Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Industries des cultures de serre, des gazonnières et des pépinières, 2016

Diffusion : 2017-04-27

Les ventes totales des industries des serres, pépinières et gazonnières ont atteint 3,6 milliards de dollars en 2016.

Les produits de serre représentaient 78,5 % de l'ensemble des ventes de produits de serre, de pépinière et de gazonnière. Les ventes de fruits et de légumes ont crû de 3,6 % alors que celles de fleurs et de plantes de serre (y compris les reventes) ont crû de 0,9 %. Les ventes de produits ornementaux (y compris les fleurs et les plantes de serre, les produits de pépinière et les produits de gazonnière) se sont établies à 2,3 milliards de dollars en 2016.

Graphique 1  Graphique 1: Ventes de produits de serre, de pépinière et de gazonnière
Ventes de produits de serre, de pépinière et de gazonnière

Les ventes totales de fleurs et de plantes de serre (y compris les reventes) ont atteint 1,5 milliard de dollars en 2016. L'Ontario (52,5 %), la Colombie-Britannique (21,3 %) et le Québec (10,3 %) accaparent les plus grandes parts du total des ventes de fleurs et plantes de serre.

Les plantes en pot (d'extérieur et d'intérieur) ont représenté la plus grande part de l'ensemble des fleurs et des plantes produites et vendues, étant à l'origine de 61,9 % des ventes totales des produits de floriculture de serre. L'Ontario représentait près de la moitié des ventes de plantes en pot en 2016.

Plusieurs nouvelles catégories de plantes en pot d'extérieur ont été ajoutées dans les choix de réponses cette année, par exemple les plants de fines herbes (10,7 millions de pots), les plants de légumes en pot (7,2 millions de pots) et les calibrachoas (2,6 millions de pots). Les géraniums demeurent encore la plus nombreuse variété avec 16,5 millions de pots produits.

Les ventes de fleurs coupées ont diminué de 4,5 % pour atteindre 140 millions de dollars, et l'Ontario a généré près de 70,0 % de ces ventes.

Les ventes de légumes de serre ont atteint 1,3 milliard de dollars en 2016, soit environ 175 millions de dollars de plus que la valeur des légumes cultivés dans les champs (données diffusées dans Le Quotidien le 1er février 2017). Les ventes de tomates de serre ont crû de 5,9 % pour se chiffrer à 544,5 millions de dollars, alors que les ventes de poivrons ont diminué de 1,5 % pour atteindre 419,7 millions de dollars. Les concombres ont connu le plus fort pourcentage d'augmentation avec une hausse de 7,4 % pour passer à 334,2 millions de dollars. Les ventes d'aubergines ont totalisé 7,7 millions de dollars en 2016.

Graphique 2  Graphique 2: Dépenses d'exploitation des serres, des pépinières et des gazonnières
Dépenses d'exploitation des serres, des pépinières et des gazonnières

Les dépenses totales d'exploitation des serres ont crû de 3,4 % pour se fixer à 2,5 milliards de dollars en 2016. Les coûts de la main-d'œuvre représentaient 29 % des dépenses totales d'exploitation. Le nombre total de travailleurs de serre a diminué de 1,6 % pour s'établir à 32 829, alors que les salaires ont crû de 1,4 % pour se chiffrer à 713,1 millions de dollars. Le salaire moyen des employés a atteint 21 723 dollars en 2016.

Dans les serres, les dépenses de culture, d'électricité et l'achat de matériel végétal ont continué de croître alors que les dépenses de combustible ont diminué.

Les ventes totales des produits de pépinière (y compris les reventes) ont baissé de 11,6 % par rapport à 2015 pour passer à 635,6 millions de dollars en 2016. Cette diminution s'explique par l'exclusion dans les données de 2016 des exploitations produisant des arbres de semis exclusivement pour le reboisement.

Les dépenses d'exploitation des pépinières ont baissé de 8,0 % pour s'établir à 559,4 millions de dollars. Les coûts de la main-d'œuvre ont représenté 36,2 % des dépenses totales d'exploitation. Le nombre total d'employés de pépinière a diminué de 11,3 % pour se fixer à 11 663 alors que les coûts de la main-d'œuvre ont baissé de 10,0 % pour se chiffrer à 202,4 millions de dollars. Le salaire moyen a crû de 1,4 % pour atteindre 17 355 dollars par employé.

En 2016, les ventes totales de gazon (y compris les reventes) ont diminué de 5,0 % pour se fixer à 147,4 millions de dollars, tandis que les dépenses ont diminué de 5,4 % pour s'établir à 115,0 millions de dollars. Les exploitants de gazonnières ont employé 1 585 travailleurs en 2016; il s'agit d'une baisse de 7,1 % par rapport à 2015. Le salaire moyen a atteint 25 762 dollars par employé en 2016.

L'histoire du Canada racontée en chiffres; #EnChiffres

Dans le but de souligner le 150e anniversaire du pays, Statistique Canada propose des instantanés de notre riche histoire statistique.

En 2015, les recettes agricoles brutes provenant des fermes de légumes de serre totalisaient 1,3 milliard de dollars, ce qui représentait 4,1 % des recettes monétaires agricoles canadiennes pour l'ensemble des cultures.

De 1956 à 2016, la production des légumes de serre a connu une croissance annuelle positive 49 fois sur 60 ans. Pendant cette période, la production a augmenté de 21 234 % alors que sa valeur à la ferme (l'argent reçu par les producteurs) a augmenté de 21 361 % (en dollars constants de 2007).

Malgré l'augmentation du coût des intrants, comme l'énergie, le montant reçus par kilogramme de légumes de serre vendu est resté entre 2,29 $ et 4,03 $. Les producteurs canadiens de légumes de serre ont été en mesure d'adapter les nouvelles technologies automatisées, d'apporter des produits frais aux Canadiens pendant les saisons froides et de développer leur marché à l'exportation.


  Note aux lecteurs

Des changements ont été apportés à la méthodologie de l'enquête annuelle sur les cultures de serre, les pépinières et les gazonnières à partir de la diffusion d'avril 2017. Pour obtenir plus de renseignements sur les changements apportés à la méthodologie, consultez le document Le Programme intégré de la statistique des entreprises.

Les exploitations produisant exclusivement des semis d'arbres à des fins de reboisement sont considérées hors champ de l'Enquête annuelle de 2016 sur les cultures de serre, les pépinières et les gazonnières, et par conséquent, elles en sont exclues. Lors des enquêtes antérieures, la production de ce type d'exploitation était incluse et contribuait au total de la superficie, de la production, des dépenses et des ventes des serres et pépinières.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec Serge DesRoches au 613-866-6924 (serge.desroches@canada.ca), Division de l'agriculture.

Date de modification :