Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Rapports sur la santé, novembre 2016

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2016-11-16

Problèmes auditifs et sentiment d'isolement social chez les Canadiens âgés de 45 ans et plus

Les femmes âgées de 45 ans ou plus aux prises avec un problème auditif sont plus susceptibles de vivre de l'isolement social que celles n'ayant pas de déficience auditive. Il n'en va toutefois pas ainsi pour les hommes.

Selon une étude fondée sur les réponses recueillies dans le cadre de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes – Vieillissement en santé de 2008-2009, on estime que 864 000 personnes, ou 7 % des personnes âgées de 45 ans ou plus, présentaient au moins un certain problème auditif. Pour la moitié d'entre elles, il s'agissait d'un problème allant de modéré à grave. Environ 5 % d'entre elles avaient fait corriger leur problème auditif, et 2 % ne parvenaient pas à entendre ce qui se disait dans certaines circonstances, même avec un appareil auditif.

La déficience auditive était plus fréquente à des âges plus avancés : 21 % des personnes âgées de 75 ans ou plus en souffraient. Les hommes étaient en général plus susceptibles que les femmes d'avoir une déficience auditive (8 % contre 5 %), même si des différences significatives entre les sexes ne devenaient évidentes qu'à des âges plus avancés.

Les femmes étaient plus susceptibles que les hommes d'être isolées socialement. On estime qu'en 2008-2009, 1,9 million de personnes âgées de 45 ans ou plus (16 % de femmes et 12 % d'hommes) vivaient de l'isolement social, puisqu'elles ont déclaré éprouver un sentiment de solitude et un sentiment faible ou plutôt faible d'appartenance à la communauté.

Chez les femmes, 23 % de celles aux prises avec un problème auditif ont déclaré se sentir socialement isolées, comparativement à 16 % des femmes n'ayant pas de problème auditif. Cette corrélation persistait lorsque des caractéristiques sociodémographiques et d'autres facteurs étaient pris en compte : l'accroissement des problèmes auditifs était associé à une augmentation du risque d'être isolé socialement. En revanche, chez les hommes, les problèmes auditifs n'étaient pas associés à l'isolement social.

Dans le cadre de cette étude, on a également comparé l'isolement social chez les personnes capables de comprendre ce qui se disait lors de conversations grâce à un appareil auditif (problème auditif corrigé) et celles ne parvenant pas à entendre dans certaines situations malgré l'utilisation d'un appareil auditif (problème auditif non corrigé). Même si les estimations de l'isolement social chez les personnes dont le problème auditif avait été corrigé et chez celles dont le problème auditif n'avait pas été corrigé ne différaient pas de manière significative, dans le cas des femmes, les estimations ont révélé une plus faible prévalence de l'isolement social chez celles dont le problème auditif avait été corrigé. Une situation inverse s'observait chez les hommes : ceux dont le problème auditif avait été corrigé semblaient être plus susceptibles d'être isolés socialement que ceux dont le problème auditif n'avait pas été corrigé.

  Note aux lecteurs

Dans le cadre de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes – Vieillissement en santé de 2008-2009, des données ont été recueillies auprès d'un échantillon de Canadiens âgés de 45 ans ou plus vivant dans des ménages privés. L'échantillon étudié de 30 176 répondants a été pondéré de manière à représenter 13,3 millions de personnes âgées de 45 ans ou plus.

La présence d'un problème auditif était fondée sur la capacité autodéclarée de comprendre une conversation. Les problèmes auditifs ont, par la suite, été classés de la manière suivante : corrigés (capable d'entendre avec un appareil auditif) ou non corrigés (incapable d'entendre dans certaines situations, même avec un appareil auditif).

L'isolement social perçu a été mesuré comme la combinaison d'un sentiment de solitude et d'un faible sentiment d'appartenance à la communauté. L'isolement social perçu est représentatif de ce que les gens ressentent à l'égard de leurs relations et de leur participation, et du fait que la situation dans laquelle ils souhaiteraient se trouver est peut-être différente de leur situation réelle.

Produits

L'article « Problèmes auditifs et sentiment d'isolement social chez les Canadiens âgés de 45 ans et plus » est accessible dans le numéro en ligne de novembre 2016 de Rapports sur la santé, vol. 27, no 11 (Numéro au catalogue82-003-X), à partir du module Publications de notre site Web, sous l'onglet Parcourir par ressource clé.

Ce numéro de Rapports sur la santé contient un deuxième article intitulé « Trouble d'anxiété généralisée (TAG) liminaire et infraliminaire, et idées suicidaires ».

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour obtenir plus de renseignements sur l'article « Problèmes auditifs et sentiment d'isolement social chez les Canadiens âgés de 45 ans et plus », communiquez avec Didier Garriguet (didier.garriguet@canada.ca), Division de l'analyse de la santé.

Pour obtenir plus de renseignements sur l'article « Trouble d'anxiété généralisée (TAG) liminaire et infraliminaire, et idées suicidaires », communiquez avec Heather Gilmour (heather.gilmour@canada.ca), Division de l'analyse de la santé.

Pour obtenir plus de renseignements au sujet de Rapports sur la santé, communiquez avec Janice Felman au 613-799-7746 (janice.felman@canada.ca), Division de l'analyse de la santé.

Date de modification :