une utilisation accrue des services de soins de santé et de déclarer des besoins insatisfaits que les personnes qui présentent un seul type de trouble.

Ces résultats sont tirés d'une nouvelle étude sur la prévalence des troubles concomitants au Canada diffusée aujourd'hui dans la publication Rapports sur la santé. Cette étude est la première à utiliser l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes — Santé mentale menée en 2012 en vue d'examiner les caractéristiques démographiques et socioéconomiques et l'état de santé des personnes présentant des troubles concomitants ainsi que leur utilisation des services de soins de santé. L'étude évalue que 282 000 personnes, ou 1,2 % des Canadiens âgés de 15 à 64 ans, ont souffert de troubles mentaux et de troubles liés à la consommation d'alcool ou de drogues simultanément au cours de l'année précédente, soit au moins un trouble de l'humeur/d'anxiété et un trouble lié à la consommation d'alcool ou de drogues.

Presque toutes les personnes (91 %) présentant des troubles concomitants ont signalé éprouver une grande détresse psychologique, ce qui est significativement supérieur aux pourcentages des personnes ayant soit un trouble de l'humeur/d'anxiété (79 %), soit un trouble lié à la consommation d'alcool ou de drogues (34 %).

Dans l'ensemble, les personnes présentant des troubles concomitants étaient plus susceptibles (76 %) d'utiliser des services de soins de santé, tels que des soins en santé mentale ou liés à la consommation d'alcool ou de drogues que celles qui présentaient soit un trouble de l'humeur ou d'anxiété (67 %), soit un problème de consommation d'alcool ou de drogues (21 %). Malgré une utilisation accrue, ces personnes étaient plus susceptibles de déclarer des besoins en soins de santé mentale partiellement satisfaits ou non satisfaits après avoir tenu compte des facteurs démographiques et socioéconomiques et du nombre de problèmes de santé chroniques.

  Note aux lecteurs

Les données proviennent de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes – Santé mentale de 2012, qui a permis de recueillir des renseignements quant à la prévalence de troubles de santé mentale choisis et des troubles liés à la consommation d'alcool ou de drogues. L'analyse porte sur les membres des ménages âgés de 15 à 64 ans qui avaient présenté un trouble de l'humeur/d'anxiété et/ou un trouble lié à la consommation d'alcool ou de drogues au cours des 12 derniers mois. Les troubles de l'humeur/d'anxiété examinés dans cette étude représentaient un épisode dépressif majeur, un trouble bipolaire I/trouble bipolaire II et un trouble d'anxiété généralisée. Les troubles liés à la consommation d'alcool ou de drogues représentaient un abus d'alcool, de cannabis et d'autres drogues ou une dépendance à ces substances.

Produits

L'article « Troubles concomitants de santé mentale et de consommation d'alcool ou de drogues au Canada » est accessible dans le numéro en ligne d'août 2017 de Rapports sur la santé, vol. 28, no 8 (Numéro au catalogue82-003-X).

Ce numéro de Rapports sur la santé contient un deuxième article intitulé « Les besoins en appareils d'aide à la mobilité, les modifications au logement et l'aide personnelle chez les Canadiens ayant une incapacité ».

Coordonnées des personnes-ressources

Pour en savoir davantage sur « Troubles concomitants de santé mentale et de consommation d'alcool ou de drogues au Canada », communiquez avec Didier Garriguet (didier.garriguet@canada.ca), Division de l'analyse de la santé.

Pour en savoir davantage sur « Les besoins en appareils d'aide à la mobilité, les modifications au logement et l'aide personnelle chez les Canadiens ayant une incapacité », communiquez avec Didier Garriguet (didier.garriguet@canada.ca), Division de l'analyse de la santé.

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :