Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Statistiques relatives aux mouvements d'aéronefs : principaux aéroports – rapport annuel, 2016

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2017-06-20

En 2016, le nombre de décollages et d'atterrissages dans les 91 aéroports canadiens dotés d'une tour de contrôle de la circulation aérienne ou d'une station d'information de vol de NAV CANADA a atteint 5,5 millions de mouvements, ce qui représente un niveau presque inchangé (+0,2 %) par rapport à l'année précédente.

L'aéroport international de Toronto/Lester B. Pearson, en Ontario (458 707 mouvements), et l'aéroport international de Vancouver, en Colombie-Britannique (325 969), sont demeurés les aéroports les plus actifs en 2016.

Une légère baisse des mouvements itinérants (mouvements d'un aéroport vers un autre) a été compensée par une légère augmentation des mouvements locaux (mouvements des aéronefs qui restent dans les environs de l'aéroport). Le nombre de mouvements itinérants a atteint 4,0 millions, alors que le nombre de mouvements locaux s'est établi à 1,5 million.

Par ailleurs, la circulation aérienne à Fort McMurray a souffert de l'important feu de forêt qui a ravagé la région en mai. La circulation aérienne commerciale à l'aéroport a été entièrement suspendue jusqu'en début juin. Par conséquent, les mouvements itinérants d'aéronefs à Fort McMurray ont diminué de 29 % en 2016 pour s'établir à 39 679 en 2016, soit le plus faible taux d'activité depuis 2004.

L'histoire du Canada racontée en chiffres; #EnChiffres

Dans le but de souligner le 150e anniversaire du pays, Statistique Canada propose des instantanés de notre riche histoire statistique.

Au début de l'ère de l'aviation au Canada, les aviateurs décollaient et atterrissaient sur toutes sortes de surfaces : des pâturages, des pistes de course, des lacs gelés, des terrains d'exposition et même des terrains de golf. C'est en 1915 qu'a eu lieu le premier vol officiel à un aérodrome canadien, à Long Branch (Toronto). Jusque dans les années 1930, les pistes d'aéroport étaient habituellement constituées de gazon, d'argile ou de glaise, et le terminal adjacent n'était généralement rien de plus qu'un toit en appentis rattaché à un hangar.

Les anciennes pistes d'atterrissage herbeuses ont depuis longtemps fait place aux surfaces de pistes asphaltées ou en béton, et des centaines de décollages et d'atterrissages ont maintenant lieu chaque jour dans de nombreux aéroports internationaux. En 1967, on relevait 4,0 millions de mouvements d'aéronefs dans les principaux aéroports canadiens. Cinq décennies plus tard, avec l'accroissement de la commodité et de la popularité du transport aérien, ce chiffre est passé à 5,5 millions en 2016.

  Note aux lecteurs

Les données de 2012 à 2015 ont été révisées.

Produits

De l'information analytique supplémentaire est maintenant offerte dans « Mouvements annuels des aéronefs : principaux aéroports – tours de contrôle et stations d'information de vol de NAV CANADA », qui fait partie du bulletin de service Aviation (Numéro au catalogue51-004-X).

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Date de modification :