Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Approvisionnement et demande d'énergie, 2015

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2017-01-16

La production d'énergie primaire au Canada a diminué de 0,2 % en 2015 pour s'établir à 18 689 pétajoules. La diminution a fait suite à une augmentation de 4,1 % en 2014.

Le pétrole brut (45,3 %) représentait la plus forte proportion de la production d'énergie primaire au Canada en 2015, suivi du gaz naturel (34,6 %), de l'électricité primaire (9,3 %), du charbon (7,1 %) et des liquides de gaz naturel des usines de gaz (3,6 %).

Il s'agit de la sixième année consécutive où le pétrole brut représente la plus grande part de la production.

Augmentation des exportations et des importations

Les exportations d'énergie et de produits énergétiques du Canada ont augmenté de 3,0 % en 2015 pour atteindre 12 188 pétajoules.

En 2015, 59,8 % de l'énergie primaire produite au Canada a été destinée aux marchés d'exportation, surtout aux États-Unis.

Le Canada a exporté 81,9 % de sa production de pétrole brut en 2015 et 47,4 % de son gaz naturel marchand.

Les importations d'énergie ont augmenté de 1,2 % en 2015 pour s'établir à 3 272 pétajoules. Le pétrole brut représentait la plus grande part des importations (53,1 %), suivi du gaz naturel (23,5 %). Ces deux produits représentaient plus des trois quarts des importations d'énergie.

Diminution de la consommation d'énergie

La consommation d'énergie du Canada a diminué de 1,2 % en 2015 pour s'établir à 8 156 pétajoules, après avoir connu une augmentation de 1,6 % en 2014.

Des baisses de l'usage énergétique ont été observées dans quatre des six secteurs, soit le secteur résidentiel (-4,8 %), le secteur des commerces et autres institutions (-1,6 %), le secteur industriel (-0,4 %), et celui du transport (-0,2 %). Parallèlement, il y a eu des hausses de l'usage énergétique dans l'agriculture (+1,2 %) et les administrations publiques (+0,05 %).

Au sein du secteur industriel, la consommation d'énergie a augmenté dans l'extraction minière, pétrolière et gazière (+4,3 %), la construction (+7,7 %) et la foresterie, l'exploitation forestière et les activités de soutien à la foresterie (+7,9 %). La consommation a diminué dans la fabrication (-4,1 %).

Les ventes de carburants à la pompe (61,8 %) ont continué à représenter la plus grande proportion de la consommation d'énergie dans le secteur des transports en 2015, suivies du transport commercial et en commun (16,2 %) et des lignes aériennes (9,3 %). Les pipelines ont enregistré 6,6 % de la consommation et le transport ferroviaire a utilisé 3,5 % de l'énergie de ce secteur.

La principale source d'énergie consommée au Canada en 2015 a été les produits pétroliers raffinés (38,7 %), suivis du gaz naturel (35,8 %) et de l'électricité (22,1 %).

Évolution de la consommation d'énergie au pays

L'Ontario, l'Alberta et le Québec ont continué de consommer la plus grande part de l'énergie au Canada. En 2015, la consommation combinée de ces trois provinces représentait 74,7 % de la consommation totale d'énergie.

La consommation d'énergie a diminué dans cinq provinces en 2015 comparativement à 2014. La baisse la plus marquée a été observée au Manitoba (-5,8 %), suivie de l'Alberta (-2,5 %), de l'Ontario (-1,7 %), du Québec (-0,9 %), et de la Saskatchewan (-0,3 %).

En revanche, la consommation d'énergie s'est accrue dans cinq provinces en 2015. C'est la Nouvelle-Écosse qui a augmenté le plus sa consommation d'énergie (+4,1 %), suivie de l'Île-du-Prince-Édouard (+2,6 %), de la Colombie-Britannique (+2,2 %), du Nouveau-Brunswick (+1,4 %), et de Terre-Neuve-et-Labrador (+1,1 %).

  Note aux lecteurs

Cette diffusion tient compte d'importantes révisions qui portent sur les données de plusieurs années.

Les données de 2014 ont été révisées.

Les données sur le propane ont été révisées. Plus précisément, les données sur les importations, les transferts inter-régions, la transformation de propane pour la fabrication de produits pétroliers raffinés, la production nette des raffineries de gaz pétroliers liquéfiés (GPL) et la consommation aux fins de la fabrication ont été révisées pour la période de 2005 à 2014. Les données sur la production de propane ont aussi été révisées pour l'Alberta et l'Ontario (données de 2005 à 2014), la Nouvelle-Écosse (données de 2013 et 2014) et la Saskatchewan (données de 2012 à 2014). Les données de la Saskatchewan (2011 à 2014) sur l'utilisation du propane à des fins non énergétiques ont aussi été révisées. À la suite de ces révisions, l'approvisionnement et l'écoulement nets ont été ajustés pour la période de 2005 à 2014.

Les données sur le butane ont été révisées. Les données sur la production nette des raffineries de GPL et les transferts inter-régions ont été révisées de 2005 à 2014. Les données sur la production ont aussi été révisées pour l'Alberta et l'Ontario (données de 2005 à 2014), la Nouvelle-Écosse (données de 2013 et 2014) et la Saskatchewan (données de 2012 à 2014). À la suite de ces révisions, les données sur l'approvisionnement et l'écoulement nets ont été ajustées pour la période de 2005 à 2014.

Les données sur l'électricité ont été révisées pour l'Ontario. Plus précisément, les données sur les exportations ont été révisées pour 2010, 2011 et 2012. Les données d'autoconsommation d'électricité par les producteurs et d'écoulement de l'électricité du secteur résidentiel, des secteurs des pipelines, de l'agriculture, des administrations publiques ainsi que des commerces et autres institutions ont été révisées pour la période de 2009 à 2014. Les données sur l'écoulement de l'électricité du secteur du transport commercial et en commun ont été révisées pour la période de 2007 à 2014.

Les données sur l'écoulement de l'électricité du secteur des commerces et autres institutions ont été révisées pour la période de 1995 à 2004 pour Terre-Neuve-et-Labrador, le Québec, l'Ontario, et l'Alberta, et de 2005 à 2011 pour toutes les provinces.

Les disponibilités d'essence à moteur et de carburant diesel au Nunavut ont été révisées pour la période de 2005 à 2014. La réallocation de carburant du Nunavut se reflète dans les données de 2015 et se poursuivra dans les années futures. Les transferts inter-régions dans les provinces fournisseuses ont été ajustés afin de refléter la réallocation de carburant du Nunavut. L'ajustement des données de carburant dans les deux autres territoires (Yukon et Territoires du Nord-Ouest) est à l'étude et sera inclus dans la prochaine publication du Bulletin sur la disponibilité et l'écoulement d'énergie au Canada.

Les données sur le charbon pour l'Ontario ont été révisées pour la période de 2005 à 2013.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :