Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Rapports sur la santé : Activité physique et comportement sédentaire des enfants canadiens de trois à cinq ans

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2016-09-21

Près des trois quarts des enfants de trois et quatre ans au Canada respectent les lignes directrices en matière d'activité physique recommandées au quotidien. Cependant, dans le cas des enfants de cinq ans, cette proportion est de 30 %.

Parallèlement, moins du quart des enfants de trois et quatre ans respectent les lignes directrices en matière de temps maximum passé devant un écran chaque jour. En revanche, plus des trois quarts des enfants de cinq ans sont en mesure de respecter les cibles en matière de temps passé devant un écran.

Les résultats proviennent de deux cycles de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé. Les données de l'enquête ont été utilisées pour calculer le respect des lignes directrices canadiennes en matière d'activité physique et de comportement sédentaire. Dans le premier cycle de 2009 à 2011, l'activité des enfants a été mesurée à l'aide d'accéléromètres en segments de 60 secondes. Par contre, pour le cycle le plus récent (2012-2013), on a utilisé des accéléromètres en segments de 15 secondes. Les temps d'observation plus courts permettent de mieux capter les mouvements sporadiques des jeunes enfants.

Lien entre l'activité physique et la santé

L'activité physique chez les jeunes enfants est associée à des avantages pour la santé, y compris une diminution de l'obésité, le développement moteur, la santé psychosociale et la santé cardiométabolique. Par ailleurs, le comportement sédentaire a été lié à une augmentation de l'obésité et à une diminution du développement psychosocial et cognitif.

Les lignes directrices en matière d'activité physique varient selon l'âge de l'enfant. Pour les enfants de trois et quatre ans, la recommandation est de 180 minutes d'activité physique par jour, peu importe l'intensité, avec une progression vers au moins une heure de jeux qui demandent beaucoup d'énergie à cinq ans. Pour les enfants de cinq ans, les lignes directrices préconisent au moins 60 minutes d'activité modérée à vigoureuse par jour.

En ce qui a trait au temps passé devant un écran, les estimations étaient basées sur les réponses des parents aux questions sur les heures passées par leurs enfants à regarder la télévision, à jouer à des jeux vidéo, à envoyer des courriels, à bavarder ou à naviguer sur Internet. Les lignes directrices visant les enfants de trois et quatre ans recommandent au plus une heure de temps passé devant un écran par jour, alors que celles qui visent les enfants de cinq ans recommandent deux heures ou moins.

Caractéristiques personnelles et caractéristiques du ménage associées à l'activité physique et au temps passé devant un écran

Il a été possible d'ajuster les résultats du cycle précédent afin qu'ils correspondent à ceux du cycle de 15 secondes, ce qui a permis d'obtenir un échantillon plus important et plus robuste aux fins d'analyse. L'un des avantages de cet échantillon accru est qu'il permet d'examiner les associations entre le respect des lignes directrices et les caractéristiques personnelles et du ménage, telles que l'indice de masse corporelle, le revenu du ménage, le niveau de scolarité dans le ménage, la présence de frères et sœurs et l'âge de la mère.

Par exemple, à trois et quatre ans, les enfants des ménages ayant les plus faibles revenus étaient significativement moins susceptibles que ceux des ménages ayant les revenus les plus élevés de respecter les lignes directrices en matière d'activité physique. De plus, à cinq ans, les garçons étaient significativement plus susceptibles de respecter les lignes directrices que les filles.

Les enfants de trois et quatre ans des ménages ayant un faible niveau de scolarité étaient significativement moins susceptibles que ceux des ménages ayant le niveau de scolarité le plus élevé de respecter les lignes directrices en matière de temps passé devant un écran. De plus, les enfants de cinq ans qui étaient enfants uniques dans un ménage étaient moins susceptibles de respecter les lignes directrices en matière de temps passé devant un écran que ceux des ménages avec d'autres enfants.

  Note aux lecteurs

Les données sont tirées de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé (ECMS) de 2009 à 2011 et de celle de 2012-2013. L'ECMS comprend une interview à domicile ainsi qu'une visite subséquente à un centre d'examen mobile, où des mesures physiques directes étaient prises.

Au terme de la visite au centre d'examen mobile, on a remis aux participants capables de marcher un accéléromètre qu'on leur a demandé de porter durant leurs heures de veille pendant sept jours. Au total, des données d'accéléromètre valides ont été fournies pour 865 participants âgés de trois à cinq ans et ont été incluses dans cette analyse.

Le questionnaire auprès des ménages posait aux parents des questions sur le temps que leur enfant passait devant un écran, à savoir le nombre d'heures par jour à regarder la télévision ou des vidéos, à jouer à des jeux vidéo et à utiliser un ordinateur.

Produits

L'article « Activité physique et comportement sédentaire des enfants canadiens de trois à cinq ans » est disponible dans le numéro en ligne de septembre 2016 de Rapports sur la santé, vol. 27, no 9 (Numéro au catalogue82-003-X), à partir du module Publications de notre site Web, sous l'onglet Parcourir par ressource clé.

Ce numéro de Rapports sur la santé contient deux autres articles : « Temps passé dehors, activité physique, sédentarité et indicateurs de la santé chez les enfants de 7 à 14 ans : Enquête canadienne sur les mesures de la santé de 2012-2013 » et « L'épilepsie au Canada : prévalence et conséquences ».

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca).

Pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données de l'article « Activité physique et comportement sédentaire des enfants canadiens de trois à cinq ans », communiquez avec Didier Garriguet (didier.garriguet@canada.ca), Division de l'analyse de la santé.

Pour obtenir plus de renseignements sur l'article « Temps passé dehors, activité physique, sédentarité et indicateurs de la santé chez les enfants de 7 à 14 ans : Enquête canadienne sur les mesures de la santé de 2012-2013 », communiquez avec Didier Garriguet (didier.garriguet@canada.ca), Division de l'analyse de la santé.

Pour obtenir plus de renseignements sur l'article « L'épilepsie au Canada : prévalence et conséquences », communiquez avec Heather Gilmour (heather.gilmour@canada.ca), Division de l'analyse de la santé.

Pour obtenir plus de renseignements sur la publication Rapports sur la santé, communiquez avec Janice Felman au 613-799-7746 (janice.felman@canada.ca), Division de l'analyse de la santé.

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :