Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Incidence du cancer au Canada, 2014

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2017-02-21

En 2014, plus de 137 000 nouveaux cas de cancer ont été diagnostiqués au Canada, (à l'exclusion du Québec; voir la note aux lecteurs à ce sujet) Il s'agit d'un taux d'incidence d'environ 501 cas pour 100 000 habitants.

En 2014, les cinq cancers les plus fréquemment déclarés ont été le cancer du sein (13,2 % des cas), du poumon (12,6 %), du côlon et du rectum (11,9 %), de la prostate (11,0 %) et de la vessie (4,9 %). Ensemble, ces cinq cancers ont représenté plus de la moitié (53,6 %) de tous les cancers déclarés.

Parmi tous les nouveaux cas de cancer déclarés en 2014, près de 9 sur 10 (87,8 %) ont été diagnostiqués chez des personnes âgées de 50 ans et plus. Par ailleurs, 11,0 % des nouveaux cas de cancer ont été diagnostiqués chez des personnes âgées de 25 à 49 ans, et 1,2 % chez des personnes âgées de moins de 25 ans.

Le cancer chez les hommes

En 2014, plus de 69 500 hommes ont reçu un diagnostic de cancer au Canada, ce qui correspond à un taux d'incidence d'environ 513 cas de cancer pour 100 000 hommes.

Le cancer déclaré le plus fréquemment chez les hommes a été le cancer de la prostate, représentant 21,6 % de tous les nouveaux cas de cancer diagnostiqués. Il était suivi par le cancer du côlon et du rectum (13,1 %), le cancer du poumon (12,5 %), le cancer de la vessie (7,3 %) et le lymphome non hodgkinien (5,3 %). Ces cinq cancers ont représenté 59,8 % de tous les cancers déclarés chez les hommes en 2014.

Graphique 1  Graphique 1: Cinq types de cancer les plus fréquemment diagnostiqués chez les hommes, Canada (à l'exclusion du Québec), 2014
Cinq types de cancer les plus fréquemment diagnostiqués chez les hommes, Canada (à l'exclusion du Québec), 2014

Le cancer le plus fréquemment déclaré chez les hommes variait en fonction du groupe d'âge. Parmi les hommes de moins de 25 ans, le cancer du testicule représentait 14,4 % de tous les cancers. En ce qui concerne les hommes âgés de 25 à 49 ans, le cancer du côlon et du rectum était le plus courant, représentant 12,4 % de tous les cas. Le cancer de la prostate était le cancer le plus courant chez les hommes âgés de 50 ans et plus, représentant 23,3 % de tous les cancers déclarés pour ce groupe d'âge.

En 2014, plusieurs cancers ont affiché un taux d'incidence beaucoup plus élevé chez les hommes que chez les femmes, notamment le cancer de la vessie, pour lequel les hommes représentaient 75,4 % des cas déclarés, le cancer du foie (75,3 %) et le cancer de l'œsophage (77,5 %). En outre, 66,3 % des cas de cancer de l'estomac et 64,8 % des cas de cancer du rein ont été diagnostiqués chez les hommes.

Le cancer chez les femmes

En 2014, plus de 67 400 femmes ont reçu un diagnostic de cancer au Canada, ce qui représente un taux d'incidence d'environ 490 cas de cancer pour 100 000 femmes.

Chez les femmes, le cancer déclaré le plus fréquemment a été le cancer du sein, représentant 26,6 % de tous les cas de cancer déclarés chez les femmes. Suivaient les cancers du poumon (12,6 %), du côlon et du rectum (10,8 %), de l'utérus (6,6 %) et de la thyroïde (5,3 %). Ces cinq cancers ont représenté 61,9 % de tous les cancers déclarés chez les femmes en 2014.

Graphique 2  Graphique 2: Cinq types de cancer les plus fréquemment diagnostiqués chez les femmes, Canada (à l'exclusion du Québec), 2014
Cinq types de cancer les plus fréquemment diagnostiqués chez les femmes, Canada (à l'exclusion du Québec), 2014

Le cancer le plus fréquemment déclaré chez les femmes variait en fonction du groupe d'âge. Parmi les femmes de moins de 25 ans, le cancer de la thyroïde représentait 16,6 % de tous les cancers. En ce qui concerne les femmes âgées de 25 à 49 ans et de 50 ans et plus, le cancer du sein était le plus courant, représentant 34,3 % et 25,7 % respectivement de tous les cas dans ces groupes d'âge.



  Note aux lecteurs

Les données sur l'incidence du cancer au Québec ne sont pas disponibles dans le Registre canadien du cancer (RCC) pour les années de diagnostic 2011, 2012, 2013 et 2014. En ce qui concerne les tableaux 103-0550 et 103-0554 de CANSIM, les données annuelles sur le dénombrement et le taux au Québec pour les années 2011 à 2013 ont été copiées au moyen des données de 2010. On suppose que l'incidence annuelle du cancer et le dénombrement de la population au Québec pour la période de 2011 à 2013 n'ont pas changé depuis 2010. Les données pour le Canada pour la période de 2011 à 2013 comprennent les données imputées du Québec. Le lecteur devrait en tenir compte lorsqu'il interprète les données. Les tableaux 103-0555 et 103-0556 de CANSIM ne comprennent pas les données du Québec.

Le RCC est une base de données dynamique de tous les résidents du Canada vivants ou décédés chez lesquels on a diagnostiqué un cancer depuis 1992. Il s'agit d'un système axé sur le patient, conçu pour enregistrer le type et le nombre (incidence) de tumeurs primaires diagnostiquées chez une personne jusqu'à son décès.

L'incidence du cancer s'entend du nombre de nouveaux cas dans une population au cours d'une période donnée, généralement un an. Ce taux s'exprime comme le nombre de nouveaux cas de cancer pour 100 000 habitants.

On a ajouté les nouveaux enregistrements ou les changements aux enregistrements précédents pour mettre le RCC à jour. L'incidence d'une année de diagnostic donnée peut changer d'une version à une autre. Plus particulièrement, les données relatives aux années les plus récentes ne comprennent souvent pas le nombre total de cas, en raison du délai de déclaration des nouveaux cas de cancer au RCC. Ces cas sont habituellement ajoutés avec ceux de l'année de référence suivante. Pour obtenir davantage d'information, consultez la page d'enquête du RCC.

En octobre 2014, l'Ontario a mis en œuvre un nouveau système de déclaration des cas de cancer, le Registre du cancer de l'Ontario, et a mis hors service le système précédent, le Registre d'inscription des cas de cancer de l'Ontario. La première année déclarée au RCC au moyen du Registre du cancer de l'Ontario était l'année de diagnostic 2013. L'adoption de ce nouveau système de déclaration a augmenté le nombre d'incidences de certains types de cancer déclarés en Ontario en 2013.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :