Le Quotidien
|
 En manchette  Indicateurs  Communiqués par sujets
 Sujets d'intérêt  Calendrier de diffusion  Information

Production des principales grandes cultures, novembre 2015

Warning Consulter la version la plus récente.

Information archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Diffusion : 2015-12-04

À l'échelle nationale, la production de la plupart des grandes cultures a augmenté en 2015, tandis que le blé et les pois secs ont connu une baisse. La production de soya a atteint un sommet pour la septième année consécutive.

Les conditions du sol en Alberta et en Saskatchewan se sont améliorées à l'approche de la récolte, la température sèche du début ayant fait place à la pluie du milieu à la fin de l'été. Par conséquent, les perspectives de rendement se sont améliorées au cours de dernière partie de la saison de croissance. L'Est du pays ainsi que le Manitoba ont vu des conditions de croissance plus tempérées et constantes qui ont contribué à des récoltes plus abondantes pour plusieurs cultures.

Blé

La production totale de blé a diminué de 6,2 % en 2015 pour s'établir à 27,6 millions de tonnes métriques. Bien que la superficie récoltée ait légèrement augmenté par rapport à 2014 pour atteindre 23,7 millions d'acres, le rendement total moyen de blé a baissé de 3,3 boisseaux à l'acre comparativement à un an plus tôt pour se situer à 42,8 boisseaux à l'acre en 2015. Les conditions de sécheresse pendant la phase de croissance observées dans la plupart des régions de la ceinture de blé du Canada ont contribué à la diminution du rendement des cultures. En comparaison, les estimations du département de l'Agriculture des États-Unis pour sa campagne agricole de 2015 ont indiqué un rendement de blé de toutes catégories de 43,6 boisseaux à l'acre, soit sensiblement le même rendement que celui observé un an plus tôt.

Malgré que les superficies récoltées étaient semblables à celles de 2014, la production totale de blé a diminué en Saskatchewan et en Alberta, le rendement moyen ayant baissé dans les deux provinces.

La production de blé en Saskatchewan a reculé de 7,9 % pour s'établir à 13,0 millions de tonnes, le rendement moyen ayant diminué de 8,1 % pour passer de 40,5 boisseaux à l'acre en 2014 à 37,2 boisseaux à l'acre en 2015.

La production de blé en Alberta a diminué de 11,3 % pour se situer à 8,3 millions de tonnes, le rendement moyen ayant baissé de 5,5 boisseaux à l'acre pour s'établir à 46,2 boisseaux à l'acre.

En revanche, la production de blé au Manitoba a augmenté de 11,1 % pour atteindre 4,2 millions de tonnes, la superficie récoltée ayant augmenté de 9,8 % pour se situer à 3,1 millions d'acres, tandis que le rendement moyen a légèrement augmenté pour s'établir à 50,3 boisseaux à l'acre.

Canola

La production de canola a progressé de 5,0 % pour atteindre 17,2 millions de tonnes en 2015. Cette augmentation est attribuable à une hausse du rendement moyen, qui est passé de 35,1 boisseaux à l'acre en 2014 à 38,0 boisseaux à l'acre en 2015. Il s'agit du deuxième niveau de rendement de canola en importance, après la récolte exceptionnelle de 2013 où un rendement de 40,6 boisseaux à l'acre avait été enregistré.

La production de canola en Saskatchewan a augmenté de 10,4 % pour atteindre 8,8 millions de tonnes, le rendement moyen ayant crû de 10,6 % pour passer de 33,0 boisseaux à l'acre en 2014 à 36,5 boisseaux à l'acre en 2015. La superficie récoltée était pratiquement inchangée par rapport à un an plus tôt.

Les agriculteurs du Manitoba ont déclaré une production de 2,9 millions de tonnes de canola, soit une hausse de 13,8 % par rapport à l'année précédente. Cette augmentation est principalement attribuable à une croissance de 11,9 % du rendement moyen, qui est passé de 36,0 boisseaux à l'acre à 40,3 boisseaux à l'acre.

En revanche, la production de canola en Alberta a diminué de 6,1 % pour s'établir à 5,4 millions de tonnes. La superficie récoltée a fléchi de 10,0 %, tandis que le rendement moyen a augmenté de 38,0 boisseaux à l'acre par rapport à 2014 pour se chiffrer à 39,7 boisseaux à l'acre en 2015.

Maïs-grain

La production de maïs-grain a progressé de 18,0 % par rapport à 2014 pour se chiffrer à 13,6 millions de tonnes en 2015. Cette augmentation est attribuable à une hausse de 10,4 % du rendement moyen, qui s'est établi à 164,7 boisseaux à l'acre, ainsi qu'à un accroissement de la superficie récoltée, qui a augmenté de 210 200 acres pour s'établir à 3,2 millions d'acres.

L'Ontario, le principal producteur de maïs-grain au Canada, a représenté en moyenne les deux tiers de la production totale au cours des cinq dernières années. La production de maïs-grain dans cette province a progressé de 16,3 % en 2015 pour se chiffrer à 8,8 millions de tonnes. Cette augmentation est attribuable à un accroissement de 9,7 % de la superficie récoltée, combinée à une hausse du rendement moyen, qui est passé de 160,9 boisseaux à l'acre en 2014 à 170,6 boisseaux à l'acre cette année. La proportion de maïs-grain génétiquement modifié a représenté 81,3 % de la production de maïs-grain en Ontario en 2015.

La production de maïs-grain au Québec a augmenté de 24,2 % pour s'établir à 3,8 millions de tonnes, surtout en raison d'une hausse de 20,5 % du rendement moyen, qui a atteint 164,6 boisseaux à l'acre, et d'une croissance de 3,1 % de la superficie récoltée, qui a atteint 899 500 acres. Le maïs-grain génétiquement modifié a représenté 85,4 % de la production de maïs-grain totale au Québec en 2015.

Au Manitoba, la production de maïs-grain a progressé de 13,1 % pour s'établir à 787 400 tonnes, en raison d'une hausse du rendement moyen, qui est passé de 111,8 boisseaux à l'acre à 126,5 boisseaux à l'acre.

Soya

Les agriculteurs canadiens ont déclaré une production record de soya pour une septième année consécutive en 2015, leur production ayant crû de 3,1 % par rapport à 2014 pour atteindre 6,2 millions de tonnes. Alors que la superficie récoltée a diminué de 2,2 %, le rendement moyen a augmenté pour passer de 40,2 boisseaux à l'acre en 2014 à 42,4 boisseaux à l'acre en 2015. L'augmentation globale est attribuable à des niveaux records de production au Manitoba et au Québec, la production ayant reculé en Ontario.

La production de soya au Manitoba a atteint un sommet pour une quatrième année consécutive, en hausse de 25,5 % par rapport à 2014 pour se situer à 1,4 million de tonnes en 2015. Cette augmentation est attribuable à une hausse du rendement moyen, qui est passé de 32,3 boisseaux à l'acre à 37,0 boisseaux à l'acre, ainsi qu'à une hausse de 9,5 % de la superficie récoltée.

La production au Québec a également atteint un sommet pour une quatrième année consécutive, en hausse de 11,4 % pour se chiffrer à 1,0 million de tonnes. Cette hausse est le résultat d'une augmentation de 22,2 % du rendement moyen, qui s'est établi à 47,3 boisseaux à l'acre, alors que la superficie récoltée a diminué de 8,8 % par rapport à l'année précédente. La production de soya génétiquement modifié a constitué 58,4 % de la production totale de soya au Québec en 2015.

La production de soya en Ontario a diminué de 5,2 % par rapport à 2014 pour s'établir à 3,6 millions de tonnes, en raison de la baisse de la superficie récoltée. Le rendement moyen était stable, s'établissant à 45,5 boisseaux à l'acre. La production de soya génétiquement modifié en Ontario s'est chiffrée à 2,3 millions de tonnes en 2015, soit 62,9 % de la production totale de soya de la province.

Orge et avoine

Les agriculteurs ont déclaré une augmentation de 15,5 % de la production d'orge, celle-ci ayant atteint 8,2 millions de tonnes en 2015. Cette hausse est attribuable à la superficie récoltée, qui a augmenté de 10,2 % pour atteindre 5,8 millions d'acres, ainsi qu'au rendement moyen, qui a crû de 5,0 % pour s'établir à 65,0 boisseaux à l'acre. L'augmentation de la production en 2015 renvoie le niveau de production de l'orge à la moyenne quinquennale (2010 à 2014), mais il demeure nettement inférieur au sommet de 15,6 millions de tonnes atteint en 1996.

En 2015, la production d'avoine s'est chiffrée à 3,4 millions de tonnes à l'échelle nationale, en hausse de 15,1 % par rapport à 2014. Cette croissance est attribuable à une augmentation de 13,7 % de la superficie récoltée, qui s'est établie à 2,6 millions d'acres, et à une hausse de 1,3 % du rendement moyen, qui s'est chiffré à 85,3 boisseaux à l'acre. La production d'avoine en 2015 a surpassé la moyenne des 5 dernières années, mais correspond à la moyenne sur 10 ans (2005 à 2014). C'est en 1942 que la production d'avoine a connu son niveau le plus élevé, quand celle-ci avait atteint 9,9 millions de tonnes.

Graphique 1  Graphique 1: Production de cultures choisies
Production de cultures choisies


  Note aux lecteurs

L'Enquête sur les fermes de novembre relative à la production des grandes cultures a été menée auprès d'environ 26 400 agriculteurs canadiens du 21 octobre au 12 novembre 2015. On a demandé aux agriculteurs de déclarer leurs estimations de superficie, de rendement et de production pour les céréales, les graines oléagineuses et les cultures spéciales. Cette enquête a recueilli des données de toutes les provinces.

Cette diffusion contient des estimations définitives de la production de 2015, lesquelles sont sujettes à révision pendant deux ans.

Les variations en pourcentage sont calculées au moyen de données non arrondies.

Source de données parallèle : Les lecteurs sont invités à visiter l'application Web du Programme d'évaluation de l'état des cultures, un outil supplémentaire permettant d'évaluer les conditions de croissance des grandes cultures pendant la campagne agricole. Ils peuvent y suivre un indice de végétation des terres en culture mis à jour chaque semaine.

Coordonnées des personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec nous au 514-283-8300 ou composez sans frais le 1-800-263-1136 (STATCAN.infostats-infostats.STATCAN@canada.ca), ou communiquez avec les Relations avec les médias au 613-951-4636 (STATCAN.mediahotline-ligneinfomedias.STATCAN@canada.ca).

Signaler un problème sur cette page

Quelque chose ne fonctionne pas? L'information n'est plus à jour? Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez?

S'il vous plaît contactez-nous et nous informer comment nous pouvons vous aider.

Avis de confidentialité

Date de modification :